Explorez les paysages sauvages de la Norvège

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Bien avant que les Nations Unies ne déclarent la Norvège l’un des pays les plus heureux du monde, les voyageurs étaient impressionnés par la puissance de sa nature.

Dans ce pays du soleil de minuit, où la population totale est inférieure à celle de New York, vous pouvez profiter de la nature sauvage apparemment sans fin pour vous tout seul, faire de la randonnée, du vélo et du paddle board.

Je suis venu en Norvège pour admirer les fjords et découvrir des paysages naturels épiques, mais j’ai trouvé bien plus que cela : un sentiment de liberté dans un pays qui valorise les moments de calme en pleine nature. Si vous souhaitez partir en excursion par vos propres moyens, faites de Bergen votre camp de base puis promenez-vous dans ses paysages protégés.

Randonnée et tyrolienne sur la plus haute montagne de Bergen

Plus je monte le mont Ulriken, sur ce chemin escarpé bordé d’épicéas massifs de Sitka et de pins sylvestres, plus je me sens connecté à Bergen, une ville où les gens choisissent l’optimisme, font de la nature leur église et chérissent le fromage brun. À chaque pas brutal, je ressens l’étendue sacrée des Sept Montagnes de Bergen, les fjords, l’océan et les maisons en bois idylliques aux toits rouges s’élevant au-dessus de la limite des arbres derrière moi. Ici, la vie se déroule à l’extérieur, pas dans un bureau ; c’est un style de vie dynamique avec des racines dans l’ère viking (ou peut-être que c’est juste un fort Kokekaffe).

Après plus d’une heure de marche et une montée de deux kilomètres sur le sentier Ulrikseggen, j’arrive à une belle vue et une tyrolienne sur le mont Ulriken, à 700 mètres d’altitude. Ouverte en juillet 2017 et exploitée par la pourvoirie locale Norway Insight, cette attraction méconnue offre de grandes sensations sans jamais être surpeuplée. En volant à 300 mètres au-dessus de Bergen, vous survolerez les paysages spectaculaires de cette « Porte des Fjords ».

Pendant que vous y êtes, envisagez de faire une randonnée sur le célèbre sentier Vidden de 19 kilomètres entre les montagnes Fløyen et Ulriken, ou une courte promenade jusqu’à Sky:Skraperen, où vous pourrez manger un morceau ou déguster une bière avec la meilleure vue sur la ville. . Sous la nouvelle direction du talentueux chef local Anders Rødseth Isager, ce restaurant écoresponsable est devenu une destination prisée, tant pour son panorama sans pareil que pour ses plats d’inspiration montagnarde, comme le Fjellburger sur pain de blé ancien violet, accompagné d’Ulriken Double IPA de la brasserie 7 Fjell à Bergen. Le téléphérique d’Ulriken, qui part toutes les sept minutes de mai à octobre, vous ramènera en douceur dans la ville.

Yachts : cette magnifique maison flottante vous emmène naviguer dans le bassin ouest de la Méditerranée
Sur le même sujet :
Elu meilleur catamaran aux World Yachts Trophies, l’Octone 80 a été développé…

Pagayer dans le plus grand fjord de Norvège

Pour voir de près le fjord le plus grand et le plus profond de Norvège, vous devez prendre le magnifique et célèbre voyage en train de trois heures au nord-est de Bergen à Flåm, enfiler une combinaison et un gilet de sauvetage et vous résigner à la pluie inévitable. Le Sognefjord, l’un des plus beaux paysages du pays, s’étend sur 200 km, de l’océan Atlantique au petit village de Skjolden, et se découvre à la vitesse d’un kayak de mer. Découvrez le « Roi des Fjords » lors d’une excursion de trois heures avec Njord, qui a introduit la philosophie Leave No Trace dans l’ouest de la Norvège au début des années 2000, avec l’aide d’Ervin Mejía, originaire de Californie et responsable des expéditions, qui est mon guide en ce dimanche de printemps pluvieux.

À part quelques ferries qui passent, le Sognefjord est étrangement calme alors que nous plongeons nos avirons dans l’eau froide et salée. Alors que les croisières et les excursions en bateau sont le moyen de tourisme le plus populaire, les kayakistes se retrouvent souvent en tête-à-tête avec ce canal séduisant, composé de cascades sans fin, de falaises imposantes et de cimetières vikings côtiers. Partageant sa riche connaissance de la culture et de l’histoire norvégiennes, M. Mejía pointe du doigt ces monticules de pierre sacrés, où les trembles poussaient naturellement, comme si le pays honorait l’héritage des anciens marins norvégiens.

Bien qu’il puisse être tentant de continuer à ouvrir votre sac étanche et de prendre votre appareil photo, vous aurez de nombreuses occasions de prendre des photos des fjords pendant la croisière Norled de cinq heures vers Bergen. S’il y a jamais eu un moment en Norvège pour se déconnecter de la technologie et être dans le moment présent, c’est bien celui-là. Avant d’embarquer, arrêtez-vous au Ægir BrewPub à Flåm et dégustez une « planche viking » composée de cinq bières artisanales.

Explorez l’arrière-pays de la Norvège

Ortnevik est un petit village situé sur la rive sud du Sognefjord, à deux heures et demie au nord de Bergen. Me voici à côté d’un immense bassin rempli de limandes, à Sogn Aqua, la première ferme aquatique durable à terre, en train de parler avec André, l’un des 35 habitants. « Vous voyez des changements dans le village à cause de la ferme. Les gens reviennent, construisent des maisons, commencent une nouvelle vie », explique André, qui a construit une clôture en bois autour de la pisciculture et se souvient quand la ville grouillait de 150 habitants il y a des décennies. « Je suis fier que cette ferme se soit établie à Ortnevik. Nous voulons aider Sogn Aqua à réussir. Le village disparaîtra s’il n’en est pas ainsi. »

Derrière les immenses collines, parsemées de chevaux au pâturage, de granges rouges et de maisons blanches, se trouvent des montagnes enneigées – et rien d’autre. Pour les Norvégiens, la nature peut parfois être tout ce qui compte. Pourtant, je suis tenté de demander ce que les locaux font pour s’amuser. Lorsqu’il n’est pas en train de construire des églises ou des clôtures de fermes aquatiques, de sculpter des tronçonneuses ou de jouer de l’orgue, André, un ancien berger, se promène dans la réserve naturelle de Stølsheimen. « Ut på tur aldri sur », me dit la rondelette de 75 ans avec un grand sourire. « Partir en randonnée ne fait jamais de mal. Puis André me parle du décret allemannsretten, ou « droit de circuler », et j’ai l’impression d’avoir reçu une clé sacrée dont peu de touristes connaissent l’existence.

Selon la loi sur les loisirs de plein air de 1957, n’importe qui peut accéder, explorer et camper gratuitement sur des terres publiques non cultivées en Norvège. Il s’est avéré que j’avais atterri dans l’une des zones de randonnée isolées les plus spectaculaires, saisissant le véritable privilège d’allemannsretten. Si vous préférez ne pas emporter de tente, pensez à la Norwegian Trekking Association (ou DNT), qui gère 550 chalets, ainsi que plus de 19 000 kilomètres de sentiers de randonnée balisés et 6 500 kilomètres de pistes de ski. L’un d’eux, Solrenningen, qui compte 30 chambres situées sur une cascade, se trouve à huit heures de marche d’Ortnevik.

Si vous prévoyez des voyages de cabine à cabine, cela vaut la peine de payer les frais DNT de 86 $ pour obtenir une remise sur la location. À Solrenningen, par exemple, les membres paient 32 $ et les non-membres 46 $ par nuit. Jan Arne Brekke, co-fondateur de Sogn Aqua, recommande de faire une pause et de se tremper dans le bain à remous du Chalet Brekke à Ortnevik avant de se diriger vers l’arrière-pays norvégien.

Visite à vélo d’une île cachée près de Bergen

Les paysages montagneux norvégiens sont tout ce dont un cycliste passionné peut rêver, mais ce n’est que ces dernières années qu’un réchauffement climatique et des initiatives cyclistes passionnantes (telles que le nouveau réseau d’autoroutes cyclables d’un milliard de dollars) ont déclenché un véritable mouvement cycliste.

Au départ de Bergen ou d’Oslo, l’une des randonnées les plus populaires est la route Rallarvegen. Il suit la ligne ferroviaire historique de Bergensbanen sur près de 80 km, traversant fjords, glaciers et vallées fleuries. A la recherche d’un peu de solitude, j’ai opté pour un paradis du vélo à 30 minutes de Bergen. Alors que je conduis un vélo hybride lors de la nouvelle visite nocturne « Into the Fjords » de Norway Insight, je n’ai pas à partager mon voyage avec qui que ce soit d’autre que des chèvres. Le parcours commence juste à côté du pont d’Osterøy, qui apparaît immédiatement comme l’entrée d’un lieu hors du temps. Je descends et remonte la route principale sur 14 milles, en parfaite harmonie avec le paysage des fjords. Il n’y a pas de voitures, de bateaux de croisière, d’avions, ni de pénétration du monde moderne. Après un flot de charme rustique, de montagnes verdoyantes et d’air parfumé de forêt, je me rends compte que mon visage me fait mal à force de sourire.

Osterøy est un monde sans tourisme, que ses habitants voudraient changer. Je suis en route pour rencontrer Eivinn et Eleana, qui gèrent la ferme Klyvvikje, qui appartient à leur famille depuis plus d’un siècle. Vêtus de leur plus beau costume traditionnel Bunad, le couple me dit qu’ils sont fiers de la beauté et du patrimoine de l’île. C’est pourquoi ils se sont associés à Norway Insight et ont transformé leur propriété spacieuse en une oasis de glamping pour les amateurs d’hygge.

Il y a d’adorables chèvres, une plage de fjord privée et des activités telles que le canoë, la balançoire, le tir à l’arc et le lancer de hache (qui est un anti-stress surprenant). Les clients se voient offrir de généreux bols de ragoût de lapskaus maison et un pain plat sucré appelé lefse. La journée se termine par des histoires sur le folklore norvégien au coin du feu et un sommeil paisible dans un tipi lavvu scandinave.

À Lire  Vacances d'été : tarifs, destinations... Nos conseils pour éviter les mauvaises surprises

La troisième partie de la visite de Norway Insight comprend une randonnée de cinq heures jusqu’à la montagne voisine de Brøknipa, où les belles vues à 800 mètres au-dessus du niveau de la mer vous encouragent à garder Osterøy un peu plus secret.

Pourquoi la vie est si chère en Norvège ?

Beaucoup de nourriture est importée et donc chère. En effet, seulement 4% du territoire norvégien est propice à l’agriculture, et si l’on ajoute à cela la longue saison hivernale pendant laquelle rien ne pousse, la nourriture locale se fait rare.

Comment s’habiller en Norvège en été ?

Comment s’habiller pour l’été Que vous partiez à la montagne ou à la mer, préparez-vous à tous les aléas et n’oubliez pas d’apporter des vêtements imperméables et coupe-vent, ainsi que des vêtements en laine. Comme on dit chez nous : ce n’est pas le mauvais temps, ce sont les vêtements.

Comment s’habiller en Norvège en août ? Compte tenu de la météo norvégienne en juin, juillet et août, un pantalon à la fois extensible et imperméable suffira à supporter les températures du soir et offrira une bonne adaptabilité en journée pour la marche, la randonnée ou le tourisme. Ils n’auront pas non plus peur d’un passage pluvieux.

Quelle est la météo la plus chaude en Norvège ? C’est pourquoi, par rapport à la région de Bergen, elle est moins humide et pluvieuse, légèrement plus froide en hiver (avec des températures juste en dessous de zéro), et plus chaude en été (avec la température la plus élevée autour de 20°C) lorsque le séjour est agréable et que vous peut même s’attendre à un peu de soleil.

Comment s’habiller pour partir en Norvège ? Comment s’habiller De plus, n’oubliez pas d’apporter au moins un pull chaud, des vêtements imperméables et/ou un parapluie, ainsi que des chaussures de tennis confortables ou des chaussures/bottes de marche. Si vous venez en Norvège en hiver, vous avez besoin d’un manteau, d’une écharpe, de gants et de chaussures ou bottes chaudes.

Quelle température en Norvège au mois d’août ?

Les températures moyennes sont comprises entre 13°C et 22°C, mais gardez à l’esprit que selon les années, elles peuvent descendre jusqu’à 4°C et monter jusqu’à 32°C.

Comment s’habiller en Norvège en été ? Climatisation / vêtements / décalage horaire

  • Comment s’habiller?
  • Pour l’été : un short et un tee-shirt, mais aussi des pantalons chauds comme des pantalons de randonnée légèrement rembourrés, des pantalons de survêtement et une doudoune fine plus une paire de gants fins et un bonnet de randonnée en coton ou en laine.

Quel est le meilleur mois pour visiter la Norvège ?

Les mois de mai et septembre sont particulièrement intéressants pour observer l’évolution des paysages norvégiens. En mai, l’hiver est déjà loin derrière et les températures commencent à monter.

Quand partir en Norvège en hiver ? Hiver – décembre, janvier et février Naviguer avec Hurtigruten en hiver, loin de la pollution lumineuse des villes, offre la meilleure chance de voir les aurores boréales. Voici d’autres temps forts de la saison : La magie des merveilles hivernales enneigées de la Norvège.

Comment se comporter en Norvège ?

En effet, les Norvégiens considèrent que parler trop fort est un signe d’impolitesse et vous le signaleront. Les Norvégiens sont très respectueux des règles. De plus, ils ne s’embrassent pas pour dire au revoir, ils se serrent simplement la main.

Comment les Norvégiens voient-ils les Français ? La Norvège classique ne fait pas exception, alors voici celles que vous avez probablement déjà entendues : Les Français sont merveilleux : notre charme légendaire opère toujours à l’international ! La France est un pays de mode, tout le monde sait s’habiller avec style : j’ai beau vous en dire, ils n’ont pas été déçus de moi…

Quelle est la mentalité des Norvégiens ? La mentalité norvégienne est imprégnée du désir de protéger son unicité. Le nationalisme norvégien est un nationalisme de sang et de race, pas de terre. Elle exclut et peut parfois conduire à la peur de l’étranger et à l’intolérance.

Comment sont les gens en Norvège ?

Il est indéniable que la population norvégienne a une très forte culture du respect et que les gens y sont généralement bienveillants. Cependant, leur gentillesse n’est pas forcément synonyme d’amitié. Leur société ne repose pas sur les mêmes principes qu’en France et donc leurs codes sociaux sont très différents.

Pourquoi déménager en Norvège ? S’installer en Norvège : les points clés d’une adaptation réussie. De grands espaces, une nature enchanteresse, un équilibre parfait entre travail et famille, une sécurité sociale solide, un taux de chômage bas : la Norvège fait rêver.

Comment vivent les Norvégiens ?

Ils ne sont pas obsédés par le travail. Dans leur vie, la famille et le sport passent avant tout. Le travail est un « hobby » et un moyen de gagner sa vie. Un Norvégien peut quitter son emploi si celui-ci se trouve à 25 minutes de chez lui afin de trouver un emploi plus près de chez lui.

Comment est la vie en Norvège ? Avantages de vivre en Norvège Pourquoi sont-ils si heureux ? Quelques idées : belle nature, grands espaces, équilibre entre travail et famille, bon système de sécurité sociale, faible taux de chômage, meilleur pays du monde pour être mère, beaucoup plus d’égalité que dans d’autres pays, etc.

Comment sont les Norvégiens ?

Les Norvégiens se déplacent très peu, ont un rapport privilégié avec leur lieu d’origine et sont souvent proches de leur famille, explique ce même expatrié. En général, ils favorisent le bien-être. Ils ont un terme pour ça : hygge. Un mot qui peut s’appliquer à de nombreuses situations.

Comment s’habillent les Norvégiens ? En bref, comment s’habiller en hiver norvégien dans des conditions polaires :

  • Doublure thermique en laine mérinos sur le dessus.
  • Polaire chaude.
  • Veste.
  • Boxer thermique en laine mérinos.
  • Pantalons de ski.
  • Sous gants en laine mérinos.
  • Gants/Gants de ski.
  • Sous les bas de soie.

Quel salaire pour bien vivre en Norvège ?

Si le salaire mensuel moyen en Norvège est estimé à 4.600 euros, il reste inférieur à celui de la Suisse, du Canada ou des Etats-Unis. Les salaires varient parfois fortement selon les secteurs. Si dans le privé il tourne autour de 4 660 euros, dans l’administration centrale il monte à 5 000 euros.

Quel est le salaire moyen d’un Norvégien ? Vie : Salaire moyen en Norvège en 2023 Le salaire moyen moyen en Norvège est de 3200,91 €. Ces données sont issues de la moyenne des salaires moyens des internautes résidant dans le pays. L’écart par rapport au salaire moyen en France est de 41 %.

Quel budget pour vivre en Norvège ?

Prévoyez vos dépenses en Norvège Le coût de la vie en Norvège est 35% plus élevé qu’en France. Le pouvoir d’achat national est également inférieur de 1,96 %. Lors de vos déplacements, prévoyez un budget local d’au moins 156 € / jour et par personne (1676 NOK / jour).

Quel est le salaire minimum en Norvège ? Il n’y a pas de salaire minimum légal. Selon Statistics Norway, les Norvégiens gagnaient en moyenne 50 790 NOK par an en 2021.

Quel est le salaire moyen d’un Norvégien ? Le salaire annuel moyen en Norvège est de 55 780 $. Bien qu’il soit supérieur au salaire annuel moyen français (45 581 $), il est tout de même inférieur au revenu moyen du Canada, des États-Unis et de la Suisse. Chaque année, de nombreux Français s’installent en Norvège.

Quels sont les métiers les plus recherchés en Norvège ?

Quels sont les emplois les plus recherchés en Norvège ?

  • Pêche;
  • Tourisme;
  • L’informatique;
  • Drogue.

Où travailler en Norvège ? Le site officiel de NAV, l’Agence norvégienne pour l’emploi et la sécurité sociale. Site finlandais. Site du journal Aftenposten (avec de nombreuses offres d’emploi ainsi que des logements, etc.) Réseau EURES qui fournit également des détails sur les offres d’emploi dans l’UE, y compris la Norvège.

Quels emplois recherchez-vous en Norvège ? Les secteurs qui emploient actuellement le plus en Norvège sont la santé, les soins et les services personnels, la formation, le tourisme, les transports et la construction.

Comment s’habiller pour la Norvège en hiver ?

En bref, comment s’habiller en hiver norvégien dans des conditions polaires :

  • Doublure thermique en laine mérinos sur le dessus.
  • Polaire chaude.
  • Veste.
  • Boxer thermique en laine mérinos.
  • Pantalons de ski.
  • Sous gants en laine mérinos.
  • Gants/Gants de ski.
  • Sous les bas de soie.

Comment s’habiller en froid polaire ? Je préfère une casquette, une casquette technique ou une casquette, coupe-vent et bien chaude. Oubliez le bonnet en laine avec de grands filets à travers lesquels le vent passe sans problème. Maintenant, nous utilisons soit un bonnet, soit un bonnet épais et très chaud de « The Heat Company ».

Quelle est la chaleur en hiver en Norvège ? En hiver, la température moyenne en Norvège est de â6,8°C, mais les conditions varient fortement selon les endroits. À Oslo et dans ses environs, les chutes de neige sont fréquentes et les températures moyennes sont légèrement inférieures à zéro.

Où acheter de la bière en Norvège ?

En Norvège, il faut avoir 18 ans pour acheter de la bière et 20 ans pour acheter des spiritueux. Alors que la bière peut être trouvée dans les supermarchés, le vin et les autres spiritueux ne sont vendus que dans les magasins d’État Vinmonopolet.

Où acheter de l’alcool en Norvège ? La bière est en vente dans la plupart des magasins, mais seulement avant 20 h en semaine ou 18 h le samedi. Pour acheter du vin, de l’alcool ou de la bière forte, il faut se rendre dans l’un des points de vente Vinmonopolet, situés dans la plupart des grandes villes.

Quel type d’alcool les Norvégiens boivent-ils ? Produit principalement en Suède, au Danemark et en Norvège, l’aquavit est la « réponse scandinave » au gin. Explications de notre expert Alexandre Vingtier. Aquavit est la réponse scandinave au gin. C’est un alcool neutre, tout comme le gin, sauf que la saveur principale du gin est les baies de genièvre.

Quel alcool en Norvège ?

Aquavit est la réponse scandinave au gin. C’est un alcool neutre, tout comme le gin, sauf que la saveur principale du gin est les baies de genièvre. Les deux principaux ingrédients de l’aquavit sont l’aneth et le cumin, ou cumin.

Pourquoi l’alcool est-il cher en Norvège ? En Norvège, un verre de vin coûte en moyenne 12 euros, soit le double du prix moyen en France. Et pour cause, comme dans les autres pays scandinaves, la vente d’alcool est un monopole d’État.

Quelle boisson en Norvège ? Boissons norvégiennes : bière, akvavit, vodka, glögg (vin chaud)