Fiscalité : les dispositions valables d’août 2022 à janvier 2023

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Juridique | Publié le 28.07.2022 à 00:00 | Mis à jour le 28/07/2022 à 00:00

Le Code des impôts a été considérablement modifié avec l’adoption et la publication du Règlement gouvernemental n° 16/2022.n du 15 juillet 2022 dans les Annonces officielles n° 716. Modifications apportées – qui concernent de nombreux domaines, tels que l’impôt sur les sociétés/les revenus des entreprises fiscalité, impôt sur les dividendes, taxe sur la valeur ajoutée sur certaines catégories de services et cotisations obligatoires – entrera en vigueur en deux étapes, la première à partir du 1er août 2022 et la seconde à partir du 1er janvier 2023. L’article suivant fournit un résumé des changements les plus importants .

Dispositions entrant en vigueur le 1er août 2022 :

Cette disposition ne s’applique pas :

Dispositions entrant en vigueur le 1er janvier 2023 :

Abaisser le plafond de chiffre d’affaires qu’une entreprise doit réaliser pour être considérée comme une micro-entreprise de 1 000 000 EUR à 500 000 EUR (équivalent en RON) ; suppression du taux d’imposition de 3% applicable aux micro-entreprises sans salariés ; Maintenir le taux d’imposition de 1% et instituer l’obligation d’au moins un salarié pour une micro-entreprise ; perte de la possibilité de payer l’impôt sur les sociétés pour les micro-entreprises avec un capital social d’au moins 45 000 lei et comptant au moins 2 salariés ; interdiction pour un même actionnaire/associé de détenir des actions dans plus de trois micro-entreprises, dans lesquelles cette participation constitue plus de 25% de la valeur/nombre d’actions ou de voix ; l’obligation pour l’entreprise de tirer plus de 80% de ses revenus d’activités autres que le conseil et/ou la gestion.

Une personne morale roumaine nouvellement créée peut choisir de payer l’impôt sur le revenu des microentreprises dès le premier exercice, si les conditions suivantes sont remplies à la date d’enregistrement au registre du commerce :

À Lire  Pourquoi l'assurance inclusive prend de l'ampleur

La condition d’avoir au moins un employé doit être remplie dans les 30 jours à compter de la date d’enregistrement de l’entité juridique concernée.

Pour vérifier si le plafond a été atteint, les revenus cumulés ci-dessus sont pris en compte.

L’employeur peut décider dans quel ordre les salaires susmentionnés sont inclus dans le plafond mensuel de 33 %.

Réintroduction de l’obligation d’enregistrer les contrats de location / leurs modifications éventuelles auprès de l’Administration des Impôts (ANAF) dans les 30 jours à compter de la date de conclusion / modification du contrat.

L’impôt sur le revenu est désormais calculé en fonction de la période de propriété antérieure du bien immobilier, en appliquant un taux d’imposition de 3% pour les biens immobiliers détenus jusqu’à 3 ans (inclus), ou un taux de 1% pour les biens immobiliers détenus pendant une période plus longue . de 3 ans.

Le calcul annuel est basé sur le revenu choisi par le contribuable, qui ne doit pas être inférieur à :

La base de calcul annuelle est désormais la suivante :

Nous espérons que vous avez trouvé ces informations utiles !

L’actualité juridique dans tous les domaines du droit des affaires (droit des affaires, droit social et fiscal, immobilier, RGPD, etc.) est assurée par le cabinet fondé par les Barreaux de Paris & Me Dana GRUIA DUFAUT ; Bucarest.

Soutenez la rédaction Bucarest !

Soutenez la rédaction Bucarest !

Rédacteur en chef de l’édition de Bucarest.

Lisez votre journal local

A voir aussi :
Suite à une convention tripartite entre la Faculté de médecine dentaire de…