Formalités administratives : inquiétudes autour du guichet unique

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Sur le papier, le projet né en 2019 de la loi Pacte était de simplifier les choses : permettre à toute société, quelle que soit sa forme juridique – de l’entreprise individuelle, en passant par le régime de la micro-entreprise, à la société en nom collectif -, quel que soit son domaine d’activité – artisanales, agricoles, commerciales et libérales -, d’effectuer en ligne et au même endroit toutes les formalités liées aux organismes avec lesquels ils seront en contact tout au long de leur vie : Insee, organismes sociaux, fiscaux, etc. Mais sur le terrain, le passage à l’usage obligatoire de ce guichet unique pour les formalités commerciales est préoccupant.

Difficultés annoncées

« La configuration semble assez difficile. Nous avons constaté des problèmes de communication entre le guichet unique et les organismes valideurs, ainsi que des délais plus importants dans l’obtention des Kbis », soulignait Till Jouaux, responsable national du service juridique d’In Extenso, à quelques jours du lancement officiel. Il faut dire que le changement est radical : les six centres de formalités des entreprises (CFE) – chambres de commerce et d’industrie, chambres de métiers et de l’artisanat, chambres d’agriculture, notaires, DGFIP et Urssaf – qui collectent toutes ces informations auprès des entreprises depuis les années 1980 puis envoi aux instances compétentes – ne remplissent plus cette fonction.

Pour François Hurel, président de l’Union des entrepreneurs de l’automobile (EAU), ce qui devrait simplifier les démarches des entrepreneurs risque de compliquer les choses. « Les hommes d’affaires ne sont pas suffisamment attentifs à ce changement, qui arrive trop tôt, alors que des améliorations doivent encore être apportées », dit-il. Notamment pour les micro-entrepreneurs, qui représentent 75% des créations d’entreprises en France. « Alors qu’une formalité de création d’entreprise prenait vingt minutes sur le site de l’Urssaf, ce nouvel outil prend près de deux heures », garantit François Hurel. Le jargon utilisé est complexe. Les utilisateurs sont invités à renseigner un ensemble d’informations ne correspondant pas à la déclaration de leur activité. Cela risque de créer de la confusion, des erreurs et même de décourager les entrepreneurs. »

Certaines préoccupations plus pratiques concernent l’utilisation de l’outil, telles que l’utilisation obligatoire de différents niveaux de signature électronique en fonction du type de formalité traitée. « Pour valider une formalité de création, une simple signature électronique suffit. En revanche, pour valider une formalité de modification ou de suppression, il faut utiliser une signature électronique avancée avec un certificat qualifié », explique Till Jouaux. Les commerçants ont donc besoin d’avoir la bonne solution de signature électronique pour mener à bien leurs démarches. « Il s’agit de signatures appartenant au référentiel européen eIDAS, dont il existe quatre niveaux », précise le spécialiste In Extenso.

L’Inpi assure une permanence téléphonique en semaine de 9h à 18h, accessible en appelant le 01 56 65 89 98.

Sur le même sujet :
Ce lundi 3 octobre, l’office de tourisme de Dijon Métropole a annoncé…

Améliorations en vue

Quoi qu’il en soit, le guichet unique pour les formalités des entreprises reste une initiative généralement appréciée. « L’idée est fondamentalement excellente. C’est la forme qui pèche », résume François Hurel. Du côté de l’Institut national de la propriété intellectuelle (Inpi), qui pilote le projet depuis février 2020, on se veut rassurant. « Spécialistes des données, informaticiens, formalistes des entreprises avocats et assistants ont travaillé en étroite collaboration avec les CFE et les organismes », précise l’Inpi, qui ajoute que plus de 100 000 démarches ont déjà été traitées depuis le lancement du compteur au 1er 2022, avec de « bons retours » des utilisateurs.

L’outil n’est pas figé et les modifications sont déjà annoncées. « Comme dans tout grand projet informatique, nous intégrons dans la durée les suggestions d’amélioration qui nous sont faites », conclut l’Inpi.

Comment mettre en place un guichet unique ?

La mise en place d’un guichet unique physique nécessite les outils du guichet et des agents de premier guichet. En plus d’un logiciel métier qui permet l’instruction des services municipaux, il faut envisager l’acquisition d’un outil de gestion des files d’attente.

Qui gère le guichet unique ? Géré par l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi), le guichet unique a été lancé début 2022, mais n’avait jusqu’alors qu’un nom unique, les autres centres continuant d’exister en parallèle.

Qu’est-ce que le guichet unique de la mairie ? Le Guichet Unique est un accueil multiservice unique où vous pouvez exprimer vos différents besoins administratifs communaux et vos demandes liées à votre vie quotidienne, au même endroit, au même moment et avec le même interlocuteur.

Comment créer un guichet unique ? Pour accéder au portail du guichet unique, vous devez vous rendre sur le site formalites.entreprises.gouv.fr/. Vous devez ensuite créer un compte utilisateur, qui vous permet d’avoir accès à toutes vos informations, documents et demandes.

Comment fonctionne un guichet unique ?

Concrètement, un environnement de « guichet unique » se caractérise par un « point d’entrée » unique, physique ou électronique, pour l’envoi et le traitement de toutes les données et documents nécessaires à la sortie et au dédouanement des marchandises faisant l’objet d’une transaction internationale.

À Lire  Le nouveau partenaire de Lenovo en Formule 1 - SportBuzzBusiness.fr

Quel est le rôle d’un guichet unique ? Le guichet unique rassemble les informations [documents et données] de toutes les autorités/organismes participants. Les opérateurs économiques doivent fournir des données ou des documents relatifs au dédouanement à l’importation et à l’exportation via une interface commune et unifiée.

Comment faire du guichet unique ? La procédure de souscription est accessible dans votre espace professionnel dans la rubrique « Gérer les services », puis « Souscrire des services en ligne » ; 2. Activation de cette adhésion grâce au code d’activation que l’entreprise recevra par courrier, dans les deux semaines suivant l’adhésion.

Comment déclarer un début d’activité ?

Comment déclarer un début d’activité à l’urssaf ? Pour déclarer l’existence de votre entreprise, vous devez vous adresser au guichet unique. A compter du 1er janvier 2023, le Balcão Único se substitue aux CFE (centres de formalités des entreprises) pour l’accomplissement des formalités administratives liées à votre activité professionnelle.

Quand déclarer le début de l’activité ? Déclarez votre chiffre d’affaires tous les 3 mois : si vous démarrez votre activité le 12 avril 2022, vous devez effectuer votre première déclaration avant le 31 octobre 2022.

Qu’est-ce que la déclaration de début d’activité ? Le CERFA indépendant est un formulaire de déclaration pour démarrer une activité. La déclaration de la nouvelle activité est obligatoire pour la création d’une microentreprise. Le formulaire diffère selon la nature de l’activité principale de l’entrepreneur.

Comment obtenir la déclaration de début d’activité ?

Vous pouvez obtenir une copie du formulaire P0 Auto-entrepreneur (déclaration de début d’activité) auprès de votre CFE compétent (organisme qui a reçu votre formalité de début d’activité).

Où puis-je trouver le document P0 ? Composé de 20 tableaux (certains facultatifs), le formulaire P0 doit être présenté au Centre de Formalités des Entreprises (CFE), par l’entrepreneur ou par un mandataire désigné par lui.

Où puis-je trouver la déclaration d’activité au centre de formalités des entreprises ? Entièrement dématérialisées, ses formalités commerciales, ainsi que la présentation des comptes annuels (pour les entreprises qui y sont assujetties) s’effectuent désormais exclusivement sur www.formalites.entreprises.gouv.fr.

Comment modifier son dossier sur Guichet entreprise ?

Conformément à la réglementation en vigueur, il n’est pas possible de modifier ou d’annuler un dossier sur Guichet-Entreprises.fr, une fois validé et mis à disposition des organismes destinataires.

Comment modifier l’activité dans un Kbis ? Pour ajouter une nouvelle activité, vous devez en faire la déclaration sur le site internet du bureau des formalités commerciales. Depuis le 1er janvier 2023, il n’est plus possible d’effectuer vos formalités auprès d’un Centre de Formalités des Entreprises (CFE).

Comment modifier l’activité de ma société Auto ? Pour changer de statut d’auto-entrepreneur, vous devez déclarer la cessation d’activité d’auto-entrepreneur auprès du Centre de formalités des entreprises (CFE) auquel vous êtes affecté. Vous pouvez résilier votre activité d’indépendant en commandant avant le 31 décembre de l’année en cours.

Comment contacter guichet entreprise ?

par téléphone au 01 56 65 89 98, du lundi au vendredi, de 9h à 18h ; par mail via le formulaire de contact (inpi.fr).

Comment conclure votre affaire chez Guichet ? Vous devez déclarer votre cessation d’activité en ligne au guichet unique des formalités commerciales. Vous devez introduire votre demande de désinscription dans un délai maximum d’un mois après la fin de votre activité. Si vous faites une déclaration de cesser et de s’abstenir, elle sera définitive.

Comment modifier une formalité sur Infogreffe ?

Modification des informations en ligne La modification de votre entreprise peut se faire en ligne, sur notre site internet. Pour commencer votre formalité, suivez ce lien : avenant au R.C.S. Votre dossier sera transmis directement au Registre du Commerce et du Commerce (RCS) pour traitement.

Comment contacter les informations de greffe? Pour l’accomplissement en ligne de leurs formalités RCS et démarches légales, les entrepreneurs peuvent désormais s’appuyer sur les services d’assistance mis en place par Infogreffe, avec une adresse mail (service.clients@infogreffe-siege.fr) et un numéro vert (01 86 86 05 78) dédié.

Comment changer d’activité commerciale ? Il suffit aux entrepreneurs d’accéder à leur espace URSSAF dédié pour pouvoir déclarer tout changement ou augmentation d’activité. En revanche, l’entreprise individuelle classique nécessite des démarches plus poussées, à commencer par le formulaire de modification P2.

Où se trouve mon CFE ?

Pour consulter votre avis, rendez-vous dans votre espace professionnel et cliquez sur « Consulter > Avis C.F.E. depuis la rubrique « Mes services ».

Comment trouver mon centre de formalités des entreprises ? Guichet unique Ce portail est accessible sur le site de l’Institut National de la Propriété Intellectuelle (Inpi), où vous trouverez également des informations utiles à sa création dans la rubrique « Formalités commerciales ».

Où puis-je trouver mon numéro de dossier CFE ? Il vous suffit d’accéder au site dédié de la CFE et de saisir votre numéro et votre mot de passe pour savoir où en est votre inscription. Veuillez noter que ce site ne fonctionne qu’avec certaines versions de navigateur, il est donc préférable d’utiliser Internet Explorer ou Firefox pour se connecter.

Comment se connecter au CFE ? Nous avons une application mobile qui s’appelle « CFE et moi ». Il est téléchargeable sur Android et IOS. L’identifiant et le mot de passe restent les mêmes que pour l’espace personnel de notre site. Pour y accéder, vous devez au préalable activer votre espace personnel sur le site.