Frais de notaire, calcul des frais d’achat immobilier

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Les frais de notaire sont les sommes versées au notaire lors de la signature du contrat de vente. Ceux-ci comprennent les honoraires du fonctionnaire pour la rédaction de l’acte, ainsi que les formalités judiciaires, honoraires et débours, qui sont les sommes qu’il a versées d’avance pour le compte de son client. Ils comprennent également diverses taxes qui doivent être payées au trésor public lors de la vente du bien. Les frais de notaire sont plus élevés pour les nouvelles ventes que pour les anciennes.

Frais de notaire, une appellation inexacte

Même si dans le langage courant on parle le plus souvent de « frais de notaire », il s’agit en réalité de « frais d’acquisition », qui sont donc uniquement à la charge de l’acquéreur du bien.

Il est clair que le notaire remplit avant tout le rôle de percepteur d’un certain nombre d’impôts pour l’Etat, qu’il reverse ensuite à l’Etat.

La partie concernant le salaire réel du notaire n’est en fait qu’une petite partie du montant que vous devez payer au moment de la signature du contrat de vente.

Plus en détail, les frais de notaire peuvent inclure les catégories suivantes :

Vous pouvez être facturé par le notaire pour plusieurs types de prestations :

A voir aussi :
Quelle est la surface minimum d’un terrain constructible ? Il n’y a…

Comment sont calculés les frais de notaire ?

Les coûts d’acquisition sont largement réglementés, notamment tout ce qui concerne les droits et taxes perçus pour le compte des administrations nationales et locales, à savoir les départements et les communes.

Le montant des droits d’enregistrement, ou redevance foncière (TPF), dépend avant tout de sa situation géographique. En effet, une partie du taux est déterminée par les conseils départementaux et l’autre partie par les communes.

En effet, les frais d’acquisition s’élèvent à 5,80% du prix d’achat du bien dans la plupart des départements français, à l’exception de l’Indre, de l’Isère, du Morbihan et de Mayotte où 5,09% du prix d’achat s’appliquent.

L’état du bien (neuf ou ancien) est également pris en compte lors de l’application du taux de droit commun pour l’acquisition d’un bien ancien et lors de l’application du taux d’actualisation pour l’acquisition d’un bien à l’état neuf ou futur. résiliation (VEFA).

Concernant le dépôt de garantie immobilière (KSI), son montant est de 0,10% de la valeur (prix de revente) du bien concerné soit au moins 15 euros. Par exemple, dans le cas d’un bien immobilier d’une valeur de 100 000 euros, le montant de la caution est égal à 100 euros.

Est-il possible de négocier les frais d’acquisition ?

Bien que la plupart des éléments qui composent les honoraires d’un notaire soient strictement réglementés, il est possible, sous certaines conditions, qu’un notaire consente à une remise sur ses honoraires.

En effet, depuis le 1er janvier 2021, un notaire public peut demander une remise allant jusqu’à 20 % sur une partie de son salaire, mais uniquement sur les tranches de l’assiette supérieures ou égales à 100 000 euros.

Dans certains cas (bureaux, appartements sociaux, Pacte Dutreil…), cette décote peut être portée à 40 % de la redevance calculée sur des tranches d’assiette supérieures ou égales à 10 millions d’euros.

Notre simulateur de frais de notaire

Le simulateur de frais de notaire mis à disposition par Boursorama vous permet de calculer facilement les frais que vous devrez payer lors de l’acquisition. Entrez simplement le type de propriété dans la première ligne, indiquez le prix d’achat de la propriété soit à l’aide du curseur, soit en inscrivant le montant directement dans la case bleue prévue à cet effet.

Ensuite, vous devez indiquer le service acquisition (mention obligatoire) et vous pouvez ajouter un financement du bien par un prêt bancaire classique et/ou des prêts bonifiés, ainsi que d’autres apports (CEL, PEL, etc.).

À Lire  Bourse : les valeurs à suivre à Paris et en Europe

Et si vous cherchez un financement, Boursorama vous propose un crédit immobilier avec le taux d’intérêt fixe le plus bas du marché et une demande 100% en ligne.

Découvrez également nos simulateurs :

Quels sont les frais de notaire pour 150.000 € ?

Comment calculer les frais de notaire en 2022 ? Frais de notaire 2022 : 7 à 8 % du prix du bien ancien Dans le cas d’une transaction de logement ancien, les frais de notaire sont de 7 à 8 % du prix de vente du bien. Cela signifie que pour un bien d’une valeur de 200 000 €, les frais de notaire payés par l’acquéreur seront compris entre 14 000 € et 16 000 €.

Quels sont les frais de notaire pour une donation de 100 000 euros ? Ainsi, si le montant de la donation est de 100 000 euros, les frais de notaire coûteront 488 euros….Le cas d’une véritable donation en argent ou valeur immobilière

  • De 0 à 6 500 euros : 2,367 %
  • 6 501 à 17 000 euros : 0,976 %
  • 17 001 à 60 000 euros : 0,651 %
  • plus de 60 000 € : 0,488 %

Quels sont les frais de notaire pour une maison de 150.000 € ?

Les frais de notaire et de rénovation sont pris en compte, un appartement ancien acheté 150 000 € rapportera des frais de notaire d’environ 12 300 €. Si cette somme de 150.000€ inclut les frais d’agence (8.100€ en moyenne), les frais de notaire sont ramenés à 11.700.

Quels sont les frais de notaire pour une maison à 160 000 € ? Par conséquent, dans le cas d’achats immobiliers supérieurs à 60 000 couronnes, le pourcentage des frais de notaire passera de 0,814 % en 2020 à 0,799 % en 2021.

Quel est le pourcentage des frais de notaire pour l’achat d’une maison ?

TranchesLe taux d’imposition s’applique à partir du 1er janvier 2021
0 à 6500 €3.870%
De 6 500 € à 17 000 €1,596 %
De 17 000 € à 60 000 €1,064 %
Plus de 60 000 €0,799 %

Quels sont les frais de notaire pour une maison de 300 000 € ? Les frais de notaire sont calculés pour un montant de 300 000 euros. Par conséquent, en plus du montant du bien, des frais de notaire de 22 387 euros doivent être payés, soit 332 387 euros. Dans cet exemple, la transaction comprend 15% de frais TTC, 79% de droits et taxes, et 5% de frais de formalités et débours.

Quels sont les frais de notaire pour une maison à 300.000 € ?

Les frais de notaire sont calculés pour un montant de 300 000 euros. Par conséquent, en plus du montant du bien, des frais de notaire de 22 387 euros doivent être payés, soit 332 387 euros. Dans cet exemple, la transaction comprend 15% de frais TTC, 79% de droits et taxes, et 5% de frais de formalités et débours.

Quels sont les frais de notaire pour une maison de 250 000 € ? Exemple : pour un bien de 250 000 €, les frais de notaire sont de : 250 000 € x 0,814 % = 2035 €, auxquels il faut ajouter 405,41 €, soit 2 440,41 €.

Quel est le pourcentage des frais de notaire de la vente de la maison ?

Quels sont les frais de notaire pour une maison de 160.000 € ?

Par conséquent, dans le cas d’achats immobiliers supérieurs à 60 000 couronnes, le pourcentage des frais de notaire passera de 0,814 % en 2020 à 0,799 % en 2021.

Quels sont les frais de notaire pour une maison à 170 000 € ? Voici les taux des transactions immobilières en 2023 : 0 à 6 500 ⬠: 3,945 % 6 500 à 17 000 ⬠: 1,627 % 17 000 à 60 000 ⬠% : 1,085

Quels sont les frais de notaire pour une maison à 150.000 € ?

Les frais de notaire et de rénovation sont pris en compte, un appartement ancien acheté 150 000 ⬠coûtera environ 12 300 ⬠au notaire. Si ce montant de 150.000€ inclut les frais d’agence (8.100€ en moyenne), les frais de notaire sont ramenés à 11.700.

Comment calculer les frais de notaire simulation ?

Par exemple, si vous achetez un appartement ancien pour 200 000 €. Les honoraires du notaire sont de : 200 000 € x 0,799 % = 1 598 €, auxquels il faut ajouter 397,25 €, soit un total de 1 995,25 €. Une TVA de 20% est alors appliquée sur ce montant. Les frais de notaire s’élèvent donc à 2 394 € TTC.