Gaz. Au Repair café, on ne jette pas : on répare

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Les Coquelicots du Vexin Normand et le Vélo Club de Gasny (Eure) proposent un atelier de réparation temporaire au Prieuré le samedi 22 octobre.

« Réparer au lieu de jeter » est le credo de consommateurs de plus en plus soucieux de l’environnement. Samedi 22 octobre, une poignée de bricoleurs ont donné des conseils pour entretenir les vélos ou prolonger la durée de vie du petit électroménager au couvent de Gasny (Eure).

On a surpris Michel Rosset, président du Vélo Club de Gasny, et Patrick Thomas, responsable de l’école de cyclisme, accoudés à un VTT : « On a vérifié les points d’alerte, on a réglé les freins, le changement de vitesse, la position de la selle », avouait ce dernier .

Ici au Repair Café, « acheter-jeter-changer » n’est rien.

« Il suffit d’un rien »

« Ce matin, j’ai réparé la machine à café. Il n’est là que pour démonter et nettoyer les contacts afin qu’ils fonctionnent à nouveau. Souvent, il ne faut pas grand-chose pour remettre l’équipement en marche. Je viens de remplacer un fusible micro-onde vieux de 20 ans : assez simple, mais le revoilà depuis 20 ans ! »

Un autre exemple est un grille-pain qui n’est plus allumé : à qui cela est-il arrivé ? « Il faut un tournevis spécial pour accéder au système. Parce que les fabricants sont malins : « Ils fabriquent des appareils avec des vis qu’on ne peut pas dévisser donc on peut en acheter un autre. » « Vincent, il ne s’est pas laissé dire.

Lire aussi :
Ambiance, déco, cadeaux… Une brochette de créatifs écolos dévoile leurs meilleurs atouts…

« Ici, on parle beaucoup »

Jocelyne a apporté une déligneuse McCulloch achetée il y a 35 ans aux États-Unis. « La membrane de la pompe primaire fuit, mais c’est lui qui envoie de l’essence au carburateur », diagnostique Philippe, sociétaire des Normand Coquelicots du Vexin.

À Lire  Les dates clés du e-commerce en 2023

Cette boîte à outils Geo Trouvetou n’a qu’un seul compartiment : « Quand on a peu de place et beaucoup d’outils, on les met en vrac et, en creusant, on trouve toujours ce qu’on cherche. Revenons à nos membranes : « Ça sèche avec l’âge, il faut les remplacer. » « 

Mais où trouver une membrane de pompe d’amorçage du déligneur McCulloch de 35 ans un samedi après-midi à Gasny ? Pas de quoi décourager Philippe : « Un de nos adhérents, Baptiste, est rentré chez lui en moto, à Bray-et-Lû, pour voir s’il l’avait. Chez Repair Café, la coopération mutuelle est une vertu essentielle. Bingo ! A 15h30, Baptiste revient avec la fameuse membrane. « Ici, on parle beaucoup », résume Philippe. Les planètes disent merci.

Est-ce que cet article vous a aidé? Sachez que vous pouvez suivre Le Démocrate Vernonnais dans Ma Newsroom. En un clic, après votre inscription, vous trouverez toutes les actualités de votre ville et de votre marque préférées.