Gironde Deux anesthésistes ont tenté de pratiquer une autopsie après le décès d’un patient de 25 ans

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Deux anesthésistes ont comparu mardi 11 octobre pour homicide involontaire devant le tribunal correctionnel de Bordeaux (Gironde). Ils sont soupçonnés des blessures graves qui ont causé la mort d’un homme de 25 ans en novembre 2015 lors d’une opération d’urgence au Centre de santé d’Arcachon, à La Teste-de-Buch.

Deux soignants du centre de santé d’Arcachon, à La Teste-de-Buch (Gironde), ont comparu, mardi 11 octobre 2022, devant le tribunal correctionnel de Bordeaux. Ils ont été jugés pour « homicide involontaire par manquement intentionnel apparent au devoir de sécurité ou de sollicitude » à la suite du décès du jeune homme de 25 ans, rapporte Sud Ouest.

Le 17 novembre 2015, la victime est décédée lors d’une intervention d’urgence après des complications liées à un pontage gastrique. Les deux anesthésistes jugés ont participé à l’opération à tour de rôle. Après la mort du jeune homme, sa famille a porté plainte et une information judiciaire a été ouverte.

Décision en décembre

Plusieurs lacunes dans la procédure ont été déterminées par l’expertise médicale. De plus, à la demande de réanimation, une surdose du médicament administré pour réanimer la victime, dont l’état se détériorait rapidement, a été rayée du dossier.

Le procureur a requis 18 mois de prison avec sursis, 20 000 euros d’amende et cinq ans d’interdiction à l’encontre des deux anesthésistes. Le tribunal rendra une décision le 13 décembre 2022.

Pour plus d’informations : lire l’article de Sud Ouest.

A voir aussi :
Par SudOuest.fr avec l’AFPP. Publié le 01.07.2022 à 10:27 Mis à jour…

À Lire  Fédération de la Sarre. Conseils et soins esthétiques pour les patients atteints de cancer