Gironde : Le projet de construction d’une résidence pour seniors a pris du retard à Donneac

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Par Marie-Christine WassmerPublié le 23/10/2022 à 09:51

C’est en décembre 2017 que les élus de la Communauté de Commune Latitude Nord Gironde (CdC GNL) ont validé la mise en place d’un foyer partagé pour les seniors de Donnac. Un projet en partenariat avec l’Association…

C’est en décembre 2017 que les élus de la Communauté de Commune Latitude Nord Gironde (CdC GNL) ont validé la mise en place d’un foyer partagé pour les seniors de Donnac. Un projet en partenariat avec Associação Tutelar da Integração (ATI). L’enjeu est de favoriser le maintien des personnes âgées dans un logement adapté et de développer la participation à la vie sociale des résidents.

Annulation du permis de construire

En 2019, le maire, Jean-François Joyé, espérait voir la première pierre posée avant fin 2020. « Mais c’est sans compter la crise sanitaire et tous les caprices administratifs de l’archive, précise l’édile. Le permis de construire de ce site a été soumis à un ERP5 (Etablissement Recevant du Public) et obtenu par CdC LNG. Mais ce permis de construire a été annulé afin de requalifier la structure, car une servitude de réseaux en bordure de terrain, au profit de la commune et à titre gratuit, a dû être réalisée entre la rivière Le donneac et la maison partagée . »

La nouvelle licence a été obtenue par le CdC suite à la requalification de la structure. Le terrain commun, d’une superficie de 1 666 m², a été vendu à l’intercommunalité pour 18 euros/m² et l’acte de vente est en cours de signature chez le notaire.

À Lire  Dégagnac. Établissement d'enseignement dans la future maison de la nature

« Mais les travaux ne pourront démarrer avant le prochain semestre car nous avons dû procéder, en juillet dernier, avec effet immédiat, à la résiliation du marché public aux torts exclusifs de son propriétaire. Et ce, après avoir pris toutes les mesures nécessaires, qui n’ont pas abouti, nécessitant la remise du cahier des charges des clauses techniques spécifiques liées au marché des travaux. Le chef de projet initial est l’architecture conceptuelle de Solu. En effet, un marché de substitution est contracté pour justifier l’intérêt général. Des consultations ont eu lieu et un groupe de travail poursuit donc le processus de mise au point du projet. »

La construction prévoit deux modules de trois pièces chacun, avec des espaces communs : séjour, cuisine, buanderie, jardin. Cette maison sera située entre la cité du stade et la traversée de l’école. Coût estimé de 550 000 euros. À suivre…

A voir aussi :
&#xD ; E – &#xD ; &#xD ; Hier à 07:00 &#xD ; – Temps de…