Gironde : nouvelles tensions aux urgences du Centre Hospitalier de Blaye

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Par SudOuest.frPublié le 02/09/2022 à 12:33 Mis à jour le 02/09/2022 à 12:40

L’Agence Régionale de Santé et les Hôpitaux du Nord Gironde sont à nouveau contraints de prendre des mesures exceptionnelles pour les urgences.

C’est une situation récurrente. Le Centre Hospitalier de Haute-Gironde de Blaye est contraint une nouvelle fois de réorganiser son service médical d’urgence, dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 septembre. Il restera accessible de jour comme de nuit, mais entre minuit et 9h. m., les usagers seront invités à contacter le Centre 15 qui les orientera vers la solution de prise en charge la plus adaptée.

Les tensions à l’embauche dans le corps médical sont telles que les leviers habituels, comme l’intérim et la réorganisation interne des services, ne suffisent pas à soulager les équipes. L’établissement a déjà pris de telles mesures à plusieurs reprises ces derniers mois, en lien avec l’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine.

Un interphone

Un interphone directement relié au Centre 15 à l’entrée de service est également disponible pour les personnes qui n’auraient pas reçu l’information et se présenteraient spontanément à l’entrée de service. Ils peuvent être orientés en fonction de leur pathologie dans le cadre d’une réglementation. Si l’état du patient nécessite une attention immédiate (entre minuit et 9 h), il sera admis aux urgences et traité.

"Les poux sont de retour, mais je les attends"
Voir l’article :
SANTÉ – ​​« Attention, les poux sont de retour ! Regardez la…

À Lire  Santé mentale : comment les communautés peuvent contribuer à l'équilibre mental de la population