Guichet unique pour les entreprises : simplification… pas si…

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Depuis le 1er janvier, les entreprises effectuent leurs formalités uniquement en ligne. Plus pratique ? En théorie, oui. Mais en pratique, pour le moment, pas toujours.

C’était l’une des dispositions de la loi Pacte de 2019 : la création d’une boutique unique, en ligne, pour tous les processus métiers (inscription-création, modifications, résiliation). Par le passé, six acteurs différents pouvaient être impliqués : trois chambres consulaires (commerce et industrie, commerce et artisanat, agriculture) ; enregistrement des conseils de commerce, Urssaf et services fiscaux. Et il y avait différentes interprétations sur le web.

A partir du 1er janvier, toutes les entreprises doivent poursuivre avec formalites.entreprises.gouv.fr, un site géré, pour le compte de l’Etat, par l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI), jusqu’alors spécialisé dans la protection des marques et les pratiques innovantes et innovantes. grand flux de candidatures. « En tant qu’entrepreneur, je suis d’accord avec le principe que toutes les entreprises ont un seul magasin, de leur naissance à leur mort, explique Marc Beggiora, président de la CCI de Savoie. Mais le choix de l’INPI, je ne le comprends pas : c’est pas une forme adaptée à cette mission. »

« La simplification, tout le monde est pour… tant que ça simplifie vraiment. Ce n’est pas le cas actuellement », a ajouté Philippe Carrier, son homologue à la CCI de Haute-Savoie, rappelant les difficultés de démarrage du nouveau système, même après un an et demi de période de transition.

« J’ai peu de mal à comprendre la raison de ce changement, car il n’y avait aucun problème avec l’ancien système : nous n’avons jamais eu d’avis négatif sur la qualité du service et cela ne coûte rien au contribuable ». Gaud, président régional de la chambre des métiers et de l’artisanat (CMAR), etc.

Sortis du jeu, appelés comme pompiers

La création d’une entreprise ou la modification de ses statuts n’a parfois qu’une structure de nom. « Sept dossiers de proposition commerciale sur dix sont incomplets ou contiennent une ou plusieurs erreurs », souligne Vincent Gaud. Dès lors, les salles avaient créé un service d’accompagnement (payant), avec du personnel dédié… et disponible en personne, par opposition à une boutique en ligne. Malgré le transfert de compétence à l’INPI, ils ont décidé de le conserver. Et, selon eux, ceux-ci sont très importants en cette période de changement.

Les salles stockent également la partie information, ainsi que, le cas échéant (professions réglementées), la mission de « qualification » (s’assurer que l’entrepreneur a le diplôme nécessaire, par exemple). Il est clair que les agences consulaires ont été retirées du travail principal mais elles continuent d’informer. Ils jouent même aux pompiers face aux bugs des startups : ce n’est pas facile d’expliquer les entreprises.

Une fois la production forée, les chambres s’attendent à une baisse de la demande de soutien. D’où la baisse des recettes : elles devraient être d’environ 200 000 euros de moins en 2023 pour la CCI 74. Ce n’est pas de quoi menacer la stabilité de l’organisme, qui dispose d’un budget total de 11 millions d’euros, même si elle y fera attention. . « Cette baisse de recettes nous inquiète plus que la ‘taxe CMA’, bien qu’elle ait été revue à la baisse dans le budget [8 M€ au lieu de 15 M€, NDLR] », relève-t-on du côté de la maison de Vincent Gaud. .

« Nous avons récemment revu à la hausse les tarifs de certaines de nos prestations », ajoute Marc Beggiora pour la CCI 73. « A cause de l’inflation et parce que nous ne l’avions pas augmentée depuis plusieurs années, mais aussi à cause de cette envie de gagner. » Dans la société, il n’y a pas de dégâts visibles : les chambres sauront bien gérer le changement, en ne remplaçant pas le départ naturel et l’affectation des ouvriers à d’autres métiers.

À Lire  Conception d'une start-up fintech internationale : défis et opportunités

Lire aussi :
(HUAWEI) – Dakar, le 29 septembre 2022 – La cérémonie de remise…

Comment déclarer un début d’activité ?

Comment annoncez-vous votre entrée en fonction à l’urssaf ? Pour faire connaître la présence de votre entreprise, vous devez contacter le seul magasin disponible. A partir du 1er janvier 2023, la boutique en ligne se substitue aux CFE (centres de processus métiers) pour effectuer les démarches administratives liées à votre activité professionnelle.

Qu’est-ce qu’une offre d’emploi ? Le CERFA-auto-entrepreneur est un formulaire d’annonce de démarrage de démarche. Une déclaration d’activité nouvelle est obligatoire pour la création d’une petite entreprise. La formule varie selon le type d’activité principale du commerçant.

Quand faire sa déclaration de début d’activité ?

Vous publiez votre proposition tous les 3 mois : si vous démarrez votre opération le 12 avril 2022, vous devez faire votre première publication avant le 31 octobre 2022.

Quand faire sa première annonce de bénévolat ?

Quand annoncer l’urssaf 2022 ? Déclaration et paiement de chaque trimestre civil avant le 30 avril (pour les offres et paiements du premier trimestre) ; 31 juillet (pour les cotisations et primes du 2ème trimestre) ; 31 octobre (pour les cotisations et les primes du 3e trimestre); 31 janvier (pour les cotisations et cotisations du 4ème trimestre de l’année précédente).

Comment obtenir la déclaration de début d’activité ?

Vous pouvez obtenir une copie du formulaire P0 Auto-entrepreneur (déclaration de création d’entreprise) auprès de votre CFE compétent (l’organisme qui a agréé votre création d’entreprise).

Où puis-je trouver un document P0 ? Constitué de 20 cadres (certains sont facultatifs), le formulaire P0 doit être déposé au centre de traitement des affaires (CFE), par l’entrepreneur ou par un mandataire désigné par ce dernier.

Qui contacter pour la CFE ?

Puis-je accéder directement à l’inscription au conseil d’entreprise ? Oui, si vous êtes commerçant ou que vous créez une société commerciale (SARL, EURL, SAS, SASU par exemple), vous pouvez vous adresser directement au greffe du tribunal de commerce, qui transmettra votre dossier à la CFE.

Comment contacter la CFE Urssaf ?

Comment contacter mon CFE ? Selon le type d’entreprise, la CFE peut être la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), la Chambre de Commerce d’immatriculation, l’administration fiscale, la Chambre des Métiers ou l’Urssaf. Toutes ces démarches peuvent désormais se faire en ligne.

Comment faire pour le guichet unique ?

La procédure d’adhésion est disponible dans votre espace professionnel dans la rubrique « Gérer les services », puis « S’inscrire aux services en ligne » ; 2. à l’activation de cette adhésion en utilisant le code d’activation que l’entreprise recevra par courrier, avant deux semaines d’entrée.

Où se trouve le guichet unique en mairie ? One Window est un accueil unique de nombreux services où vous pouvez exprimer vos différents besoins de gestion municipale et vos demandes liées à votre quotidien, en un seul endroit, au même moment chacun avec la même communication.

Qui gère un seul magasin ? Administré par l’Institut national des biens industriels (Inpi), un magasin a été lancé début 2022, mais jusqu’à présent il n’était pas unique de nom, d’autres centres continuent d’exister de la même manière.

Comment fonctionne une boutique ? Concrètement, un environnement de « guichet unique » se caractérise par un « point d’entrée » unique, physique ou électronique, pour la soumission et le traitement de toutes les informations et documents nécessaires à la sortie et à l’annulation des marchandises dépendant du commerce international.

Comment mettre en place un guichet unique ?

La mise en place d’un guichet unique physique nécessite des équipements de guichet et des agents d’accueil. En plus d’un logiciel commercial qui permet de commander les services municipaux, il faut envisager de se doter d’un outil de gestion de ligne.

Comment créer un guichet unique ? Pour accéder au portail du guichet unique, vous devez vous rendre sur le site formalites.entreprises.gouv.fr/. Vous devez maintenant créer un compte utilisateur, qui vous permet d’accéder à toutes vos informations, documents et candidatures.