Guîtres : des projets pour s’installer en ville

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Par J.G.Publié le 17/01/2023 à 17:12 Mis à jour le 17/01/2023 à 17:12.

Hervé Alloy a envoyé ses vœux aux Guitraud vendredi dernier. Avant de faire le bilan de son mandat de deux ans et de proposer de futurs projets, il a eu une triste pensée pour Henri Furrer, ancien…

Hervé Alloy a envoyé ses vœux aux Guitraud vendredi dernier. Avant de faire le bilan de son mandat de deux ans et de proposer de futurs projets, il a eu une triste pensée pour Henri Furrer, ancien premier adjoint de Francis Péjean, décédé mardi des suites d’une longue maladie. Dans son long discours, le maire est revenu sur les actions déjà menées et plus précisément sur les nombreux chantiers pour « faire bouger Guîtres ».

D’abord l’abbaye et le gymnase. « Nous sommes dans une situation où la principale question est de savoir quel toit tombera en premier », a-t-il déclaré. En juin, un projet de rénovation énergétique devrait démarrer pour le gymnase. Quant à l’abbaye, elle devra attendre la fin de l’année. De plus, un groupe de polyphonie corse y enregistrera un disque.

Bateaux de croisière

« La condition préalable au lancement de tels projets est la recherche constante de financement et de coopération », a averti le maire. Il veut ainsi mettre en lumière le potentiel caché du port en lui redonnant vie. Un nouveau ponton sera installé pour la saison estivale. Il permettra l’accueil de navires de croisière et fera du port de Guîtres un élément essentiel du développement du tourisme fluvial dans le Libournais.

Rue du Prieuré, le presbytère sera dédié à l’accueil des artistes dans le cadre du Festival Guîtres en voix. Plus loin dans l’ancienne maison Gagnebée, rachetée par l’Institution d’Etat, il est prévu d’y installer un restaurant de qualité.

À Lire  Le milliardaire Richard Branson lance les croisières de luxe Virgin Voyages

L’ancienne école de musique, déjà restaurée de l’extérieur, est en cours de reconversion en salle d’exposition et de création artistique, les bâtiments attenants en espaces ateliers pour les associations. Autour du site du puits Henri-IV, l’implantation d’antiquaires, d’artisans et de demeures de qualité verra le jour.

Ceci pourrez vous intéresser :
Le paquebot Seabourn Quest a jeté l’ancre à Douarnenez, mardi 2 août. D’une…