HPI : 4 astuces pour mieux vivre au quotidien avec votre plus haute intelligence | Debout et Bikini

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

1. Reconnaître son haut potentiel intellectuel

Moi

Il n’est pas toujours facile de reconnaître que l’on a un haut potentiel intellectuel… Si certains apprennent leur précocité intellectuelle dès l’enfance, d’autres passent de nombreuses années – parfois la majeure partie de leur vie – à s’adapter sans connaître ce potentiel particulièrement élevé. Par-dessus tout, il est donc important d’identifier et d’accepter ce QI supérieur à la majorité. Et même s’il y a beaucoup de traits, il y a des signes pour reconnaître une personne HPI.

La première, qui suscite parfois une grande curiosité, est la pensée d’un arbre. Il fonctionne grâce à des connexions très rapides, voire simultanées. Autrement dit, quelqu’un vous parle d’un film et cela déclenche une réflexion : d’un côté, vous vous souvenez du film et de son analyse. Cela vous rappelle un livre que vous avez lu récemment et un réalisateur dont le travail s’en rapproche, et en même temps, un souvenir d’enfance surgit soudainement dans votre cerveau. Si cette séquence d’idées vous semble familière, vous avez probablement un potentiel intellectuel élevé. Autres signes : Vous avez une grande empathie, une intelligence émotionnelle remarquable et une tendance à l’hypersensibilité. De plus, vous pouvez aussi être une personne très créative dont la curiosité et la recherche de sens sont insatiables. Enfin, si vous êtes HPI, vous avez probablement une tendance au perfectionnisme.

HPI : 4 conseils pour bien vivre au quotidien son haut potentiel intellectuel

Ce n’est plus un secret : les enfants avec un QI entre 130-160 peuvent complètement échouer à l’école… et pour cette raison, un adulte peut aussi ignorer qu’il est HPI. Ce n’est pas le personnage de la série TF1 HPI incarné par Audrey Fleurot qui nous dit le contraire. Mais comment mieux vivre le fait du talent ? Fourche & amp; Bikinis vous donne 4 astuces pour faire rimer HPI (enfin) avec bien-être !

anthe. Thérapie de conseil animalier
A voir aussi :
Valérie Pfister s’est récemment installée à Anthé, où elle prodigue des soins…

2. Accepter la surdouance et apprendre à se connaître

2. Accepter la surdouance et apprendre à se connaître

Moi

Bien qu’elles représentent 2,2 % de la population, les personnes atteintes d’HPI se sentent souvent seules. Ensuite, ils développent des moyens secrets… comme jouer un rôle, se cacher derrière des masques. Si cette technique a évidemment fait ses preuves d’un point de vue social – car elle permet de se fondre dans la masse – elle n’est pas idéale d’un point de vue développement personnel. Et pour cause : vous risquez d’entretenir des relations qui vous paraissent superficielles et de vous enliser dans ce sentiment incompris. La solution? Lâchez prise et osez exprimer vos pensées même si elles se chevauchent, même si elles vont trop vite ou sont décousues. Les relations authentiques sont une source de grande joie… en fait, elles sont essentielles à notre épanouissement !

Cependant, il n’est pas toujours facile de passer du temps socialement. Écouter et échanger demande un espace cérébral et émotionnel. Pour trouver l’équilibre, apprenez à apprécier la solitude. Donnez-vous le temps de découvrir qui vous êtes vraiment et prenez soin de votre jardin secret. Pour laisser s’exprimer vos émotions et vos pensées, n’hésitez pas à vous lancer dans des activités artistiques. Les personnes talentueuses débordent souvent de créativité. Sur Terre? L’écriture? Ou même chanter ? Découvrez ce qui vous fait vibrer !

3. Être à l’écoute et communiquer vos besoins

3. Être à l’écoute et communiquer vos besoins

Moi

Parce que les gens HPI pensent à une vitesse incroyable, ils ont tendance à interrompre. C’est un fait : la discussion ne va pas assez vite pour eux… mais cette attitude peut parfois être mal comprise par leur entourage. Et devine quoi? Il existe une solution ! Travaillez votre écoute. Vous essayez déjà d’identifier toutes les fois où vous avez coupé le sol. Il occupe une partie de votre attention et vous permet de concentrer le reste sur ce que dit votre interlocuteur. Apprendre à se connaître est aussi un excellent moyen de mieux communiquer par la suite. Car comment faire comprendre aux autres votre système d’exploitation si vous ne le connaissez pas vous-même ? En passant du temps seul, vous pouvez identifier plus facilement vos besoins, les communiquer à votre entourage… Et petit à petit, vous faites tomber le masque pour être – enfin – vous-même !

4. Réussir à calmer le flot de pensées

4. Réussir à calmer le flot de pensées

Moi

Écouter son corps et son esprit est considéré par beaucoup comme un chemin direct vers le bonheur. Quoi de plus logique ? Et pourtant on a tendance à l’oublier… Afin de bien vivre son haut potentiel intellectuel au quotidien, essayez de calmer au maximum votre rythme de pensée incessant. Plus facile à dire qu’à faire? C’est certain… Mais une déconnexion réussie s’apprend. C’est l’une des leçons sur lesquelles l’art-thérapie, le yoga et la méditation mettent l’accent. L’idée est de mettre son esprit en pause, de s’immerger le plus possible dans le court terme, voire dans le présent le plus complet. La méditation pleine conscience et le yoga offrent des pistes à explorer ici et maintenant, notamment le Yoga Nidra, dont les vertus apaisantes sont surprenantes. Pratiquer le dessin, et plus particulièrement les mandalas, est également un excellent moyen de calmer le flux des pensées. De même, si vous aimez bouger, courir et nager vous permettent de faire de l’exercice et d’entrer dans un état d’esprit méditatif.

À Lire  Santé - Boostez votre mémoire - Streaming Télématin Extrait