Ils vivent dans une colocation XXL de 21 pièces

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Vingt et une chambres sont louées, chacune avec un lit double, douche et toilettes. Et le tout dans une seule maison. Lorsque Maxim découvre cette offre de la société de coliving Homies, il pense d’abord qu’il s’agit d’une « arnaque ». « Je ne voyais pas quel genre de maison pouvait accueillir autant de monde », se souvient l’hilarant jeune homme de 22 ans. Il entre l’adresse sur Google Maps et rencontre un très grand bâtiment, qu’il croit être une véritable publicité.

Lorsqu’il visite une maison familiale entièrement rénovée, il est émerveillé par sa surface : 620 m2, 250 m2 d’espace commun comprenant grand séjour, double cuisine (avec moins de sept réfrigérateurs, quatre fours). trois bassines, dix assiettes, etc.), une salle de projection, une salle de sport, un coin bureau, etc. à cela il faut ajouter un jardin d’environ 500 m2. Entier, situé au centre de Loos, village en bordure de Lille.

Un loyer tout compris

Un loyer tout compris

Maxime est l’un des premiers à intégrer la colocation en octobre 2021. Il opte pour une chambre de 15 m2 pour 790 euros par mois. Il comprend les locations « tout compris », l’eau, l’électricité, le chauffage, internet, l’assurance locataire, le ménage deux fois par semaine des parties communes, les abonnements aux services de streaming (Netflix, Amazon Prime, Disney+, etc.) et les petits événements ponctuels. Par la main de Homies.

L’étudiant vit maintenant avec vingt et un camarades de classe âgés de 20 à 64 ans. Il s’agit notamment d’étudiants, de doctorants, d’ingénieurs, d’entrepreneurs, d’architectes, d’un retraité… « Parfois, il y a des frictions parce qu’on n’a pas tous le même caractère ou le même regard sur certains sujets, mais globalement tout se passe bien », Emma dit. , 21 ans, l’un des colocataires. Et de poursuivre : « On fait tous un effort pour nettoyer, on organise des activités et des sorties ensemble, et si quelqu’un veut faire la fête, on fait une sorte de référendum pour qu’il y ait une majorité parmi nous. »

À Lire  Le déploiement de Fixter en France passe par le groupe Renault

Une étudiante d’un an vit en colocation avec son copain, un étudiant de 25 ans. Ils paient 890 euros par mois de loyer à deux, déductibles des APL pour occuper une chambre de 22 m2 avec baignoire. « Un cadeau divin pour nous, d’autant plus que la plupart des propriétaires classiques refusent les couples. »

Homies, société née en septembre 2020 qui gère cette maison, possède deux autres résidences de cohabitation : l’une de douze chambres à Tourcoing et l’autre de dix chambres dans le 18e arrondissement de Paris. D’autres start-up françaises se situent sur le même segment : Colonies, La Casa Coliving, Sharies, The Babel Community… elles répondent à une réelle demande.

VIDÉO. Il gagnera 13,95 euros pour trois heures de travail : faire venir Stuart par l'intermédiaire d'un sous-traitant, el
Voir l’article :
Envie de glace sans vous lever de votre canapé ? Faites-vous livrer……