Site icon bip-perpignan

Immobile. Quatre conseils pour réduire vos frais de notaire

Immobile. Quatre conseils pour réduire vos frais de notaire

Dans le cadre d’un achat immobilier, il existe des astuces pour réduire les frais de notaire, et cela est tout à fait légal. On vous dit tout.

&#xD ;

Auteur –

&#xD ;

1. Déduisez le montant du mobilier sur le prix du bien

24 décembre 2021 à 11h00

&#xD ;

Lire aussi :
Les frais d’achat immobilier, appelés à tort frais de notaire, augmentent la…

2. Payez vous-même les frais d’agence

– Temps de lecture :

&#xD ;

Vous cherchez à acheter une maison? Si la vente aboutit, vous devrez vous acquitter de frais d’acquisition, qui représentent entre 7% et 8% du prix de vente dans l’ancien.

3. Choisissez un notaire qui accorde une remise sur ses honoraires

Plus communément appelés frais de notaire, ils comprennent les frais d’enregistrement, les frais et débours, et le paiement à un notaire public. Même s’il les perçoit, il paie la plupart de ces impôts à l’État. Il existe des solutions pour réduire le montant et ainsi faire des économies.

La maison que vous voulez a-t-elle une cuisine complète ? Vous pouvez déduire sa valeur du prix de vente du bien afin de réduire les frais de notaire.

Attention, vous ne pouvez pas tout déduire (généralement jusqu’à 5% du prix du bien) et l’IRS peut parfois être prudent quant au montant de la déduction. Il peut vous demander des factures pour des meubles, des agencements, etc.

4. Achetez dans le neuf !

Le vendeur passe-t-il par une agence ? Des commissions sont ensuite versées au professionnel de l’immobilier. Si l’acheteur paie ces frais directement à l’agence, les frais de notaire sont alors calculés sur le prix de vente net et non sur le montant total de l’achat. Condition : le vendeur doit faire ce choix lors de la signature de l’autorisation de vente avec son agence.

A l’inverse, si l’agence est payée par le vendeur, les frais de ce dernier sont inclus dans le montant total de l’achat. Ils entrent alors dans le calcul des frais de notaire à la charge de l’acquéreur.

Quitter la version mobile