Immobilier / Construction. Dans le Grand Orient et en Bourgogne-Franche-Comté, vente de maisons…

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Les ventes s’effondrent sur tous les segments du marché du neuf, qu’il s’agisse de maisons unifamiliales ou d’appartements. La crise semble inéluctable selon les professionnels de la construction.

& # xD;

Pour – & # xD ;

& # xD;

Maison neuve hors lotissement : un niveau très proche du pire exercice…

08 novembre 2022 à 11h00 & # xD ;

& # xD;

| mis à jour le 8 novembre 2022, 18h42 & # xD;

– Temps de lecture : & # xD ;

& # xD;

Voir l’article :
Supermarine MM01 : Découverte de l’Hyper-Jet électronique le plus cher du monde…

Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Aura : chute des ventes de plus de 20 %, voire 30 %

Plusieurs régions souffrent de l’effondrement des ventes de logements neufs dans des secteurs très répandus, dont la Bourgogne-Franche-Comté (-32,8%) et le Grand Est (-27,3%). Adobe Banque d’Illustrations

D’une fédération à l’autre, les chiffres du nouveau marché intérieur ne sont pas bons, tant en matière de maisons unifamiliales que de logements collectifs. C’est ce qu’a révélé le Pôle Habitat de la Fédération française du bâtiment (FFB).

Depuis le début de l’année 2022, le marché des logements neufs dans des secteurs étendus (hors ensembles résidentiels) a connu une forte baisse, avec des ventes en baisse de 26,8 % sur un an au cours des huit premiers mois de 2022.

Maison neuve en lotissement : recul net des ventes aux particuliers

« En cause ? Une succession de vents contraires, pointe le Pôle Habitat de la FFB, qui a conduit des familles modestes, des primo-accédants et des investisseurs à renoncer à leur projet immobilier :

À Lire  Comment nettoyer les taches de canapé par matériau

Vers un record de ventes lamentable en 2022

Logement collectif : le stock poursuit sa chute

En 12 mois, à fin août 2022, la construction de maisons a réalisé 114 800 ventes brutes dans le secteur généralisé. Un niveau bien en deçà des 139 600 unités atteintes l’an dernier et de la moyenne à long terme de 124 000.

Pour l’ensemble de 2022, les ventes pourraient chuter à environ 102 000 unités, très proche de la pire année en 15 ans.

Cinq régions sont concernées par la baisse des ventes de logements neufs du secteur dispersé proche de 30 % : Bourgogne-Franche-Comté (-32,8 %), Hauts-de-France (-30,4 %), Occitanie (-29,7 %), Nouvelle-Aquitaine (-29,3%) et Normandie (-29,1%).

Cinq régions se situent autour de la moyenne nationale, dont Grand Est (-27,3%) et Auvergne-Rhône-Alpes (-23,1%).