INNOVATION. 22 candidats retenus pour la France…

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Désormais bien implanté dans le milieu de l’industrie des sports outdoor, le concours de design des French Outdoor Awards, pour le compte de l’OSV, compte 22 candidats sélectionnés par un jury d’experts pour l’édition 2023. Nous vous présentons ici 22 nouveaux produits ou services, dont quatre dont seront récompensés par le French Foreign Award dans les catégories Innovation, Digital, Startup et Eco-Responsabilité. Décision début janvier au salon Sport Achat de Lyon Eurexpo.

> Skis et snowboards connectés Black-Line

Les skis et snowboards Line-Black, construits à partir de peuplier, de hêtre, de paulownia ou encore de bambou ainsi que de résine de biomasse issue de matériaux renouvelables (sciure de bois, huile végétale), disposent d’une technologie de planche qui permet de connecter les planches à un appareil mobile. . Celui-ci donne accès à diverses données et permet d’avoir une vision précise de l’état du matériel pour indiquer quand il doit être stocké notamment ou donner des indications lors de la vente. Cette technologie permet également de géolocaliser les planches en cas de perte ou de vol. Black-Line souhaite organiser sa collection de skis pour les recycler en skateboards et ainsi leur donner une seconde vie.

Prix ​​public annoncé : 600 €

Sur le même sujet :
Le canapé-lit est un meuble avec un cadre de lit pliant à…

> Montre connectée tout-en-un Kaptrek

Cette montre ne ressemble à aucune autre ! Très esthétique, il se porte au poignet pour donner un accès rapide et unique à tous les objets connectés que l’on peut embarquer lors d’une sortie (GPS, cardiofréquencemètre, drone, réseau social, etc.). C’est un agrégateur de technologies conçu pour faciliter la vie des « geeks passionnés de plein air ». Prix ​​public annoncé : 485 €

> Cuissard Bloody Queen par Wilma

Ces porte-vélos Bloody Queen permettent aux femmes de rouler sans se soucier de leurs règles. Il absorbe la quantité de deux tampons sans laisser d’humidité et assure jusqu’à 6 heures de protection. Une solution environnementale qui permet de se passer de tampon ou de serviette hygiénique lors de la sortie. Le coussin absorbant est fabriqué en Italie avec des matériaux européens, dont certains peuvent être endommagés.

> Sac Duffel Forlow par Forclaz

Pour proposer ce sac de voyage éco-responsable produit en France, les équipes de Decathlon ont travaillé avec un assemblage minimal (une seule pièce de matière, sans teinture), un mélange de matières recyclées (50% de coton et 50% polyester), de matières issues de France (tissage, habillage, coupe, fils et assemblage) et d’Espagne pour filer) et préparation par pré-achat pour ne produire que le nécessaire. Et tout est réutilisable !

> Stop-ski ski de rando Plum

Simple d’utilisation, ce stop-ski peut compléter deux types de liaisons ski de randonnée Plum : Oazo et Pika, deux marques à succès. En plus du poids réduit de 70 g, chaque body-ski s’installe et se retire facilement grâce à un seul trou. Comme pour tous les produits Plum, la production est locale et de qualité avec un usinage poussé (aluminium recyclable).

> Crash-pad Grand Rebound Craven par Slap

Voici le premier tampon écologique pour les rochers et les rochers. Fabriqué en France, il a une housse 100% polyester recyclé et est rempli de PERR (polyéthylène recyclé renforcé) pour l’impact.

Prix ​​public annoncé : 359€

> Mur d’escalade Homewall par Artline

Développé après son incarcération en 2020, le Homewall est un mur d’escalade intérieur autonome et flexible. Son inclinaison est réglable (15 ou 30°) et se décline en deux packs de grip et de volume pour les niveaux débutants ou intermédiaires. Sa hauteur maximale de 2,5 m correspond à la hauteur standard. Conçu pour des sessions d’escalade en famille ou entre amis, ou pour l’entraînement. Facile à monter, il est fabriqué en bois issu de forêts européennes (Pologne).

Prix ​​public annoncé : 2 136 €

> Chaussures Salomon Metacross

Ces chaussures de trail sont produites en France, en Ardèche plus précisément, dans l’usine indépendante ASF 4.0 dont Salomon fait partie. Leur conception prend en compte les contraintes liées à la production dans cette usine avec un nombre réduit de pièces à assembler et en intégrant des repères de position pour aider à automatiser le processus d’assemblage de surface et de collage des semelles. Afin de réduire leur impact environnemental, ces chaussures ne seront vendues qu’en Europe. L’innovation est le transfert de connaissances dans la fabrication de chaussures de sport à faible impact environnemental.

Prix ​​public annoncé : 120 €

> Application smartphone LiveCam par LiveTrail

Si le produit LiveCam existe depuis 2015 (il permet aux coureurs de recréer leur course grâce à des vidéos prises depuis différents lieux centraux), l’application smartphone est une évolution de l’année 2022. Elle est associée à cet appareil, cet outil permet pour ouvrir ça. service à tous les employés de LiveTrail qui ne disposent pas de caméras spéciales (chronométreurs et planificateurs d’événements). Par conséquent, le déploiement de l’appareil est simplifié, sans aucun compromis sur la technologie et offrant une bonne qualité. A terme cela peut être un cadeau original et personnalisé, plus respectueux de l’environnement.

Le prix de la prestation est annoncé : 120€ pour le LiveTrail timer et 420€ pour la LiveCam SmartPhone installée sur l’événement (location de matériel incluse)

> Veste Nanoshell 160G par Wise

Wise, petite entreprise basée à Annecy, propose cette veste chaude et protectrice pour les coureurs. Nanoshell 160G a une construction bi-matière pour fournir chaleur, respirabilité et protection par temps froid. Deux tissus éco responsables fabriqués en France à Payen, dont l’association permet d’obtenir une veste fonctionnelle qui ne pèse que 160 g en taille M. Elle se range donc facilement dans une poche d’un volume égal à la taille de la Bouteille de 500. ml. Un produit fabriqué à Annecy, dont les tissus viennent d’Ardèche et sont assemblés dans le nord de la France.

Prix ​​annoncé (précommande) : 259€

> Tente Samaya Radical 1

Cette tente quatre saisons monoplace (voire biplace) atteint un poids record de 655 g pour un volume plié de seulement 2 litres ! Conçu pour les alpinistes, il ne fait pas de compromis entre résistance aux intempéries (imperméabilité 20 000 mm), respirabilité (40 000 g/m²/jour) et durabilité grâce à l’utilisation du tissu Dyneema qui comporte deux parties. Chaque tente est fournie avec du matériel de réparation mais peut également être réparée par l’atelier de prototypage d’Annecy-le-Vieux.

Prix ​​public annoncé : 1 500 €

> Chaussures splitboard Disruptive par Key Equipment

Ces chaussures ressemblent à des chaussures de ski de randonnée mais elles sont en réalité dédiées à la pratique du split (snowboard Touring). Il ne ressemble pas à un bootyboard traditionnel (appelé softboot) mais possède une coque dure pour plusieurs raisons : efficacité en escalade, jeu de jambes (bootfitting), durabilité et récupération. Afin de ne pas perdre la sensation des softboots à la descente, la Disruptive libère le flex des chevilles pour reprendre le contrôle et toucher la neige proche du snowboard. Au niveau de la production, tous les fournisseurs sont français et européens : la machine est fabriquée à Cluses (74), la languette est fabriquée à Annecy, la coque est fabriquée à Montebelluna en Italie et les chaussons sont fabriqués à Pau.

À Lire  Clock Houses : Les étapes de la construction d'une maison

Prix ​​public annoncé : 579€

> Application Sportpxl

Sportpxl est un outil de service qui permet aux organisateurs d’événements de fournir un service photo basé sur la notoriété des participants. Conçu pour aider à gérer la diffusion des photos prises lors d’événements sportifs en plein air, le logiciel est composé de trois modules différents : un algorithme qui calcule les numéros de dossard ; un module de gestion de campagne permettant d’envoyer des photos par SMS et email et d’afficher des liens d’intégration sur des sites tiers afin que les coureurs et leurs proches puissent les voir quelques minutes après avoir terminé ; module de monétisation des photos pour expliquer les tarifs et formulaires commerciaux.

Prix ​​du service : de 1 à 300 € (inscription)

> Tee-shirt anti-noyade Floatee

La marque Floatee présente ce t-shirt anti-noyade pour les enfants de 2 à 6 ans.Grâce à un dispositif intégré, il se transforme automatiquement en gilet de sauvetage en cas de chute dans l’eau due à un poumon gonflable. Cela peut être utilisé sur différents t-shirts pour soutenir la croissance d’un enfant ou pour faciliter la réutilisation.

Prix ​​public annoncé : 149€

> Sous-vêtement Invisible par Nosc

Ce sous-vêtement se place sous le signe de la souplesse avec une utilisation compatible avec tous les styles de sport. Construit sans coutures, il est composé de mailles différentes selon les zones pour donner au choix plus de respirabilité, plus de chaleur ou plus de maintien. Ce sous-vêtement est également composé de la même matière, une fibre issue de l’huile de ricin et dont les propriétés sont similaires à celles de la laine mérinos (respirabilité, thermorégulation, moins d’odeur). Le produit est entièrement fabriqué en Europe, comme les marchandises (France, Italie et Portugal), favorisant ainsi une production plus responsable en termes de transport. Prix ​​public annoncé : 95 €

> Semelle chauffante et rafraîchissante Climfeet

L’idée principale pour ces semelles qui apportent de la chaleur en hiver ou du froid en été grâce à la force de nos pas. Ils ont deux étages, dont chacun a des cellules remplies d’air, reliées au côté opposé par une tuyère (conduits comme des réacteurs de fusée) pour déplacer l’air. Ainsi, lorsque le pied appuie sur le sol, la pression des cellules de la couche la plus souple pousse l’air vers les cellules de l’autre couche à travers ces buses, augmentant naturellement la température de l’air (comme lorsque l’on gonfle un pneu de vélo le vôtre, l’air comprimé chauffe la pompe). Lorsque le pied est levé, l’air comprimé de la partie la moins souple retourne dans l’autre partie par les buses, du fait de l’hyper-élasticité du matériau, ce qui abaisse la température de l’air due à l’air détendu (comme aplatir le pneu , l’air sort très froid). Plusieurs centaines de buses sont disposées dans une semelle pour une épaisseur inférieure à six millimètres. Une solution pour les sportifs non professionnels comme pour les professionnels de la construction extérieure.

> Snowshoe Toree par Evvo

Entre la neige et la chaussure, il y a de la neige ! C’est une raquette plus compacte et le talon ne dépasse pas. Le but est de faciliter la marche sur neige. Le modèle Toree intègre une semelle en gomme Michelin biosourcée à 90%. Il a également une conception durable avec des pièces facilement démontables et réparables. Toree est également 100% recyclable.

Prix ​​public annoncé : 139€

> Luge gonflable Pumpslide par Wedze

Pour résoudre le problème des luges encombrantes et inconfortables, l’équipe Wedze a créé une luge à air électrique. Il est sûr et efficace à utiliser avec ses freins et il est difficile à manœuvrer. Il peut accueillir deux personnes (poids 140 kg) pour un usage familial. Pour améliorer la longévité de cette luge, plusieurs pièces peuvent être remplacées : la chambre à air, les freins et la valve.

> Skis Rossignol Essential

Seuls trois matériaux composent ce ski : le bois, l’acier (acier et aluminium) et le polyéthylène (chutes). Pour faciliter à nouveau l’utilisation, c’est le choix de la marque Rossignol qui avec les skis Essential pousse pour un transfert final de plus de 75% (on parle de 10% en moyenne pour un ski normal). dans l’usine de Sallanches en France et est composé à 65% de matières recyclées ou biosourcées : – semelles (polyéthylène) : jusqu’à 95% de matières premières recyclées – sangles (acier) : jusqu’à 20% de matières recyclées – tôles (aluminium ) : 80% d’origine recyclée – bois (hêtre) : origine certifiée PEFC – résine (époxy) : bio sourcée en moyenne à 11% – décoration (jet d’encre) : utilisation d’encre minimale, pas d’utilisation de solvants et de phases aqueuses.

Prix ​​public annoncé : 900 €

> Technologie Dynastar Hybrid Core 2.0

La marque haut-savoyarde ne produit pas des skis mais une variante de la technologie Hybrid Core dont le principe est d’associer un noyau bois à du polyuréthane (PU). Dans cette version 2 de l’Hybrid Core, Dynastar obtient des résultats importants en terme d’impact environnemental avec des chiffres très importants : – 30% de particules fines ; – 30 % d’acidification ; – 24% de gaz à effet de serre ; – 59% de réduction des ressources minérales non renouvelables ; – 38 % d’eutrophisation (eau douce) ; – 20% de réduction des ressources fossiles. Cette technologie sera utilisée dans la plupart des modèles Dynastar à partir de l’année prochaine.

> Vélo à assistance électrique Cyclik Relief

Il s’agit du premier vélo électrique de production fabriqué à 100% à partir de produits végétaux, en France. La marque Cyclik, qui fabrique des cadres de vélo à partir de matières végétales depuis 2017, fait une incursion dans le vélo électrique. Le Relief est construit sur une base de bambou et de lin et son impact environnemental est réduit (35 fois moins que celui d’un cadre de vélo traditionnel en aluminium ou en carbone fabriqué en Asie). En effet, les cadres en matière végétale apportent un confort supplémentaire grâce à la capacité du bambou à filtrer les vibrations. Système GPS.

Prix ​​public annoncé : 3 500 €

> Masque de ski Julbo Lightyear

La marque jurassienne Julbo lance deux nouveaux produits dont le masque Lightyear. Le premier est dans le facteur de forme avec le mécanisme Superflow PR qui permet d’avancer l’écran pour améliorer la ventilation. La machine est une modification du modèle précédent qui fonctionne très bien avec l’utilisation d’aimants. Une autre innovation se situe au niveau de l’écran qui propose un traitement photochromique allant de la protection UV0 (nuit) à la protection UV4 (haute luminosité). Ce masque convient aux skieurs et snowboarders.

Prix ​​public annoncé : 230 €