Jean-Christophe Pagesse : « La maison individuelle ne doit pas s’oublier » – Info Clermont Métropole

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Jean-Christophe Pagesse, Président du Pôle Habitat de la Fédération Française du Bâtiment (FFB).

Jean-Christophe Pagesse, Président de la Division Logement de la Fédération Française du Bâtiment (FFB), a fait le point sur le secteur de la construction de maisons individuelles et la nouvelle réglementation.

Comment se porte le marché de la construction de maisons neuves ?

Cette année, pour la construction de maisons neuves, il y a moins de ventes qu’en 2021. Cela est dû au climat ambiant, un peu anxiogène, mais aussi à l’inflation et au rythme d’usure qui bloque certains ménages. . un peu plus vieux et mieux financièrement. Enfin, il y a aussi les taux bancaires qui restent bas malgré tout mais augmentent un peu. Mais le plus gros inconvénient est la rareté des terres. Les élus doivent comprendre qu’il ne faut pas supprimer les terrains à bâtir car la pénurie de ces terrains va faire exploser les coûts. Au contraire, le choc d’offre doit être provoqué.

« En France, le taux d’artificialisation des sols est de 9% »

Sur le même sujet :
La raréfaction des terrains constructibles est-elle un frein pour le marché de…

Le taux d’artificialisation des sols n’est-il pas un problème en France ?

Pas vraiment comparé à nos voisins européens. En France, l’espace urbain ne couvre que 9 % de la superficie totale. En Allemagne, il était de 28 % et aux Pays-Bas de 29 %. En Italie, c’est 20 %. Bien sûr, il faut avoir une gestion foncière raisonnée, trouver le juste équilibre entre protection de la biodiversité, production agricole, développement local et économique ainsi que les besoins en logement (ce qui est vital) !

Il y a une pénurie de logements en France, et il ne faut pas avoir une crise du logement qui se transforme en crise sociale. Dans la métropole clermontoise, le manque de foncier est criant. Par ailleurs, Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion territoriale de France a appelé les préfets à ne pas aller « plus vite que la musique » pour donner aux collectivités le temps légal de modifier le Plan d’urbanisme. Le projet de loi « Climat et Résilience » prévoit de réduire la consommation des terres naturelles, agricoles et forestières sur la période 2020-2030. Les Français ont toujours voulu leur maison et leur terre.

À Lire  Somfy : poursuit ses engagements en faveur du développement durable et signe la charte RTÉ EcoWatt

« Il est important de développer les Prêts à Taux Zéro sans discrimination territoriale »

Cet engouement pour la maison individuelle ne se dément pas ?

Non. Les Français veulent leur maison avec un extérieur pas forcément très grand. Ils veulent des maisons écoénergétiques, une forte demande. Ça tombe bien, toutes les nouvelles constructions de logements neufs sont économes en énergie et améliorent le confort d’été. La maison est devenue verte, sans carbone. C’est important aujourd’hui avec l’augmentation des prix de l’énergie.

Le projet de loi de finances 2023 devrait être voté prochainement et il sera important de prolonger le prêt à taux zéro sans discrimination régionale. Les maisons individuelles ne doivent pas être oubliées. Comme les nouveaux logements en général. Il est important d’être propriétaire de sa maison.

Avec la RE 2020, on a encore plus envie de vivre dans un logement responsable ?

RE 2020 a été créé pour lutter contre le changement climatique. Celle-ci est obligatoire pour tous les permis de construire déposés à partir du 1er janvier 2022. Cette réglementation repose sur trois axes principaux : Un bâtiment mieux isolé de 30,%, donc une économie de consommation énergétique de la maison. Réduction des émissions de CO2 en choisissant des matériaux biosourcés, ce qui signifie que la maison est plus respectueuse de l’environnement. Augmentation du confort d’été pour faire face à des canicules plus fréquentes. C’est un objectif assez ambitieux et exigeant.