Jeunes entrepreneurs… que diriez-vous d’aller en Erasmus ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Les établissements optent également pour l’engagement, avec des mesures récentes comme le plan de relance européen mais surtout un programme spécifiquement destiné aux jeunes entrepreneurs : Erasmus for Young Entrepreneurs (EYE).

Un programme de reconnaissance à dimension européenne

Le programme EYE est un programme d’échange transfrontalier dans un large éventail de pays participants, soutenu par l’Union et la Commission européenne. Il s’adresse à la fois aux jeunes entrepreneurs qui envisagent un projet de création d’entreprise ou qui ont entamé cette démarche, mais aussi aux entrepreneurs plus expérimentés, à la tête d’une entreprise performante et qui souhaitent transmettre leur savoir à travers une expérience humaine et internationale. L’objectif du programme est d’associer ces deux types de participants, en binôme et sous forme de mentorat, pour une durée pouvant varier de 1 à 6 mois.

Avec plus de 45 pays impliqués (UE et pays partenaires), déjà plus de 10 000 échanges réalisés et deux fois plus de candidatures, Erasmus pour jeunes entrepreneurs réunit tout ce dont vous avez besoin pour mener une première expérience entrepreneuriale et internationale haute en couleurs. . A travers cet échange culturel et professionnel, l’entrepreneur novice se voit offrir l’opportunité d’apprendre auprès d’un entrepreneur expérimenté, qui lui apporte son expérience et ses compétences pour le lancement de son projet ou la gestion d’un projet qui naît encore. Parallèlement, le mentor, souvent dirigeant d’une PME dans un autre pays, bénéficiera également d’une vision plus fraîche de son propre business, avec la possibilité de s’ouvrir à de nouveaux marchés ou d’envisager des partenariats internationaux…

Quelle plateforme offre un aperçu en ligne sans cb ?
Sur le même sujet :
Si vous n’avez pas de compte bancaire ou si vous ne pouvez…

Plutôt hôte ou globe-trotter ?

En ce qui concerne les nouveaux entrepreneurs, un certain nombre de conditions doivent être vérifiées pour espérer participer à cette expérience. Il est nécessaire de:

Au vu du nombre important de candidatures ces derniers temps, vous devez donc être en mesure de défendre la pertinence de votre projet et votre grande motivation, notamment au travers d’une lettre de motivation bien précise. Il est conseillé d’accompagner votre candidature d’un maximum de pièces justificatives afin de démontrer la maturité de votre projet. Il est également nécessaire de maîtriser la langue du pays d’accueil cible, qui sera évaluée avant le départ. Enfin, le plan d’affaires doit être réaliste et être soutenu avec détermination par son dirigeant, qui sera évalué à son retour au travers d’un rapport visant à résumer les tâches et les compétences acquises.

Pour les entrepreneurs expérimentés qui jouent un rôle de conseil, il y a aussi quelques conditions :

En plus de pouvoir améliorer ses compétences linguistiques, le mentor pourra travailler dans une nouvelle dynamique avec l’entrepreneur mentoré qui pourra les aider dans leur entreprise. Il veillera notamment à enrichir les compétences apportées et assurera une relation de travail solide avec le nouvel entrepreneur pour l’aider à créer une entreprise viable. Ces responsabilités passent par la signature d’un papier de qualité qui définit les modalités et les objectifs de l’échange accompagné d’un planning et la réalisation d’un rapport en fin de séjour.

Bien plus qu’un simple dispositif linguistique

Outre la dimension culturelle que porte le projet, le programme vise à favoriser l’apprentissage de compétences managériales et entrepreneuriales pour les jeunes entrepreneurs comme la recherche de financement et la création d’entreprise, mais il couvre des objectifs plus larges que d’autres. En effet, il participe à la volonté de fédérer un réseau européen d’entreprises transnationales et de favoriser l’internalisation des PME en les ouvrant à de nouveaux marchés européens. Dans une dynamique de création d’emplois, ce dispositif est donc particulièrement intéressant à la fois pour les novices qui souhaitent apprendre les bases de l’entrepreneuriat mais aussi pour les chefs d’entreprises d’accueil.

En revanche, la candidature se fait directement sur le site officiel du programme. L’inscription regroupe plusieurs étapes comme la constitution d’un dossier (CV détaillé, business plan réussi, lettre de projet motivé, formulaire en ligne, etc.) suivie d’une phase de contact avec un entrepreneur étranger en cas d’acceptation. S’en suivra la signature d’une convention tripartite pour les jeunes entrepreneurs, qui seront encadrés durant le séjour par un point de contact local, choisi à ce stade. A l’issue de l’expérience, un bilan sera demandé aux deux entrepreneurs concernés, afin de prendre en compte les compétences et connaissances transmises.

D’autant plus qu’il est possible d’obtenir une aide financière, sous forme de bourse, pour participer au programme en tant que jeune entrepreneur. D’une valeur qui varie entre 500 et 1000 euros par mois, cette aide complète les besoins de l’entrepreneur en termes de transport et de frais de subsistance pendant son séjour. Cette indemnité est versée par le point local choisi lors de l’inscription après signature d’une convention et doit être remboursée en partie si les frais sont finalement inférieurs au montant perçu, en termes de trop perçu.

Qui paie Erasmus ?

La bourse ERASMUS est versée à l’étudiant par l’établissement d’accueil. Elle est facilement cumulable avec d’autres aides sociales réservées aux étudiants. Si vous bénéficiiez d’une bourse Crous sur critères sociaux avant votre départ.

Comment est versée la bourse Erasmus ? Le paiement s’effectue en deux fois. Le premier versement est souvent effectué en octobre et coïncide donc avec la rentrée universitaire. Les 20% restants sont payés au retour de l’étudiant dans son pays d’origine, après avoir reçu l’attestation de fréquentation et le rapport d’études Erasmus.

À Lire  Compte d'épargne entreprise

Qui finance le programme Erasmus ? Depuis 35 ans, l’UE finance le programme Erasmus, qui a permis à plus de trois millions d’Européens d’effectuer une partie de leurs études dans un établissement ou organisme d’enseignement supérieur établi dans un autre pays européen.

Quel est le montant de la bourse Erasmus ?

Le montant varie selon la destination et la durée de la visite. L’aide peut atteindre 600 euros par mois pour les étudiants et 750 euros par mois pour les stagiaires. Elle est cumulable avec la bourse du CROUS.

Qui peut bénéficier de la bourse Erasmus ? Les étudiants de nationalité française ou citoyens de l’UE ou de l’EEE qui poursuivent des études au Royaume-Uni, après les avoir commencées en France, peuvent demander une bourse en 2022/2023. Ils ne peuvent pas bénéficier de la bourse sur critères sociaux pour entamer des études directement au Royaume-Uni.

Quelle est la différence entre Erasmus et Erasmus plus ?

Le programme Erasmus n’est pas qu’un « Erasmus renforcé ». En réalité, il s’agit de l’addition de deux programmes principaux de la Commission européenne : le programme d’éducation et de formation tout au long de la vie (EFLTV) et le programme Jeunesse en action.

Quel pays pour Erasmus plus ? Pays tiers associés au programme2

  • Macédoine du Nord.
  • Serbie.
  • Islande.
  • Liechtenstein.
  • Norvège.
  • Turquie.

Comment participer à Erasmus plus ? Procédure de candidature Un projet Erasmus est soumis dans le cadre d’appels à propositions annuels. Le lien vers le formulaire de candidature en ligne est disponible sur la plateforme d’accompagnement des candidats et porteurs de projets Erasmus.

Quelle moyenne pour un Erasmus ?

Notez qu’il n’y a pas d’échelle nationale; chaque école est donc libre de fixer le niveau qu’elle attend de ses élèves. Cependant, il existe une norme non officielle. Outre la bonne conduite générale de l’étudiant, les universités demandent une moyenne de 12 et la connaissance de 3 langues vivantes avec un niveau licence.

Quel est l’âge minimum pour partir en Erasmus+ ? Et la réponse est simple : il n’y a pas d’âge pour faire un Erasmus ! On peut aller quelques jours, à l’école primaire dans le cadre d’un projet entre écoles européennes. Vous pouvez partir plusieurs semaines ou mois, en collège et lycée, suivre des cours dans un autre établissement en Europe.

Où peut-on faire Erasmus ? Qui peut bénéficier d’Erasmus ? Erasmus est ouvert aux citoyens des 33 pays qui participent directement au programme : les 27 États membres de l’UE, ainsi que la Macédoine du Nord, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Serbie et la Turquie.

Pourquoi Erasmus plus ?

Erasmus a également une dimension internationale importante, notamment dans le domaine de l’enseignement supérieur. Cette dimension permet d’ouvrir le programme aux activités de coopération institutionnelle, de mobilité des jeunes et du personnel, et ce, au niveau mondial.

Est-ce qu’Erasmus existe toujours ? Le 25 mars 2021, la Commission européenne a officiellement lancé le nouveau programme Erasmus 2021-2027. L’objectif est d’atteindre dix millions de cas de mobilité européenne en seulement sept ans, soit le même niveau qu’au cours des 30 dernières années.

Qui peut bénéficier de Erasmus ?

étudiants, apprentis/étudiants en alternance, jeunes professionnels, enseignants et formateurs. petites gens; les professionnels et décideurs du secteur jeunesse ; professionnels, bénévoles dans le domaine du sport, athlètes et entraîneurs.

Quel budget Erasmus ? Au final, selon votre destination, vous pouvez compter entre 250 et 1500 euros par mois pour vivre correctement, même si pour la majorité des destinations, 800 euros suffisent amplement !

Est-ce qu’Erasmus est gratuit ? C’est simple, gratuit et sans engagement.

Comment se financé Erasmus ?

Il est financé et géré au niveau européen sur la base de programmes de travail annuels. Au niveau national, la Commission européenne s’appuie sur les agences nationales pour la mise en œuvre des actions décentralisées du programme.

Quel est le montant de la bourse Erasmus ? Le montant de la bourse Erasmus dépend de la durée du séjour et du coût de la vie dans le pays d’accueil. Selon la destination, le montant de la bourse octroyée est compris entre 170 et 370 euros par mois pour les étudiants, et entre 320 et 520 euros par mois pour les étudiants stagiaires.

Comment fonctionne la bourse Erasmus ? Si vous partez étudier ou faire un stage en Europe dans le cadre du programme européen Erasmus, vous pouvez bénéficier d’une bourse Erasmus. Cette bourse vous permet de financer une partie de votre voyage et de votre séjour. Le montant dépend de votre pays de destination et de votre projet (études ou stage).

Comment se financé Erasmus ?

Il est financé et géré au niveau européen sur la base de programmes de travail annuels. Au niveau national, la Commission européenne s’appuie sur les agences nationales pour la mise en œuvre des actions décentralisées du programme.

Qui finance Erasmus ? La bourse Erasmus vous permet de bénéficier d’une aide financière pour suivre une partie de votre cursus universitaire dans un pays étranger. Pour cela, votre établissement d’origine et l’établissement d’accueil doivent avoir signé une charte Erasmus.

Comment fonctionne la bourse Erasmus ? Si vous partez étudier ou faire un stage en Europe dans le cadre du programme européen Erasmus, vous pouvez bénéficier d’une bourse Erasmus. Cette bourse vous permet de financer une partie de votre voyage et de votre séjour. Le montant dépend de votre pays de destination et de votre projet (études ou stage).

Quel est le montant de la bourse Erasmus ? Le montant de la bourse Erasmus dépend de la durée du séjour et du coût de la vie dans le pays d’accueil. Selon la destination, le montant de la bourse octroyée est compris entre 170 et 370 euros par mois pour les étudiants, et entre 320 et 520 euros par mois pour les étudiants stagiaires.