Jeux associés : quand la technologie arrive on transpire !

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Natation, course à pied, football, cyclisme, musculation… Dans de nombreux sports, la haute technologie est utilisée pour nous aider à reprendre une activité ou à améliorer nos performances. Les Numériques lance une série d’articles pour faire le point sur le sport, la santé, la technologie et les objets connectés.

Les équipements high-tech dans le sport n’ont rien de nouveau et les multiples confinements pendant la pandémie de COVID 19 ont largement contribué à l’explosion de la demande d’entraînement à domicile. Plusieurs analystes estiment que le marché des objets connectés dans l’industrie du sport en Europe pourrait atteindre 30 milliards de dollars de revenus.

Chargés de capteurs en tous genres (podomètres, cardiofréquencemètres, altimètre, mesure d’oxygène, GPS, accéléromètre, etc.), les objets connectés sont devenus les nouveaux compagnons des sportifs, qu’ils soient amateurs ou de haut niveau. En suivant au plus près vos activités et en captant de nombreuses données, ces coachs digitaux vous aident à progresser dans de nombreuses disciplines sportives. Si les montres et autres bracelets connectés permettent de personnaliser l’entraînement, la technologie peut aussi permettre d’être plus immergé dans son activité sportive. A l’aide d’un casque VR, vous pourrez parcourir les routes de France à vélo tout en restant chez vous ou rejoindre un cours de fitness avec différentes personnes connectées partout en France. Cette dimension communautaire ne doit pas être négligée et fait également partie des éléments de relance pour la reprise de l’activité sportive ou pour la dépasser.

La technologie s’immisce naturellement dans le sport de haut niveau et permet à la fois un entraînement très précis des sportifs en fonction de leur condition physique, ainsi que l’analyse de toutes les données médicales pour éviter le surentraînement et les blessures. Bien sûr, c’est l’amélioration des performances qui est au centre de la recherche technique. Dans ce domaine, le professeur de sport à l’université de Brighton, Yannos Pitsiladis, est un grand gourou et promet depuis 2014 un marathon en moins de deux heures. Le programme au nom explicite SUB2 implémente différentes techniques pour dépasser cette limite mythique. Au programme, des chaussures minimalistes et des vêtements « intelligents » qui fourniraient des informations en temps réel telles que la composition de la sueur, le rythme cardiaque, la température corporelle et qui permettraient de réguler la température corporelle… Si progrès il y a, le record du monde du marathon fixé par le Kényan Eliud Kipchoge en 2018 (2:01:39) il tient toujours et les secondes à gagner semblent difficiles à atteindre.

Pour vous faire découvrir le monde du sport connecté, nous vous proposons régulièrement des articles qui aborderont différents sujets. Des objets connectés pour améliorer vos performances, aux sports en réalité virtuelle et à la forme physique des équipes d’esports, vous aurez une vue d’ensemble d’un domaine vaste et en pleine expansion.

Table des matières

Quand ne pas faire de sport ?

Quand ne pas faire de sport ?

La grippe, la gastro et autres maux de ventre s’accompagnent souvent de fortes fièvres. Dans ces cas précis, mieux vaut s’abstenir de toute pratique sportive : votre corps doit pouvoir concentrer toutes ses ressources sur sa récupération.

À quelle fréquence fais-tu de l’activité physique? Nous recommandons au moins 2-3 séances de sport par semaine, avec si possible une journée de récupération entre les séances. Préférez plusieurs séances courtes et intenses de 20 à 30 minutes plutôt qu’une séance d’une heure et demie.

Quand est on considère comme sportif ?

Concrètement, une personne aura une activité régulière si la somme de ces jours de pratique (toutes matières confondues) est égale ou supérieure à 52(3) et si au moins une de ces matières est exercée tout au long de l’année.

Comment qualifier un sport ?

1. Activité physique visant à améliorer la condition physique. 2. Ensemble d’exercices physiques sous forme de jeux individuels ou collectifs, généralement issus de la compétition, pratiqués dans le respect de certaines règles précises.

Qui est considéré comme sportif ?

Pour être reconnu comme athlète professionnel, un athlète doit pratiquer un sport et participer à des compétitions de haut niveau. Les athlètes appartenant à cette catégorie vivent des revenus de leur sport.

Comment savoir si on ne fait pas assez de sport ?

Insomnie, pré-diabète, constipation ou essoufflement… Ce ne sont pas des symptômes d’une maladie, mais des signes qui indiquent un mode de vie très sédentaire. Découvrez 15 manifestations du manque d’activité physique.

Quelles sont les conséquences d’un manque d’activité physique ?

L’inactivité physique est également associée à un risque accru de développer ou d’aggraver des maladies chroniques telles que l’insuffisance cardiaque, les maladies cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète de type 2, l’hypertension, certains cancers et l’ostéoporose.

Comment savoir si on fait trop de sport ?

Signes que vous êtes en surentraînement

  • Vous souffrez d’arythmies cardiaques. …
  • Vous ne retrouvez pas votre niveau de performance habituel. …
  • Vous ressentez une profonde fatigue. …
  • La qualité de votre sommeil n’est pas bonne ou vous souffrez d’insomnie. …
  • Vous êtes de mauvaise humeur.

Quand ne pas faire du sport ?

Si le risque de déshydratation est élevé, toute pratique sportive est contre-indiquée, notamment en cas de fièvre. Il est tentant de penser qu’une bonne course peut aider à abaisser la température de votre corps ou à vaincre les germes.

Twitch : Suivez le nouvel épisode de « The Crusaders, you know », le talk sportif de « 20 Minutes »
Ceci pourrez vous intéresser :
Depuis quelques semaines, 20 Minutes fait son apparition sur Twitch avec une…

Quelles sont les caractéristiques essentielles qui permettent de distinguer les objets connectés des IoT ?

Quelles sont les caractéristiques essentielles qui permettent de distinguer les objets connectés des IoT ?

Un objet connecté repose sur trois choses essentielles : Sa capacité à capter des données grâce à des capteurs de toutes sortes : vitesse, température, force, pression, énergie, localisation, puissance, volume, acoustique, distance, couple, débit, photométrie, fréquence, vibration , humidité…

Quels sont les 3 principaux maillons d’un système IoT ? « Objets physiques : capteurs, technologie de connectivité et d’intelligence ; • Réseaux de communication : utilisés pour transporter des données d’objets ; • Cloud computing : fournit des outils pour stocker, corréler et analyser des données (processus de décision capables de suivre des objets physiques).

Quel est la différence entre les objets connectés et l’Internet des objets ?

On parle alors d’objets connectés. Ces objets peuvent être contrôlés à distance, le plus souvent à l’aide d’un ordinateur, d’un smartphone ou d’une tablette. Ainsi, le terme Internet des objets inclut tous les objets et appareils physiques qui ont une identité numérique.

Quels sont les objets connectés ?

Qu’est-ce qu’un objet connecté ? C’est un objet qui a la capacité de se connecter à un réseau de communication (Internet des Objets) (IoT) via Wi-Fi, Bluetooth, 4G…) et peut, selon les cas, recevoir, stocker, traiter et transmettre des données . , recevoir et donner des instructions de fonctionnement.

Quel est l’Internet des objets ?

L’Internet des objets (IoT) décrit le réseau de terminaux physiques, les « objets », qui intègrent des capteurs, des logiciels et d’autres technologies pour se connecter à d’autres terminaux et systèmes sur Internet et échanger des données avec eux.

Quelle est la différence entre un objet connecté intelligent et un objet connecté autonome ?

Quelle est la différence entre un objet connecté intelligent et un objet connecté autonome ? L’objet connecté intelligent peut communiquer avec d’autres objets, mais pas l’objet connecté autonome. L’objet connecté autonome est artificiellement intelligent, mais pas l’objet connecté intelligent.

Quelle est la différence entre un objet communicant et un objet connecté ?

Un objet technique relié à un autre objet technique par un conducteur ou des ondes, par exemple une enceinte Bluetooth connectée à un système Hifi. Objet technique communicant connecté indirectement à un grand réseau de communication/information, par l’intermédiaire de son propre terminal connecté à ce réseau.

C’est quoi un objet intelligent ?

Un objet intelligent se caractérise par ses capteurs, son microprocesseur, ses interfaces de communication et ses applications. L’objet permet l’analyse de son environnement grâce à de nombreux capteurs capables de mesurer les données nécessaires à l’utilisation de l’objet.

Quelles sont les caractéristiques d’un objet communicant ?

objet communicant : objet technique capable de recevoir et d’émettre des informations et donc de communiquer. Le terme Internet des objets n’a pas encore de définition officielle et partagée, ce qui s’explique par le fait que l’expression est encore jeune et que le concept est encore en construction.

Quels sont les composants matériels essentiels d’un objet communicant ?

Un objet communicant est équipé d’une unité de calcul, plus ou moins sophistiquée selon le but recherché, et d’un ou plusieurs périphériques de communication qui vont permettre à cet objet d’émettre et de recevoir des données depuis l’extérieur.

Quelle est la différence entre un objet communicant et un objet connecte ?

Un objet technique relié à un autre objet technique par un conducteur ou des ondes, par exemple une enceinte Bluetooth connectée à une chaîne Hifi. Objet technique communicant connecté indirectement à un grand réseau de communication/information, par l’intermédiaire de son propre terminal connecté à ce réseau.

Qu’est-ce qu’un capteur IoT ?

Qu'est-ce qu'un capteur IoT ?

Capteur IoT : prise en charge des objets intelligents L’Internet des objets est défini par des appareils qui collectent des informations, les analysent et les traitent pour fournir une réponse appropriée. Concrètement : un capteur envoie des données à une plateforme via un réseau, à moindre coût.

Comment est composé un système IoT ? Un système IoT rassemble de nombreux acteurs et composants technologiques. Elle comprend les objets connectés, les réseaux de communication sans fil, les plateformes de collecte/hébergement/traitement des données, les applications/services pour les utilisateurs finaux et la supervision/sécurité de toute la chaîne.

Quel est le but de l IoT ?

L’IoT rend les objets intelligents grâce aux données L’analyse des données brutes, température, vibration, humidité… vise à les rendre utilisables. C’est dans cette optique que les objets connectés sont : Instrumentés : collectent et intègrent des données en temps réel.

Quelle est la signification de IoT ?

L’Internet des objets (IoT) décrit le réseau de terminaux physiques, les « objets », qui intègrent des capteurs, des logiciels et d’autres technologies pour se connecter à d’autres terminaux et systèmes sur Internet et échanger des données avec eux.

Quels sont les types des objets IoT ?

L’IdO, ou Internet des objets, fait référence au processus de connexion d’objets physiques à Internet, des objets du quotidien tels que les ampoules, aux appareils médicaux, aux appareils portables, aux appareils intelligents ou aux feux de circulation dans les villes intelligentes.

Quels sont les types des objets IoT ?

L’IdO, ou Internet des objets, fait référence au processus de connexion d’objets physiques à Internet, des objets du quotidien tels que les ampoules, aux appareils médicaux, aux appareils portables, aux appareils intelligents ou aux feux de circulation dans les villes intelligentes.

Quels sont les accessoires connectés ?

Les objets connectés sont des appareils connectés à Internet par un protocole de communication pour informer l’utilisateur de leur état. Ils sont présents dans tous les secteurs.

Quels sont les IoT ?

L’Internet des objets (IoT) décrit le réseau de terminaux physiques, les « objets », qui intègrent des capteurs, des logiciels et d’autres technologies pour se connecter à d’autres terminaux et systèmes sur Internet et échanger des données avec eux.

Comment fonctionne l’IdO ?

Comme mentionné ci-dessus, l’IoT implique différents types d’appareils intelligents, qui reçoivent des instructions ou communiquent entre eux pour améliorer notre qualité de vie et faciliter notre quotidien. Il fonctionne via une connectivité réseau, sans fil dans la plupart des cas.

Comment en peut communiquer avec un objet ?

Pour communiquer, les objets peuvent s’appuyer sur des réseaux locaux (wifi, LoRaWAN privé, Ethernet, bluetooth, etc.) ou sur des réseaux publics exploités à grande échelle.

Comment fonctionne les objet connectés ?

Un objet connecté a deux fonctions principales :

  • Collecter des informations, d’une part, auprès de votre environnement.
  • Le déclenchement d’une action, d’autre part, en fonction des informations captées et transmises. Par exemple, commencez à arroser une pelouse lorsque la température extérieure est élevée.

Quels sont les 3 éléments qui composent les objets connectés ?

Quels sont les 3 éléments qui composent les objets connectés ?

Schématiquement, l’Internet des Objets peut être réduit à 3 éléments : un objet, la connectivité et la fourniture de données.

Quelles sont les caractéristiques d’un objet communicant ? objet communicant : objet technique capable de recevoir et d’émettre des informations et donc de communiquer. Le terme Internet des objets n’a pas encore de définition officielle et partagée, ce qui s’explique par le fait que l’expression est encore jeune et que le concept est encore en construction.

Quels sont les éléments qui peuvent composer un objet connecté à l’Internet ?

Matériel : fait référence aux composants physiques. Logiciels : logiciels, systèmes d’information et applications. Middleware : inter-logiciels, réseau d’échange d’informations. Il connecte diverses applications informatiques.

Quand un objet Est-il connecté ?

De manière générale, on parle d’objet connecté pour désigner un objet commun (montre, bracelet, jouet, etc.) capable de communiquer diverses informations à un autre objet ou à Internet.

Quels sont les éléments qui permet un objet d’être connecté ?

Un objet connecté repose sur trois choses essentielles : Sa capacité à capter des données grâce à des capteurs de toutes sortes : vitesse, température, force, pression, énergie, localisation, puissance, volume, acoustique, distance, couple, débit, photométrie, fréquence, vibration , humidité…

Quelle est la composition d’un objet connecté ?

Fonctionnement et composition de l’objet connecté Un objet tangible composé d’un capteur (température, son, vibration, humidité), d’une alimentation (pile, capteur solaire, raccordement au réseau), d’une carte électronique, d’un émetteur/récepteur radio.

Quels sont les accessoires connectés ?

Les objets connectés sont des appareils connectés à Internet par un protocole de communication pour informer l’utilisateur de leur état. Ils sont présents dans tous les secteurs.

Quelle est la structure d’un objet communicant ?

Un objet communicant est équipé d’une unité de calcul, plus ou moins sophistiquée selon le but recherché, et d’un ou plusieurs périphériques de communication qui vont permettre à cet objet d’émettre et de recevoir des données depuis l’extérieur.

Quels sont les accessoires connectés ?

Les objets connectés sont des appareils connectés à Internet par un protocole de communication pour informer l’utilisateur de leur état. Ils sont présents dans tous les secteurs.

Quel sont les nouveaux objets connectés ?

Top 10 des nouveaux objets connectés

  • 10/ Melcap, la gélule connectée pour maigrir. …
  • 9/ Niwa, le jardin d’intérieur connecté…
  • 8/ Silence, bouchons d’oreilles branchés. …
  • 7/ Tailio, une litière pour chat connectée. …
  • 6/ Bionic Bird, l’oiseau connecté ! …
  • 5/ Lampes connectées. …
  • 4/ Dharma, la nappe connectée

Qui utilise les objets connectés ?

35% des 50 ans ont utilisé un objet connecté et 81% les utilisent encore. Les seniors (70 ans et plus) sont tout aussi concernés par les objets connectés que les plus jeunes (50-60 ans). La santé connectée est l’un des sujets les plus abordés au Salon des seniors.

Comment les objets connectés Sont-ils utilisés dans le sport ?

Comment les objets connectés Sont-ils utilisés dans le sport ?

Les joueurs de tennis ont des capteurs sur leurs raquettes, les footballeurs et les rugbymen en ont sur leurs maillots, les basketteurs jouent avec un ballon électronique, les coureurs portent leur montre connectée pour suivre leur condition physique en courant tandis que les cyclistes sont assis sur une selle de vélo équipée d’un Capteur GPS.

Comment les objets connectés sont-ils connectés ? Pour communiquer, les objets connectés utilisent différentes technologies de communication dédiées comme le M2M (Machine to Machine). Et ils sont souvent enrichis de capteurs qui collectent régulièrement des données.

Est-ce que faire du sport est compatible avec l’utilisation d’Internet ?

Pour toutes ces recherches, internet et sport vont de pair car le web facilite grandement la vie des sportifs, qu’ils soient amateurs ou professionnels. Le grand avantage d’Internet est sa capacité à rapprocher les gens de ce qu’ils recherchent.

Quelle est l’importance du numérique dans le sport ?

Par rapport au big data, la réalité virtuelle est un outil efficace pour améliorer concrètement les performances sportives et obtenir de meilleurs résultats. En effet, cela permet de se mettre en situation lors des entraînements et de mieux se préparer aux compétitions.

Pourquoi investir dans le sport d’un point de vue digital ?

Si le numérique nous donne la possibilité d’avoir un meilleur recul sur notre pratique sportive, c’est aussi un moyen incroyable de mettre en contact les sportifs entre eux et, ainsi, d’encourager la pratique.

Quels sont les activités sportives utilisatrices d’objets connectés ?

Objets connectés pour le sport

  • Pourquoi utiliser les objets connectés pour le sport ?
  • foot connecté
  • Baskets.
  • Vélo.
  • Boxe.
  • Remise en forme et musculation.
  • Nager.
  • Date.

Quels sont les composants des objets connectés ?

Chaque objet connecté possède un composant électronique (puce, capteur, autres technologies) leur permettant de se connecter à un réseau internet, mais aussi entre eux.

Quels sont les objets communicants connectés ?

Un objet en communication ou connecté est capable d’émettre et/ou de recevoir des informations sur son environnement ou son état sans intervention humaine, c’est-à-dire d’échanger des données (data) avec un autre objet plus ou moins éloigné et éventuellement en mouvement selon la technologie mise en œuvre. .

Comment les objets connectés Peuvent-ils améliorer la production ?

Les objets connectés apparaissent sur les chaînes de production. Ils augmentent la productivité et améliorent les processus de production grâce à une collecte intensive de données. Ils peuvent prendre différentes formes : casques, thermostats liés à la baisse des dépenses énergétiques, etc.

Pourquoi l IoT Va-t-il permettre d’optimiser la production industrielle ?

En effet, l’IoT simplifie le travail des opérateurs et accélère la prise de décision. Il vous permet également de configurer des processus fiables pilotés par une technologie de pointe et ainsi de réduire vos coûts de production.

Quels sont les intérêts des objets connectés ?

Les objets connectés offrent incontestablement de nombreux avantages aux utilisateurs. En particulier, dans des domaines tels que la santé, la domotique ou la sécurité, les objets connectés améliorent significativement le confort en multipliant les détecteurs d’anomalies et en automatisant l’envoi d’alertes.