Jordanie : comment préparer sa visite à Petra

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

CONSEILS. C’est bientôt l’heure d’aller à Petra ! Outre le Trésor, son monument emblématique, l’ancienne cité nabatéenne est traversée par des kilomètres de sentiers de randonnée qui mènent à d’innombrables tombes et vestiges. Notre guide pratique.

Au-delà du Trésor, l’illustre façade à colonnes creusée dans une falaise de grès rouge, Petra cache d’innombrables merveilles qu’une semaine entière ne suffirait pas à explorer. L’ancienne cité nabatéenne, vieille de 7 siècles, occupe un vaste cirque caché par de hautes parois rocheuses. Grottes sombres, tombeaux somptueux ou vestiges antiques qui mêlent les époques et les civilisations disséminées un peu partout.

Edomites, Nabatéens, Romains, Byzantins et Bédouins se sont succédé ici, marquant l’éternité de leur empreinte. Entre nature grandiose et culture mystérieuse, Petra respire l’émerveillement. Mais l’afflux de touristes, la chaleur, les longues balades sur le sable ou sur les chemins caillouteux peuvent vite devenir un calvaire. Informations pratiques, incontournables et photos de cartes postales, voici nos bons plans pour faire de votre visite à Pétra une expérience inoubliable.

VOIR LE DOSSIER – Jordanie : Guide de voyage du Figaro

Quand se rendre à Pétra ?

Pour éviter le froid ou la chaleur, choisissez le printemps et l’automne pour partir en Jordanie. En raison de la grande taille de Petra et des innombrables possibilités de randonnées, prévoyez au moins deux jours là-bas.

Pétra. Ouvert de 06h00 à 18h00 en avril et mai, de 06h00 à 18h30 de juin à octobre, de 07h00 à 18h00 de novembre à avril, de 07h00 à 16h00 pendant les mois de ramadan. Entrée : 63 € la journée, 70 € les 2 jours et 75 € les 3 jours.

Le tourisme de luxe en Europe vaut entre 130 et 170 milliards d'euros
Sur le même sujet :
Cette manne, qui pour l’instant génère 22% des recettes touristiques sur le…

Pour faire des économies, le «Jordan Pass»

Pour faire des économies, le «Jordan Pass»

Le « Jordan Pass » réduit le coût des visites. Comprend les frais de visa et l’entrée à 40 attractions touristiques en Jordanie, dont Petra. Pour obtenir votre billet pour la salle, vous devez vous présenter à la billetterie le premier jour avec votre pass. Mieux vaut arriver dès l’ouverture, quand les groupes de touristes et les marchands ambulants n’ont pas encore envahi le lieu. Le public est beaucoup plus restreint le dimanche.

Passe de Jordanie. Pass touristique comprenant les frais de visa et l’entrée dans 40 lieux. Il peut être acheté en ligne avant le départ. Prix ​​: 88 € avec 1 jour à Pétra, 95 € avec 2 jours et 100 € avec 3 jours. Valable pendant 15 jours après l’activation lors de la visite du premier lieu.

Faut-il prendre un guide ?

Faut-il prendre un guide ?

Vous pouvez réserver les services d’un guide anglophone au Visitor Center la veille de votre visite. Les explications sont données de manière accélérée, mais elles permettent de se familiariser avec les lieux et leur histoire.

Guide accrédité. Comptez 63 € pour le parcours principal (env. 2h30), 126 € pour le parcours principal et le Haut lieu du Sacrifice (env. 4h) ou le parcours principal et le monastère (env. 3h30).

Les incontournables d’une visite à Pétra

Le Siq et le Trésor. L’accès au Trésor se fait par une ligne étroite flanquée de falaises de grès de 70 mètres de haut. La faille d’un kilomètre de long est marquée par des bouleaux nabatéens et traversée par des canaux creusés dans la roche qui servaient au transport de l’eau. Sa sortie vers le Trésor, monument emblématique de Pétra, est spectaculaire. La raison de sa construction, encore inconnue à ce jour, entoure l’imposante façade d’un insondable mystère. Il se trouve à 30 minutes à 1 heure de marche du Visitor Center.

La piste principale. Après le Trésor, le Siq s’élargit dans le cirque naturel de la cité antique. Des tombes nabatéennes monumentales, un amphithéâtre creusé dans la falaise, une voie romaine à colonnades, des temples antiques courent le long du chemin sablonneux jusqu’à Qasr al-Bint, seule construction de l’époque nabatéenne encore debout. Il se trouve à 30 minutes à 2 heures de marche de l’Hacienda.

Le monastère. Les 800 marches du Monastère ont été devinées par plus d’un. Étant le plus grand monument de Petra et l’un des plus beaux, chaque étape d’ascension vers les gorges environnantes en vaut la peine. Il est également possible de monter à dos d’âne depuis Qasr al-Bint (entre 10 et 20 €). Un sentier de randonnée plus accessible serpente à travers les montagnes au nord du monastère. Il commence sur le côté de la route menant à Al Beidah, mais n’est pas balisé. Comptez entre 20 minutes (à dos d’âne) et 1h de montée depuis Qasr al-Bint ou 1h30 de marche depuis le sentier Al-Beidah.

Le haut lieu du sacrifice. La montée intense jusqu’au lieu du sacrifice de Petra offre de splendides vues sur les montagnes de grès rose. Du sommet, la cité nabatéenne est à vos pieds. Le parcours qui se croise entre les falaises alterne ombre et soleil. Le sentier démarre derrière Qasr al-Bint et compte entre 40 minutes et 1h30 de marche pour couvrir les 2 km d’ascension.

Le Temple de l’Urne. A l’embouchure du Siq, derrière l’amphithéâtre, de somptueuses tombes royales dominent le cirque de Petra. Le Temple de l’Urne, facilement reconnaissable au vase sculpté sur son fronton, domine les autres tombes par sa majesté. Depuis l’esplanade, la vue sur les montagnes rouges est tout simplement magique. Partez pour 15 à 20 minutes et à quelques pas de l’Hacienda.

Les meilleurs moments pour prendre vos photos

Les meilleurs moments pour prendre vos photos

Le Sik. La lumière s’infiltre dans les profondeurs du canyon en fin de matinée, brouillant les ombres et révélant des teintes roses. Entre 11h du matin et midi, dans le sens de la sortie, l’allée est presque déserte et la roche s’adoucit.

Le Trésor. Si votre objectif est de n’avoir personne sur la photo, vous devrez d’abord entrer dans Petra et marcher rapidement jusqu’au Trésor. A la lumière du matin, la pierre est beige. Pour imprimer leur teinte rose, il faut venir entre 8h30 et 10h, mais c’est aussi l’heure où les gangs défilent en groupe entier. Des guides locaux vous approcheront pour prendre des photos depuis une terrasse en hauteur, pour quelques euros.

Le Temple de l’Urne. Situé au sud, il faut attendre la fin de l’après-midi (vers 16h) pour que le soleil éclaire sa façade. En revanche, le matin, entre 8h et 10h du matin, la lumière est parfaite pour prendre des photos panoramiques de Petra depuis la terrasse du temple.

Le monastère. Regardant vers l’ouest, le monastère n’est jamais plus beau que lorsque le soleil se couche. Mais faites attention à la longue marche qui vous ramènera au centre d’accueil. Il y a deux points de vue surélevés qui peuvent être vus avec les drapeaux jordaniens qui y flottent. Non seulement ils offrent un angle choisi sur le monastère, mais ils dévoilent également un panorama impressionnant sur les montagnes. Si vous êtes monté à dos d’âne, n’oubliez pas de descendre à pied pour prendre de très belles photos de la plaine de Petra.

Le haut lieu du sacrifice. Le point de vue élevé et dégagé garantit de superbes photos quelle que soit l’heure de la journée. Arrivé tôt le matin, vous ne rencontrerez que peu de monde et fuirez les douleurs du soleil.

Bien préparer sa randonnée

Pétra est un site immense, au relief sablonneux ou caillouteux, avec de multiples sentiers de randonnées plus ou moins difficiles, qui nécessitent une bonne condition physique. Il vous faudra marcher des kilomètres, la plupart du temps sous un soleil généreux. Une bonne paire de chaussures, des lunettes de soleil, un chapeau ou un mouchoir et de la crème solaire seront vos meilleurs alliés.

Prenez une bouteille d’eau et n’oubliez pas de faire le plein en cours de route. Il y a un restaurant et quelques cafés à l’intérieur de l’endroit où vous pourrez faire une pause ou prendre une collation. Mais vous pouvez aussi demander à votre hôtel de vous préparer une « lunch box » pour votre petit-déjeuner ou déjeuner. Dans tous les cas, ne prenez que le nécessaire que vous devrez emporter pendant vos longues heures de marche.

Quand visiter Pétra Jordanie ?

La meilleure période pour se rendre à Petra est de juin à septembre. Tout au long de l’année, la température moyenne varie modérément. Il fait environ 19°C. Les températures sont les plus basses en février, avec des minimales autour de 12°C.

Comment visiter Pétra ? Pour visiter Petra, vous devez passer au moins une nuit à Wadi Musa. Comme mentionné précédemment dans ce post, je vous recommande de rester 2 ou 3 jours pour visiter Pétra sans vous presser. Vous pourrez ainsi alléger vos journées et en profiter pour vous détendre dans votre hôtel.

Est-il dangereux d’aller en Jordanie en ce moment ?

La Jordanie est un pays sûr, et votre sens de l’hospitalité des Jordaniens vous rassure immédiatement. Même à Amman, une immense ville, on peut se promener tranquillement, même à des heures indues. Cependant, de petits délits (en particulier des vols signalés) ont récemment fait leur apparition.

Quel mois pour visiter la Jordanie ?

Le climat de la Jordanie est agréable sur tout le territoire au printemps et en automne. Si vous souhaitez visiter Aqaba et en profiter pour profiter d’un séjour reposant, préférez les mois de juin, juillet et août qui sont chauds et ensoleillés.

Quelle est la meilleure saison pour aller en Tanzanie ?

Où et quand partir en Tanzanie Pour un séjour sur la côte tanzanienne, privilégiez la saison sèche de mai à octobre. Pour gravir le Kilimandjaro ou découvrir l’intérieur, préférez les mois les plus chauds de janvier et février, ou juillet à octobre pour éviter les pluies.

Comment aller à la mer Morte Jordanie ?

L’accès à la Mer Morte est très facile. Une route traverse la mer et le nord du lac où se trouvent les hôtels. Il est situé à 60 km d’Amman, par une route en bon état (environ 1h de route). La location de voiture est la plus simple, mais vous pouvez également utiliser un taxi ou louer un chauffeur.

Comment se rendre à la Mer Morte ? Il est assez facile de se rendre à la mer Morte en bus, en prenant le bus 486 de la compagnie Egged. Il part de la gare routière de Jérusalem et fait plusieurs arrêts le long de la mer Morte (plage de Kalia, Ein Gedi, Massada, Ein Bokek, Neve Zohar).

Où se baigner à la mer Morte Jordanie ?

  • Mer Morte.
  • Autour de la Mer Morte.
  • Akaba.
  • Dana.
  • Jerash.
  • Kerak.
  • madaba.
  • Pétra (Wadi Musa)

Quel hôtel choisir mer Morte Jordanie ?

Le Kempinski Ishtar Dead Sea Resort est tout simplement le meilleur hôtel de la Mer Morte en Jordanie !

Pourquoi on ne peut pas se baigner dans la mer Morte ?

Et pour cause, avec un taux de salinité d’environ 27,5% contre 4% de la salinité moyenne de l’eau de mer, la Mer Morte porte bien son nom, car poissons et plantes n’y survivent pas. Cependant, il est toujours possible de s’y baigner ou plutôt de s’y flotter.

Quelle est l’histoire de Pétra ?

Située au milieu des montagnes désertiques de ce qui est aujourd’hui le royaume hachémite du sud-ouest de la Jordanie, Petra était autrefois une ville prospère, la capitale de l’empire nabatéen entre 400 et 106 av. J.-C. La ville est restée à l’état de reliques pendant des siècles.

Pourquoi Petra a-t-elle été construite ? Dotée d’un approvisionnement en eau fiable, c’est en effet un lieu propice au développement d’une ville prospère, une étape sur la route des caravanes transportant encens, épices et autres produits précieux entre l’Arabie du Sud, l’Égypte, la Syrie et la Méditerranée. .

Comment Pétra a été construite ?

Petra est à moitié construite, à moitié creusée dans la roche, entourée de montagnes pleines de gorges et de gorges. Un système hydraulique ingénieux a permis l’implantation humaine extensive d’une zone essentiellement aride à l’époque nabatéenne, romaine et byzantine.

Qui a construit la ville de Pétra ?

J.-C. par les Nabatéens qui la font prospérer grâce à sa position sur la route des caravanes transportant encens, épices et autres produits précieux entre l’Arabie du Sud, l’Egypte, la Syrie et la Méditerranée.

À Lire  5 conseils pour choisir sa croisière