Kuaishou, un nouveau concurrent sérieux pour ByteDance en Chine et à l’étranger

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Kuaishou, comme TikTok, est un réseau social qui propose de courtes vidéos. En Chine, c’est le deuxième réseau social le plus utilisé sur ce segment. La plateforme se porte bien et pourrait devenir un concurrent sérieux pour ByteDance.

La montée en puissance de Kuaishou

Le réseau social basé à Pékin a récemment annoncé ses résultats trimestriels. L’entreprise s’est bien comportée avec un bénéfice d’exploitation de 93,6 millions de yuans (13,5 millions d’euros), contre une perte de 1 milliard de yuans à la même période l’an dernier. Cheng Yixiao, co-fondateur de Kuaishou, estime que « ces résultats sont le résultat d’un travail acharné pour fournir un contenu différent et explorer de nouvelles fonctions pour les utilisateurs en Chine et à l’étranger ».

Kuaishou a également augmenté ses investissements dans les algorithmes et les produits pour optimiser l’expérience utilisateur. Des investissements qui rapportent. Aujourd’hui, le temps moyen passé chaque jour par les utilisateurs des réseaux sociaux atteint un record de 60 minutes. Les revenus du réseau social ont atteint 103,4 millions de yuans, soit une augmentation de 1,328 % par rapport aux 7,2 millions de yuans de l’année dernière.

Pouvoir d'achat : le rachat des RTT fait débat
Lire aussi :
Travailler plus pour gagner plus : fidèles au slogan popularisé par Nicolas…

Une stratégie de développement à l’étranger

Selon Cheng Yixiao, l’entreprise achève « un nouveau cycle de restructuration organisationnelle qui devrait libérer le potentiel de nos équipes ». A l’étranger, Kuaishou affiche de solides résultats au Brésil et en Indonésie. La société a retiré son application des États-Unis, un marché largement dominé par TikTok. Selon plusieurs experts, le réseau social a intérêt à « se concentrer sur les marchés où TikTok a moins de pénétration afin d’augmenter les chances de rentabilité ».

À Lire  Chine : JD.com se concentre sur la livraison de nourriture

Contrairement à TikTok ou Douyin en Chine, Kuaishou a pu attirer les villes « de niveau inférieur » en termes de démographie et de nombreuses personnes âgées. Le réseau social tentera d’adopter la même stratégie à l’étranger. Cette volonté de développement outre-mer des Kuaishou est révélatrice. En effet, les prévisions de croissance de la Chine pour cette année 2022 ont été revues à la baisse. L’économie du pays a du mal à surmonter un certain nombre de problèmes, notamment avec les fermetures répétées dues à la politique zéro covid du gouvernement.