La CPAM : tout savoir sur…

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Les problèmes de santé peuvent très souvent entraîner des dépenses importantes. Pour permettre à la population de réduire ses dépenses de santé, le gouvernement français a pris un certain nombre de mesures d’assurance maladie. A cette époque, de nombreuses organisations liées à l’assurance maladie ont été créées. L’un de ces organismes est la Caisse de base d’assurance maladie (CPAM). Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la CPAM.

Qu’est-ce que la caisse primaire d’assurance maladie ou CPAM ?

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie, bien plus connue sous son sigle CPAM, est un organisme de santé qui exerce des missions de service public en France. Certains confondent CPAM et Sécurité Sociale alors qu’il s’agit de deux entités différentes. La sécurité sociale est un ensemble d’institutions. Elle se compose de plusieurs départements, dont l’assurance maladie, dont le rôle est de rembourser les dépenses de santé. Cependant, la CPAM est elle-même une branche du système d’assurance maladie et est donc une sous-branche de la sécurité sociale.

Comme nous l’a expliqué la CPAM de Nantes, le rôle de la CPAM au sein de la sécurité sociale est le lien au niveau départemental entre l’Assurance Maladie et l’assuré. Plus précisément, il facilite l’accès aux soins. La CPAM gère également deux pôles de sécurité sociale, à savoir le pôle santé et le pôle accidents du travail et maladies professionnelles. Il y a 102 CPAM en France et il y en a au moins une dans chaque département du pays. Pour utiliser les services de cet organisme, vous devez vous rendre à la CPAM dont vous dépendez.

Afin de remplir pleinement son rôle, la CPAM doit accomplir de nombreuses missions. La première mission de la CPAM concerne le remboursement et la réparation. A ce titre, elle est chargée du traitement des demandes d’indemnisation des assurés, du remboursement des frais médicaux des assurés, de l’indemnisation des personnes handicapées, du paiement des indemnités de décès, etc. La seconde mission de la CPAM est en charge de la gestion et du suivi des souscriptions (enregistrement des assurés du régime général, réponses aux questions des assurés, etc.). La CPAM est également chargée de contrôler les droits des assurés et de mettre en œuvre des actions pro-santé et sociales.

Comment sécuriser un logement étudiant en colocation ?
Lire aussi :
Par Laurence LAPORTEAu 3 août 2022, 09:30Fournir un logement partagé. La collocation…

Comment être affilié à la CPAM ?

Vous vivez et travaillez en France et souhaitez faire partie de la CPAM ? Il n’y a rien de plus facile. En effet, grâce à la couverture maladie universelle (PUMA), vous pouvez demander votre affiliation à la CPAM dès lors que vous travaillez ou résidez de manière stable et régulière sur le territoire français. Si vous souhaitez vous inscrire à la CPAM, vous devez d’abord remplir le formulaire de demande d’admissibilité à l’assurance maladie. Vous devez ensuite déposer l’intégralité du dossier dûment complété avec toutes les pièces justificatives nécessaires auprès de la CPAM dont vous dépendez. Les documents à fournir comprennent :

Dans certaines situations, il peut vous être demandé de fournir des pièces justificatives supplémentaires. Par exemple, si vous n’êtes pas citoyen de l’UE, vous devrez fournir une photocopie de votre titre de séjour et de votre acte de naissance. Après traitement de votre dossier par la CPAM, un numéro provisoire de Sécurité Sociale vous sera attribué. Vous ne recevrez un numéro permanent qu’après vérification des pièces d’état civil par l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE). Une fois que vous avez ce numéro, vous pouvez commander votre carte de vie.

Le remboursement de vos frais médicaux par la CPAM

La CPAM est l’organisme chargé de rembourser le coût de vos soins. Ce remboursement s’effectue selon le tarif de remboursement de l’assurance maladie. Ce taux est assez variable. Elle est de 70 % pour les actes médicaux, 60 % pour les actes paramédicaux, les frais de transport et de petit matériel, et 80 % pour les hospitalisations jusqu’à 30 jours et 100 % au-delà de 30 jours. Pour bénéficier du remboursement de la CPAM, vous devez envoyer une carte de soins à la personne dont vous dépendez.

Une fiche de soins est une fiche remise au patient par le professionnel de santé après chaque acte médical. Une fois que vous avez cette fiche de soins, vous devez la remplir correctement avec toutes les informations requises. Envoyez-le ensuite à la CPAM en affranchissement ou déposez-le directement dans l’un des points de retrait de votre département. La carte de vie peut également être utilisée par un professionnel de la santé.

Cette carte leur permet d’envoyer votre carte de soins par voie électronique à l’Assurance Maladie. Quant à la durée de remboursement, elle peut varier en fonction de votre CPAM et du mode utilisé (carte vie ou carte de soins). C’est une moyenne de 30 jours. Concernant le délai de remboursement, une fois que vous avez reçu la feuille de soins, vous avez généralement un maximum de 2 ans pour soumettre le document et obtenir un remboursement. Si le remboursement concerne une maladie, la période commence le jour du traitement et se termine à la fin du même trimestre civil.

À Lire  Digital Freelancer : Pourquoi souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle ?

La mutuelle pour compléter votre Assurance maladie

Bien que l’assurance maladie via la CPAM rembourse une partie de vos soins médicaux, ce remboursement n’est pas toujours suffisant et bien souvent le reste à votre charge peut être très élevé. De plus, certaines prestations ne sont pas bien remboursées par l’assurance maladie ou pas remboursées du tout. Votre facture peut donc rapidement devenir élevée. Vous devez donc souscrire une complémentaire santé (appelée aussi mutuelle) pour compléter votre couverture santé.

Une mutuelle de santé est un contrat conclu avec une compagnie d’assurance qui couvre tout ou partie des activités médicales non couvertes par l’assurance sociale, et le reste à votre charge après le retour de l’Assurance Maladie. La complémentaire santé est donc un contrat d’assurance qui permet de recourir à une assurance santé beaucoup plus complète.

Pour vraiment profiter d’une mutuelle, il faut d’abord bien choisir son contrat. Pour ce faire, nous vous conseillons de prendre en compte de nombreux critères, tels que vos besoins, profil d’assurance (senior, étudiant, etc.), les garanties proposées, la franchise, le prix de l’assurance, etc. Pour faire le bon choix, n’hésitez pas à comparer plusieurs offres. Cela ne gardera que le meilleur.

* Presse Santé s’efforce de transmettre les connaissances en santé dans un langage accessible à tous. EN AUCUN CAS les informations fournies ne doivent se substituer à l’avis d’un professionnel de santé.

Comment se passe les paiements CPAM ?

Versement des indemnités journalières Votre caisse primaire d’assurance maladie verse des indemnités journalières après traitement de votre demande puis en moyenne tous les 14 jours. Les délais de traitement en fonction de votre fonds et décompte de remboursement sont consultables dans votre compte ameli.

Comment connaître mon prochain versement CPAM ? Elle est payée tous les 14 jours. Si vous avez eu une période de 1 à 8, cela signifie que votre dernier paiement était le 8. Donc, le prochain paiement sera le 22 pour la période de 9 à 22.

Quand les paiements ameli apparaissent-ils ? Dans le cadre des frais de soins, le remboursement s’effectue sous 1 semaine avec la carte Vitale. Vos décomptes de remboursement sont disponibles dans votre compte ameli sur le site ameli.fr, 24h après le remboursement ou dans les 4 mois par courrier si vous n’avez pas de compte ameli.

Comment sont versées les indemnités journalières ?

Méthode de calcul

  • Les indemnités journalières de subsistance (IJ) représentent 50 % du salaire de base journalier.
  • Si vous percevez un salaire mensuel, votre salaire journalier de base est égal à la somme des 3 derniers salaires bruts perçus avant la pause, divisée par 91,25.
  • IJ ne peut excéder 49,68 € brut.

Quand sont versées les indemnités journalières ? Quelle que soit la durée de l’arrêt de travail, les indemnités journalières sont versées automatiquement tous les 14 jours à compter de la date du premier versement.

Quels sont les différents services de la sécurité sociale ?

Missions Sécurité Sociale

  • service maladie (maladie, maternité, invalidité, décès);
  • branche famille (dont handicap et logement) ;
  • service des accidents du travail et des maladies professionnelles ;
  • service des pensions (vieillesse et veuvage);
  • branche d’autonomie;
  • service des cotisations et du recouvrement des créances.

Quels sont les 3 organismes qui assurent la protection sociale ? La CGSS assure à l’étranger l’ensemble des missions de Sécurité Sociale déléguées en France métropolitaine à l’Urssaf, la Carsat et la Cpam.

Quelles sont les 4 branches de l’assurance sociale ? Branche famille, gérée par les allocations familiales. Branche Santé, administrée par l’Assurance Maladie. Le Service des Accidents du Travail – Maladies Professionnelles, également géré par l’Institution d’Assurance Maladie. Branche Retraite, gérée par l’Assurance Retraite.

Quelle est la différence entre la Sécurité sociale et la Cpam ?

CPAM signifie « Caisse de base d’assurance maladie (CPAM) ». C’est le nom donné aux caisses départementales d’assurance maladie.

Qui est au-dessus de la CPAM ? Le PDG de la Cnam est Monsieur Fabrice Gombert. Il est également président du conseil d’administration de l’Uncam.

Quelle est la différence entre la sécurité sociale et l’assurance maladie ? La Sécurité sociale est un service public qui protège les Français contre les risques sociaux (accidents du travail ou maladies). L’assurance maladie, quant à elle, est une branche de l’assurance sociale. Elle assure les personnes victimes d’un accident ou d’une maladie.

Quelle est la différence entre la MSA et la CPAM ?

avec la Cpam et la Caf ? Oui, les prestations MSA sont exactement les mêmes que les prestations Cpam et/ou Caf dans la même situation. La MSA suit les mêmes règles que la Cpam et la Caf.

Comment savoir si je suis dépendant de la MSA ou de la CPAM ? Du fait du début de votre numéro de caisse professionnelle, vous êtes dépendant de la Sécurité Sociale Agricole, MSA.

Pourquoi la MSA et pas la CPAM ? Votre affiliation dépend nécessairement de votre activité professionnelle. Aussi, si votre activité relève de la Mutualité sociale agricole (MSA), vous ne pouvez pas remonter à la Caisse de base de l’assurance maladie (CPAM).

A qui s’applique la MSA ? La MSA est une mutuelle qui gère la protection sociale des agriculteurs salariés et non salariés, ainsi que leurs ayants droit et retraités dans le monde.