La F1 accepte de prolonger le contrat de trois ans avec ESPN

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Le sport est revenu sur ESPN en 2018, ce qui était considéré comme une très bonne affaire pour le réseau à l’époque.

La F1 n’a publié aucun détail commercial du nouveau contrat.

Cependant, il est entendu que l’énorme explosion de l’intérêt des États-Unis pour le sport, avec The Will to Survive ainsi que l’ajout de courses à Miami et à Las Vegas, a abouti à un nouveau contrat plus rentable.

Les États-Unis sont donc devenus une source importante de revenus de diffusion pour la F1 et Liberty Media, aux côtés de pays clés traditionnels tels que le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, le Brésil et le Portugal.

La F1 a déclaré dans un communiqué: « Au moins 16 courses seront diffusées sur ABC et ESPN chaque saison, plus qu’au cours des cinq années précédentes depuis que la F1 est revenue sur ESPN Networks en 2018, et toutes les émissions de course seront diffusées sur ABC, ESPN et ESPN2 .continuer avec la présentation sans publicité utilisée pendant cinq saisons.

Le nouvel accord comprend également des droits étendus de vente directe aux consommateurs, donnant à ESPN la flexibilité nécessaire pour permettre aux fans aux États-Unis de consommer du contenu F1 pendant les trois prochaines années, y compris sur ESPN +, les détails devant être annoncés ultérieurement.

« Chaque week-end de course continuera d’inclure une couverture en direct de tous les entraînements, des qualifications (y compris le F1 Sprint) et des courses, ainsi qu’une couverture avant et après la course. Le nouvel accord met davantage l’accent sur les qualifications, avec plus d’émissions diffusées sur ESPN ou ESPN2. »

À Lire  EDF : Comme on n'attrape pas les mouches au vinaigre, difficile d'attirer un PDG avec 450 000 €

Le patron de la F1, Stefano Domenicali, a rendu hommage au rôle d’ESPN dans le développement de l’intérêt pour le sport.

« La F1 a connu une croissance phénoménale aux États-Unis avec des événements à guichets fermés et des audiences télévisées record », a déclaré l’Italien. « Et l’ajout de Las Vegas au programme la saison prochaine, avec Austin et Miami, nous permettra d’y organiser trois courses spectaculaires.

« Les réseaux ESPN ont été très importants dans cette croissance avec une couverture de qualité.

« Nous sommes ravis de développer notre relation et de continuer ensemble à apporter la passion et l’excitation de la Formule 1 au public à travers les États-Unis. »

Ian Holmes, qui est chargé de conclure des accords en tant que directeur des droits médias et de la création de contenu de la F1, a également reçu les éloges d’ESPN.

« Depuis le retour de la F1 sur les réseaux ESPN il y a cinq ans, la popularité de ce sport a augmenté de façon spectaculaire », a-t-il déclaré. « L’expansion et le développement de notre partenariat sont le reflet des temps passionnants à venir et sont le résultat de notre désir commun d’apporter la F1 au public le plus large et le plus diversifié aux États-Unis.

« Grâce aux émissions populaires sans publicité, les téléspectateurs peuvent continuer à interagir avec la F1 avant, pendant et après la course.

« A partir de l’année prochaine, nous aurons six courses dans les Amériques, ce qui signifie des fuseaux horaires plus favorables pour les fans de la région, rendant l’offre F1 plus attrayante que jamais. »