La solution pour construire votre maison sans clous ni vis

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Que vous souhaitiez créer un petit studio au fond du jardin ou une maison sur-mesure, en respectant l’environnement et votre porte-monnaie, cette start-up propose une solution inattendue. Le bois est un matériau de construction bien connu, mais avez-vous déjà pensé à en faire des briques ? Ou peut-être n’utilisez-vous pas un seul clou ou une seule vis, pas même une goutte de colle ?

Lorsque l’on envisage de construire une maison, de nombreuses questions se posent rapidement. Parmi elles, la question du respect de l’environnement émerge de plus en plus. Pas toujours facile d’allier écologie et sobriété énergétique, le tout sans se casser la tête ! La start-up française Brikawood l’a bien compris et innove en briques de bois conçues pour s’emboîter sans clouer, visser ou coller. Ils forment ainsi des murs porteurs, emboîtés en quinconce les uns sur les autres. Des entretoises les maintiennent ensemble, conférant au mur rigidité mécanique et stabilité dans tout le volume. Contrairement à une ossature bois, une fois le mur posé, il est fini aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur !

Un assemblage simple et durable

Inspiré des casquettes et des lego, ce système ingénieux offre une solidité à toute épreuve, et ce avec une facilité étonnante, car l’assemblage des différents blocs de bois est conçu pour être accessible à tous. Mais si besoin, des monteurs certifiés sont disponibles pour que même les moins bricoleurs puissent découvrir cette innovation ! Les blocs sont amovibles et réutilisables, et en plus ils sont biodégradables.

Maison à monter soi-même comme des briques Lego !

En effet, les structures Brikawood sont conçues pour être respectueuses de l’environnement. Chaque brique est un assemblage en bois de conifère français Douglas Fir. Il ne nécessite aucun traitement polluant et résiste aux insectes et aux intempéries. De plus, Brikawood vise le zéro déchet en proposant de transformer les copeaux de bois de son usine en matériaux d’isolation en briques lors de la construction d’une maison.

Sur le même sujet :
L’enseigne Irrijardin a ouvert à la place de l’ancien Centrakor à Caudan.…

Mais que valent réellement les maisons construites d’après ce procédé ?

L’isolation thermique provient de la fibre de bois qui remplit les briques, et l’efficacité énergétique de la maison Brikawood est sans précédent. Elle répond à tous les critères d’une maison passive, c’est-à-dire qu’elle consomme 90% d’énergie en moins pour le chauffage qu’une maison classique. De plus, les murs porteurs sont « respirants », ce qui signifie que l’humidité est évacuée naturellement. La construction possède une excellente étanchéité à l’eau et à l’air, ce qui permet de conserver un confort de vie très appréciable.

Enfin, l’entreprise propose des ensembles à partir de 1 200 € le m2, soit environ 30 % moins cher qu’une maison traditionnelle. Êtes-vous prêt à assembler votre maison écologique et économique?

Quel type de brique choisir ?

Des briques plus légères permettent un assemblage plus facile et plus rapide. S’il est moins résistant à la compression, il est beaucoup plus isolant que la brique pleine. Ils vous permettent de créer des murs intérieurs et extérieurs, porteurs et non porteurs.

Quelle est la meilleure brique ? La brique rouge a de très bonnes propriétés isolantes. Il est esthétique et ne nécessite pas forcément la pose d’un revêtement. De plus, il régule naturellement l’humidité, assurant un air intérieur sain. Comme le parpaing, la brique est solide, résistante et facile à poser.

Comment reconnaître une brique de bonne qualité ? La brique pleine ou rouge est la brique authentique par excellence. Très esthétique, ce matériau traditionnel présente de nombreux avantages. La brique rouge ne nécessite pas d’isolation supplémentaire.

Quel type de brique pour une maison ?

La brique rouge La brique, également appelée brique pleine, est largement utilisée dans la construction de maisons. Cette terre cuite est constituée d’argile (rouge et verte) mélangée à un peu de sable et cuite à 1200°C après séchage.

Quels sont les types de briques ? Quels sont les différents types de briques ?

  • Brique solide. La brique pleine, également appelée brique rouge, est fabriquée à partir de terre cuite à l’aide d’un savant mélange d’argile et de sable qui est bouilli puis séché. …
  • Brique creuse. …
  • Brique réfractaire. …
  • Brique Monomur. …
  • Brique de parement. …
  • Bloc de verre.

Quel est le meilleur matériau pour construire une maison ? Le bloc de béton est en effet un matériau bon marché qui résiste à la fois au feu et au gel. Composé d’éléments naturels comme le gravier, le sable, l’eau ou l’argile, c’est aussi un bon isolant acoustique et mécanique. Cela fait de Breeze une solution idéale pour les grandes structures.

Quel épaisseur de brique pour une maison ?

Pour un mur porteur, considérez une épaisseur de 22 cm. La brique pleine est la plus ancienne au point d’être utilisée comme standard pour le marquage de divers appareils. Son format classique est de 5 cm (2 pouces) de haut, 10,5 cm de large et 22 cm de long.

Quelle est l’épaisseur des murs de la maison ?

Quelle est l’épaisseur du mur extérieur ? Un mur de façade massif traditionnel se compose généralement de l’intérieur vers l’extérieur : Un enduit mural à base de chaux et/ou de gypse d’une épaisseur de 1,5 cm. Maçonnerie en terre cuite d’une brique (19 cm) ou d’une brique et demie (29 cm) d’épaisseur.

Quel est l’entretien d’une maison en bois ?

Il est recommandé d’entretenir le bois de votre maison environ tous les cinq ans. Comme pour la peinture, assurez-vous de nettoyer et de dépoussiérer le bois avant d’appliquer la teinture. Une fois par an, prenez le temps d’inspecter et de vérifier l’état de votre maison à ossature bois.

Quelle est la durée de vie d’une maison à ossature bois ? On estime qu’une maison en bois bien conçue et entretenue peut durer 400 ans !

Quels sont les inconvénients d’une maison en bois ? Les fenêtres sont ouvertes, la chaleur pénètre très vite et « pénètre » partout. L’entretien d’une maison en bois est l’un de ses plus gros inconvénients. Génial au début, les intempéries et les rayons ultraviolets rendent le bois plus gris.

Comment sécuriser une maison en bois ? Pour protéger une maison à ossature bois, deux techniques principales dominent le marché : les peintures et les lasures. La peinture est particulièrement appréciée des propriétaires de maisons en bois. En effet, la peinture peut rafraîchir une maison en changeant sa couleur au besoin.

Comment vieillissent les maisons en bois ?

Les maisons en bois vieillissent mal Ce bardage en bois a été volontairement laissé brut, sans aucun traitement, lasure, peinture ou vernis. Les façades ont donc été naturellement vieillies, bien sûr avec une intensité variable selon l’orientation.

Quelle est la durée de vie de la maison ? On estime que la durée de vie des bâtiments résidentiels est de 70 à 100 ans.

Quelle est la durée de vie d’un chalet en bois ?

La durée de vie d’une structure en bois est donc estimée à plus de 100 ans. Mais de nombreux exemples à travers le monde s’avèrent souvent beaucoup plus durables : Maisons à pans de bois dans de nombreuses régions de France.

À Lire  Comment réduire les frais de notaire ?

Quel est le meilleur bois pour construire une maison ? Quel est le meilleur bois pour l’intérieur du chalet? Pour les aménagements intérieurs, le bois dur est préféré au bois tendre. En effet, le chêne, le châtaignier ou le hêtre sont des matériaux parfaits pour les boiseries, les parquets et les meubles.

Quel est le mieux entre la brique et le parpaing ?

la brique est plus solide que le parpaing et offre une grande résistance. esthétiquement, la brique est le plus souvent recouverte d’un enduit de façade, mais ce n’est pas systématiquement nécessaire. La brique assure une bonne régulation de l’humidité et y résiste parfaitement.

La brique isole-t-elle mieux que les parpaings ? Le parpaing est le matériau le plus utilisé en France pour la construction. Cependant, la brique est considérée comme une bien meilleure isolation thermique.

Quel est le meilleur isolant entre la pierre, la brique creuse et la brique ? Tout d’abord, une brique monomur isole mieux qu’un parpaing seul, mais un peu moins qu’une combinaison d’un parpaing et d’une contre-cloison. Les performances thermiques de cette brique sont donc à relativiser hormis le déphasage où elle bat le parpaing.

Quels sont les inconvénients de la brique ? Quel est l’inconvénient de la brique ? La brique est deux à quatre fois plus chère que le parpaing. On parle ici de coût des matières premières car, comme nous l’avons dit précédemment, le parpaing nécessite beaucoup plus d’isolation, ce qui réduit finalement l’écart de prix.

Quelle est la durée de vie d’une maison en parpaing ?

Une vie d’une centaine d’années, au maximum Les ingénieurs du début du XXe siècle pensaient que les ouvrages en béton armé dureraient très longtemps, peut-être un millénaire. En effet, leur durée de vie est plus proche de cinquante ou cent ans, et parfois moins.

Quel est le meilleur matériau pour construire une maison ? Le bloc de béton est en effet un matériau bon marché qui résiste à la fois au feu et au gel. Composé d’éléments naturels comme le gravier, le sable, l’eau ou l’argile, c’est aussi un bon isolant acoustique et mécanique. Cela fait de Breeze une solution idéale pour les grandes structures.

Quelle est la durée de vie d’une maison en pierre ? Durabilité, atouts de la pierre naturelle Bref, il faut comprendre que la pierre naturelle a plusieurs centaines voire milliers d’années et a une durée de vie équivalente à celle du béton en pierre reconstituée, soit 50 à 100 ans selon la qualité.

Quelle est la durée de vie d’une maison en béton ?

Le béton a une durée de vie limitée. On estime que la durée de vie des bâtiments résidentiels en béton est de soixante-dix à cent ans.

Quels sont les inconvénients du béton ? Inconvénients • Le béton, en revanche, peut être un contributeur majeur à la pollution car le ciment (l’un des principaux composants du béton) est un important producteur de dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre.

Pourquoi choisir le parpaing ?

Points forts du parpaing C’est en fait beaucoup moins cher que la brique. C’est la raison pour laquelle il jouit d’une telle reconnaissance. L’aggloméré est également incombustible et présente une bonne résistance mécanique aux changements brusques de température, notamment au gel.

Quel bloc de béton pour quelle application ? Premièrement, le parpaing solide est solide. Par conséquent, il est principalement utilisé pour la construction de sous-sols et de caves. Deuxièmement, le bloc perforé est également très résistant et est donc utilisé pour le même type de maçonnerie. Il est possible d’enterrer ces types de blocs.

Quel est le meilleur matériau pour construire une maison ? Le bloc de béton est en effet un matériau bon marché qui résiste à la fois au feu et au gel. Composé d’éléments naturels comme le gravier, le sable, l’eau ou l’argile, c’est aussi un bon isolant acoustique et mécanique. Cela fait de Breeze une solution idéale pour les grandes structures.

Pourquoi utiliser des blocs ? Avantages de Breeze Breeze offre une excellente résistance au feu car il est incombustible. Le bloc de béton est également très résistant au gel. Le parpaing est très simple à monter et ne nécessite aucune connaissance particulière. Il est parfaitement maîtrisé par les artisans.

Quel est le prix d’un parpaing ?

Le coût moyen d’un bloc de béton varie de 0,9 à 8 euros l’unité. Comptez une dizaine de blocs de béton pour construire 1 m². Pour une construction et une finition par un artisan, calculez le prix de 100 à 240 € le m².

Quel est le prix du bloc 20 ? Le prix un peu plus élevé d’un panneau de particules de 20 cm d’épaisseur est de l’ordre de 1,50 à 2,60 euros la pièce. Un bloc de 25 cm de diamètre coûte environ 2,30 € et 2,60 € pièce.

Combien coûte un bloc de 20 par 50 ? Un bloc de béton de 20 x 20 x 50 cm se vend de 0,75 € l’unité à 1,18 € HT. Il change en fonction du niveau de résistance sélectionné. Quel est le prix du bloc ?

Comment calculer le coût d’un mur ?

Pour calculer le prix au m² d’un aggloméré creux de 15 cm, nous utilisons les mêmes calculs que pour les gravats creux de 10 cm. Ainsi, 10 blocs de béton font 1 m². Sachant qu’un panneau de particules creux de 15 cm coûte entre 1,20 et 1,40 euros la pièce, on revient donc à un prix moyen au m² de 12 à 14 euros.

Comment chiffrer un mur de clôture ? Le prix d’un mur de clôture est en moyenne de 120 €/m², avec une fourchette de construction de 55 € à 300 €/m². Dans le détail, le prix d’un mur de clôture varie de 55 € à 130 €/m² pour une construction en parpaings et de 150 € à 300 €/m² pour un gabion.

Quel est le prix d’un mur en parpaings ? Le prix d’un mur en parpaings va de 75 € à 130 € le m² pour les blocs 20×20 cm tout compris, de 65 € à 118 € pour les blocs 20 x 15 cm et de 55 € à 105 € pour les éléments 20 x 10 cm. Le prix d’un mur en parpaings oscille entre 150 € et 210 € le m² pour les blocs coffrants.

Quel est le prix pour monter un mur ?

Le prix d’un mur est en moyenne de 100 €/m², avec une fourchette de 55 € à 210 €/m² construction comprise. Plus précisément, le prix d’un mur en parpaings oscille entre 55 € et 130 €/m², tandis que le prix d’un mur en béton coffré peut aller de 150 € à 210 €/m² main d’œuvre.

Comment tarifer un mur en parpaings ? En moyenne, pour construire un mur en parpaings bruts sans finition, il faut débourser entre 40 et 100 € le m², pour la livraison et la pose. En termes de tarif horaire, votre maçon peut facturer entre 35€ et 65€ de l’heure, sachant qu’il est généralement capable de poser jusqu’à 3 m² de mur en parpaings par jour.

Comment calculer pour faire un mur ?

La formule utilisée est hauteur x longueur, vous devez donc connaître la hauteur du mur en mètres ainsi que sa longueur en mètres. Ensuite, nous multiplions pour trouver la surface du mur en mètres carrés (m2).

Comment calculer le nombre de briques pour construire un mur ? Pour calculer le nombre de briques par m2 :

  • Prenez les dimensions de la brique : longueur et largeur.
  • Calculer la surface de la brique et du mortier, soit S=(longueur, épaisseur du joint horizontal)x(largeur, épaisseur du joint vertical)
  • Calculer le nombre de briques N=1/S.

Comment calculer le mur? Si vous souhaitez recouvrir un mur, mesurez sa hauteur puis sa largeur avec un mètre ruban et calculez la surface en m2 comme suit : hauteur du mur x largeur du mur.