Le déploiement de Fixter en France passe par le groupe Renault

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Au Royaume-Uni, Fixter est connue comme une start-up qui simplifie la réparation de véhicules pour les particuliers. Fabriquée par des Français, l’entreprise entend faire ses premiers pas en France. Et le groupe Renault sera son portail pour y parvenir grâce à sa récente opération de rachat.

Depuis sa création en 2017, Fixter couvre actuellement 75% du Royaume-Uni, on peut donc dire que l’entreprise fondée par deux Français connaît un grand succès au Royaume-Uni. Non sans raison car tout comme l’assurance auto, cette startup travaille pour les particuliers afin d’assurer l’entretien ou la réparation de leur véhicule dans les meilleures conditions, grâce à un modèle économique innovant.

Forte de cette puissance de croissance, la marque entend entrer dans la phase de développement à l’international, à commencer par la France. La stratégie est de se rapprocher de Renault à travers un contrat de rachat qui lui permet de devenir une filiale indépendante du constructeur français.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES ASSURANCES VOITURE <<

Un modèle économique innovant

Un modèle économique innovant

Comme évoqué plus haut, Fixter est né en Angleterre, grâce à l’initiative de deux Français à savoir Limvirak Chea et Frédéric Dermer qui, afin d’assurer la croissance de leur entreprise, ont choisi d’adopter un modèle économique innovant comme l’explique l’un d’entre eux comme suit : suit :

Les raisons expliquent leur choix de fournir aux particuliers britanniques un portail donnant accès à certaines applications. Ce qui leur permettra de déterminer la nature du problème associé à leur véhicule et qui permettra ensuite au Réparateur de :

A Frédéric Dermer d’ajouter :

Dans cet esprit, ce responsable a déclaré que Fixter avait établi des partenariats avec 400 mécaniciens indépendants répartis à travers le pays. Il précise également qu’en tant qu’intermédiaire entre ces professionnels et les particuliers, son entreprise se livre à :

À Lire  Comment présenter les missions dans un rapport de stage ? Nos conseils et notre exemple

La chronique transfrontalière - Stage/emploi de l'étudiant en Suisse, quel statut ?
Lire aussi :
– Stage/emploi de l’étudiant en suisse, quel statut? Chaque quinzaine, une réponse…

Renault est désormais de la partie

Renault est désormais de la partie

Maintenant que Fixter a conquis de larges pans du Royaume-Uni, ses dirigeants se sont fixé pour objectif d’étendre sa croissance à l’international, d’autant que la startup a renforcé sa trésorerie à 9 millions d’euros auprès d’investisseurs.

Dans le cadre de sa stratégie de développement, l’entreprise a choisi de faire ses premiers pas en France, où la startup envisage d’entrer au deuxième trimestre 2022, grâce à Renault, qui fait désormais partie intégrante de son univers. C’est pour la simple raison que le fabricant de diamants a acheté Fixter pour un montant non divulgué.

Inutile de préciser que cet opérateur d’origine britannique est devenu une filiale du constructeur français, expliquant cette opération par son objectif de générer des revenus complémentaires en diversifiant ses activités dans certains domaines tels que :

Concernant ce dernier point lié à ce rachat de Fixter, il est à noter que cette entreprise britannique peut s’appuyer sur Motrio, le réseau d’ateliers multimarques de sa maison mère pour réaliser des interventions de réparation ou de maintenance en France. A noter également que, malgré cet alignement, la startup conservera son indépendance ainsi que son nom, qui sera en concurrence directe avec Vrommly, qui est également spécialiste dans ce domaine.