Le fondateur d’Oculus annonce son projet de créer un casque de…

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

L’utilisation de casques de réalité virtuelle est la tendance actuelle lorsqu’il s’agit de jouer à des jeux vidéo. De nombreuses raisons poussent différentes entreprises à investir dans la fabrication de ces produits dont la plus importante est de satisfaire les envies des amateurs de jeux. A ce titre, Palmer Luckey, le fondateur d’Oculus, annonce son projet de créer un casque de réalité virtuelle capable de tuer son utilisateur. Une nouveauté qui attire l’attention des joueurs et des concurrents.

L’ancien PDG d’Oculus VR pense que seules les menaces qui affectent votre vie peuvent rendre le jeu littéralement réel.

Palmer Luckey et Facebook

Palmer Luckey est un jeune américain passionné de technologie et visiblement un geek en la matière. Il a déjà développé un ordinateur et des jeux vidéo et se concentre actuellement sur la fabrication d’un casque de réalité virtuelle, l’un des produits utilisés par les gamers. Grâce à ses talents, Palmer Luckey a pu démarrer sa société appelée Oculus. Oculus, racheté par Mark Zuckerberg, qui n’est autre que le propriétaire de Facebook, est considéré comme l’un des meilleurs fabricants de casques de réalité virtuelle. Après cet achat, l’Oculus a changé son nom en Meta Quest.

Mathieu Plane, économiste : "En France, la démission devrait être un gros ralentissement"
Ceci pourrez vous intéresser :
15h35 , 22 juillet 2022Aux États-Unis, le phénomène est appelé « la grande…

Le vrai casque VR selon Palmer Luckey

Luckey Palmer a sa propre vision des casques de réalité virtuelle. Il a longtemps étudié les interactions des joueurs dans les jeux vidéo du monde virtuel et a découvert que les joueurs ne sont pas entièrement satisfaits de l’expérience. Par conséquent, à son avis, une conception graphique, aussi parfaite soit-elle, ne peut pas rendre le jeu plus réel. Ce qui conduit le fondateur d’Oculus VR à créer un casque de réalité virtuelle qui pourrait tuer son utilisateur. Les casques Oculus Rift et RTX VR sont déjà équipés d’un système qui peut tuer son utilisateur. Jusqu’à présent, cependant, aucun décès lié au casque Oculus Rift VR n’a été signalé.

Le design du casque VR de Palmer Luckey

Selon des sources fiables, le futur casque VR tueur de Palmer ressemblera à Meta Quest Pro. Cependant, il existe certaines différences, notamment :

Ce futur casque VR de Palmer peut-il vraiment tuer son utilisateur ?

Pour reprendre les mots de Luckey Palmer, créer un casque VR capable de tuer son utilisateur n’est pas une tâche facile. Il ajoute qu’il est à mi-chemin de la création d’un véritable NerveGear, et que l’autre moitié de l’équation qui peut entraîner la mort d’un joueur prend des années. En fait, Palmer mentionne dans son article de blog qu’il a déjà trouvé la moitié qui peut entraîner la mort de l’utilisateur s’il meurt dans le jeu vidéo. Il a également fourni un système qui pourrait empêcher la fraude.

À Lire  Pyrénées-Orientales : faire sensation avec son Padsous, immense espace publicitaire pour les commerçants

Le fondateur d’Oculus VR veut rendre impossible le retrait ou la destruction du casque.

Palmer a-t-il déjà fait un test de son casque VR qui tue ?

La conception du casque VR est en cours, mais les tests ne sont pas encore prévus. Le père de la réalité virtuelle n’ose pas tester son produit sur lui-même ou sur d’autres personnes. La raison en est que si le système échoue s’il ne peut pas être retiré ou détruit, le testeur mourra probablement.

Cela signifie qu’il veut être sûr que l’appareil fonctionne correctement avant de le tester sur des humains. Mais comment savoir si le produit fonctionne sans le tester ? Tout indique un mauvais pressentiment, selon d’autres sources. Quoi qu’il en soit, des rumeurs et des doutes subsistent.

Palmer va-t-il commercialiser ce produit au grand public ?

Selon les mots du fondateur de l’Oculus VR, ce produit ne sera pas vendu à tout le monde. Des critères d’homologation seront adoptés avant que ce casque puisse être commercialisé. Cependant, il est possible que le produit tombe entre de mauvaises mains et, selon d’autres, puisse présenter des dangers pour tout le monde. Jusqu’à présent, le produit n’a jamais quitté le laboratoire de recherche du fondateur d’Oculus VR.

Jouer aux jeux vidéo est en effet un passe-temps que la grande majorité des jeunes de nos jours apprécient beaucoup. Cependant, les passionnés de jeux veulent aller plus loin que ce que proposent leur console, machine ou autres plateformes de jeux. Palmer a compris ce qu’ils voulaient et a essayé de le créer. Mais comment l’État réagirait-il à cette nouvelle technologie du père de la réalité virtuelle ? Sony, Microsoft et d’autres sociétés de production de jeux vidéo seront-ils prêts à investir dans ce projet ?

Quel est le meilleur Oculus ?

Quel âge pour casque VR ?

L’utilisation de lunettes 3D ou de casques de réalité virtuelle est déconseillée, en particulier pour les enfants de moins de 6 ans, et jusqu’à au moins 12 ans, il est recommandé de limiter leur utilisation.

Quel est le meilleur Oculus ?

Meta Quest 2 : Le meilleur casque VR autonome Avec sa simplicité d’utilisation et ses fonctionnalités solides, le Meta Quest 2 (anciennement connu sous le nom d’Oculus Quest 2) est le meilleur moyen de s’immerger dans le monde de la VR tout en bénéficiant de confort et d’immersion, le une qualité assure l’expérience.