Le Grand Rex fête ses 90 ans à la manière des années folles

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Le Grand Rex a 90 ans ! Pour l’occasion, le plus grand cinéma de France s’est refait une beauté… En retrouvant, après de longs mois de travaux, sa belle façade aux accents Art Déco.

Paris, 8 décembre 1932. Plus de 3 000 personnes se rassemblent dans le 10e arrondissement de Paris. Ils attendent l’ouverture de ce tout nouveau paquebot de cinéma, désormais stationné boulevard Poissonnière : le Grand Rex. Quatre-vingt-dix ans, des centaines de films et des millions de visites plus tard, la salle étoilée est devenue le rendez-vous des cinéphiles à Paris, mais aussi en France et dans le monde.

A voir aussi :
Du 24 juin au 24 juillet, Banlieues Bleues propose une vingtaine de…

Retrouver la façade d’époque

A l’occasion de cette belle année, le Grand Rex a été entièrement rénové… à commencer par sa façade, il a été entièrement rénové à la mode Art Déco, comme dans les années 1930 : « Au départ, on n’avait prévu qu’un lifting » explique Bruno Blanckaert , directeur du Grand Rex. « Mais en voyant les échafaudages dressés sur les lieux, les constructeurs nous ont dit qu’il serait dommage de ne pas en profiter pour redonner au cinéma son aspect d’antan ». Sortez les couleurs rouges habituelles des années 70, misez sur le blanc cassé et l’or original. Avec son nouveau type de tourelle rotative, le Grand Rex surveille désormais le circuit des Grands Boulevards comme un grand sémaphore articulé.

Les fresques du Grand Rex

Bien que le bâtiment soit resté le même, l’intérieur a également changé. Cette fresque d’Henri Mahé, par exemple, orne le premier escalier : « Pendant la guerre et l’occupation, le Grand Rex est tombé aux mains des Allemands, et ils ont donc voulu enlever Charlie Chaplin représenté en bas à droite… pour des raisons on imagine », raconte Bruno Blanckaert. « En rénovant, les designers ont trouvé ce Chaplin caché sous le bras ! ». A l’étage, une autre fresque a bénéficié d’une petite réfection : celle de la Mère Michel. nous avons décidé d’ouvrir les grandes fenêtres qui étaient condamnées. ça apporte beaucoup de lumière dans la pièce, ça change de ces autres films sombres… et ça illumine la fresque de Mother Michael ! « 

À Lire  Ponant : à l'exception des voiliers, toute la flotte est de nouveau opérationnelle

Trois millions d’euros, c’est un projet pour redonner au Grand Rex son visage et sa réputation, et devenir ainsi l’un des éléments les plus importants de la culture parisienne : un cinéma, un théâtre, une salle de concert, mais aussi une discothèque ou encore un musée.