Le marché de Noël de Strasbourg bat son record de fréquentation

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Les restaurants ont disparu, le grand sapin de Noël de la place Kléber ne durera pas longtemps et s’illuminera doucement… L’édition 2022 du marché de Noël de Strasbourg est complète et bien réelle.

Cependant, cela devrait laisser quelques souvenirs, peut-être même dans les livres d’histoire. La mairie, qui organise la manifestation, parle même d’une « histoire » dans le reportage réalisé jeudi. Pourquoi ça vaut le coup ? Parce que la participation était considérée comme un « record ». Selon les estimations, 2,8 millions de visiteurs ont afflué dans la capitale alsacienne pendant un mois (du 26 novembre au 26 décembre). « Soit 30% de plus que 2021 et 10% de plus que 2019, l’année de référence avant le Covid-19 », selon l’organisation écologiste, citant d’autres données.

Nombreux touristes espagnols

Comme celle sur les croisières en dayboat Batorama. Ils « ont appris leur deuxième mois de décembre le plus fort de l’histoire cette année après 2013, avec 71.361 visiteurs, soit une augmentation de 41% et plus de 14% par rapport à 2021 et 2019 ». Ou le personnel de l’hôtel. « Certains ont déjà fait état d’un taux d’occupation plus élevé qu’en 2019 [90% contre 83% en moyenne en 2019] », indique la mairie, liant cette hausse notamment au retour des pièces.

Au fait, d’où viennent les visiteurs ? Grâce à des recherches, il a été établi que la plupart d’entre eux sont « français et originaires des pays riverains du bassin rhénan ». « Les hommes d’affaires espagnols étaient également fortement représentés, de même que le nombre de visiteurs en provenance d’Italie a augmenté par rapport aux autres années. Enfin, cette édition 2022 a été marquée par les touristes américains et les retours accueillent les visiteurs d’Asie et d’Amérique latine », est-il encore précisé dans l’hôtel de ville de Strasbourg, considéré comme « développement futur ». Surtout dans les domaines de la paix et de l’environnement. Cette année, une collecte et une exposition de biodéchets ont été lancées à deux endroits. Un quart de ceux qui ont participé « ont continué ». Peut-être un chiffre à améliorer…

À Lire  MS World Europa, le nouveau navire qui largue du carburant...

Ceci pourrez vous intéresser :
Lorsqu’elle parle de la gestion des ports, Christine Rosso dit « l’entreprise…