Le Nigeria interdit la vente de motos

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Une mesure nationale pour lutter contre les groupes terroristes

L’interdiction jugée contre-productive par la population

Sixième pays le plus peuplé du monde et premier pays africain par le nombre d’habitants avec 206 millions d’habitants, le Nigéria abrite également de nombreux moteurs à deux roues, un moyen économique et pratique de se déplacer dans le pays. Mais désormais, la vente de motos et de scooters pourrait être interdite très prochainement ici.

Ce n’est pas la première fois que les deux-roues sont pris pour cible dans le pays puisqu’il y a deux ans, la capitale Abuja (depuis 1976, après avoir été à Lagos) avait déjà interdit la circulation des motos-taxis et des trois-roues motorisés sur leurs routes. pour lutter contre les embouteillages et réduire le nombre d’accidents de la route.

Sauf que cette fois la raison est bien différente et concerne tout le pays. En effet, le gouvernement nigérian a annoncé cette mesure pour contrer les actions des groupes terroristes qui sévissent dans le pays et utilisent également principalement des motos.

L’annonce de la mesure n’a pas été bien accueillie alors que de nombreuses critiques se sont élevées pour expliquer qu’elle aura un impact principalement sur la population.

En effet, la moto est le mode de transport privilégié des plus pauvres. Et les priver de leur seul moyen de transport pour se rendre au travail pourrait les pousser à rejoindre des gangs criminels. De plus, les motos sont également très utiles dans les zones rurales, notamment pour amener les gens dans les hôpitaux qui se trouvent à des dizaines de kilomètres. Certains craignent également que les vols de deux-roues soient en augmentation par ces groupes. Enfin, compte tenu de la taille des frontières du pays, les terroristes ne devraient a priori pas trop de mal à importer illégalement des appareils des pays voisins.

À Lire  Protection sociale : le chantier Royal avance à grands pas

De plus, il n’y a pas d’interdiction d’interdire l’utilisation des motos, seulement l’achat, du moins au niveau national. Des mesures ont donc été prises localement, comme à Gusau, dans le nord du pays, où le gouverneur a mis en place un couvre-feu contre les motards entre 20 heures et 6 heures du matin en août et a ordonné à la police de tirer sur tout conducteur qui le ferait. ne respecte pas cette interdiction.

Plus d’infos sur les interdictions de deux-roues

Évaluer cet article : Soyez le 1er à évaluer cet article

Être indépendant en France tout en séjournant à l'étranger
A voir aussi :
Comme le précise le ministère de l’Economie, avoir une activité de micro-entrepreneur…