Le plus grand paquebot du monde est à Marseille

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Il quitte les chantiers navals de Saint-Nazaire ce vendredi 5 novembre. La merveille des mers et ses 362 mètres de long descendra l’Atlantique pour rejoindre Marseille. Un nouveau géant des mers alors que la pollution de l’air occupe le devant de la scène dans la ville de Marseille.

362 mètres de long, 2 700 cabines, 6 360 passagers, 2 100 membres d’équipage, tels sont les chiffres du miracle des mers.

Le paquebot géant de la compagnie maritime américaine Royal Caribbean Cruises a quitté les chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) ce vendredi 5 novembre. Il repart à vide pour rejoindre Marseille, où les dernières modifications seront apportées avant sa mise en service.

Un départ à suivre en direct

Les manœuvres commencent à 16h30 pour positionner le bateau dans le canal de Saint-Nazaire. Les amateurs de bateaux ou les curieux pourront suivre la sortie du port en direct sur Facebook.

« On attend beaucoup de monde pour la descente, même des Bretons ou des Parisiens », précise Arnaud Glize de l’Office de Tourisme de Saint-Nazaire. Entendre la corne de brume quand le bateau s’éloigne est toujours très émouvant. »

Chaque départ de bateau est un événement dans la ville où les chantiers navals font vivre 3 300 salariés et 500 entreprises.

Lancement de "Celebrity Beyond" à Saint-Nazaire : retrouvez une ligne géante en image
Lire aussi :
Par Jean-Michel SelvaPublié le 15/04/2022 à 12:12 Mis à jour le 17/04/2022…

Pollution de l’air

Pollution de l'air

A l’autre bout du parcours : Marseille. 1,8 million de croisiéristes y ont transité en 2019.

En 2019, Marseille était le 8ème port le plus pollué selon l’ONG Transport et Environnement. Les bateaux de croisière amarrés au pied de la ville contribuent à cette pollution par les poussières fines.

Des bateaux moins polluants, mais toujours plus gros

Des bateaux moins polluants, mais toujours plus gros

Pour réduire cette pollution, la région PACA électrifie les quais. « Les compagnies maritimes sont attentives à réduire la pollution, le Wonder of the Seas consomme moins de 30% d’énergie par passager », souligne Arnaud Glize. « Il sera relié au quai pour ne pas brûler de fioul.

Trois autres bateaux devraient quitter les chantiers navals de Saint-Nazaire en 2022. Le World Europa sera le premier paquebot propulsé au gaz naturel liquéfié.

À Lire  Sur le "Magnific": la vie sur le navire était loin du virus