Le premier Venture Orbital Systems lève dix millions d’euros et devient Latitude

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

&#xD ;

45 centimètres et 30 kilogrammes pour une poussée de 1,2 tonne. Les deux premiers moteurs Navier Mark I de la pépite rémoise Venture Orbital Systems viennent d’être livrés fin juin 2022. Réalisé entièrement par impression 3D sur métal par la PME Saturne Technology du Luxembourg, cette première version du moteur a révolutionné le monde de l’aéronautique. .

&#xD ;

Une levée de 10 millions pour poursuivre l’ascension


	Une levée de 10 millions pour poursuivre l’ascension

&#xD ;

Alors que l’industrie devait prévoir des mois de conception pour cet équipement, la start-up et son partenaire ont réduit le temps de fabrication à quelques jours seulement. « Cette technique nous aide à proposer des prix compétitifs pour le lancement de nanosatellites d’ici la fin de 2024 », déclare Stanislas Maximin, PDG et co-fondateur de Venture Orbital Systems.

&#xD ;

ouverture d’Une usine à Reims prévue en 2025


	ouverture d'Une usine à Reims prévue en 2025

&#xD ;

Fabriqués à l’aide d’une imprimante SLM 500 et de poudre d’Inconel 718, les deux moteurs sont fabriqués à partir d’un alliage à base de nickel, tandis que l’Inconel 718 présente l’avantage d’une résistance thermique exceptionnelle jusqu’à 700°C et d’une forte résistance à l’oxydation et à la corrosion. La jeune entreprise créée en 2019 va pouvoir affiner son concept pour développer le Navier Mark II, l’itération du moteur qui servira à propulser la fusée Zéphyr lors de son premier vol orbital.

À Lire  Assurance responsabilité civile pour les travailleurs indépendants

&#xD ;

Comment fonctionne Spinlaunch ?

Comment fonctionne Spinlaunch ?

Pour poursuivre sa croissance, Venture Orbital Systems finalise une levée de fonds de dix millions d’euros et change de nom pour devenir Latitude. « Cette étude va nous permettre de tester le moteur-fusée, de concevoir la version II, mais aussi de faire évoluer nos systèmes logiciels, électriques et structurels », indique Stanislas Maximin.

&#xD ;

Quelle est la différence entre un satellite et une sonde spatiale ?

Quelle est la différence entre un satellite et une sonde spatiale ?

&#xD ;

Des partenaires tels que Crédit Mutuel Innovation, Expansion, un fonds dédié à l’Aéronautique et à la Défense et le fonds French Tech Seed géré pour le compte de l’Etat par Bpifrance dans le cadre de France 2030 rejoignent l’investisseur historique UI Investissement et un groupe d’investisseurs industriels. La start-up, qui compte actuellement 60 salariés, prévoit d’en atteindre 80 d’ici fin 2022.

Quel est le rôle d’une sonde spatiale ?

Quelle est la dernière sonde envoyée dans l’espace ?

&#xD ;

Qui peut envoyer un satellite ?

Qui peut envoyer un satellite ?

&#xD ;

En 2021, plus de 500 satellites pesant moins de 100 kilogrammes ont été envoyés dans l’espace. De son côté, Latitude prévoit d’effectuer 50 lancements par an pour envoyer 200 à 300 satellites en orbite. « La réception des deux premières itérations de notre moteur Navier Mark 1 marque une étape essentielle dans la concrétisation de notre projet », souligne son PDG.

Comment envoyer un satellite dans l’espace ?

&#xD ;

Comment envoyer un satellite ?

Si Latitude compte aujourd’hui une centaine de sous-traitants, majoritairement français, mais aussi européens, des start-up et PME aux grands groupes comme Safran ou Eiffage, il affiche la volonté d’internaliser la conception de sa fusée pour garantir la souveraineté du process et du coût. réduction .