Site icon bip-perpignan

Le Puy du Fou veut créer une croisière ferroviaire de luxe

Le Puy du Fou veut créer une croisière ferroviaire de luxe

Accueil / Infrastructure / Le Puy du Fou veut créer une croisière ferroviaire de luxe

On connaît le Puy du Fou comme un parc d’attractions, il va bientôt falloir s’adjoindre une nouvelle fonction, l’opérateur ferroviaire. L’ouverture du marché des trains de voyageurs à la concurrence permet de mettre en parallèle des offres de voyages en ligne avec des sociétés de transport privées, telles que Railcoop et Le Train entre autres. Alors que le succès des croisières est indéniable, le Puy du Fou a choisi d’embarquer sur le secteur pour un temps sans concurrence, la « croisière » ferroviaire de luxe. Plusieurs performances d’artistes (voir ci-dessus) suggèrent qu’il s’agit de renouer avec les beaux jours des dormeurs, ceux qui faisaient la joie des clients fortunés qui passaient l’été sur la Riviera et l’automne à Venise. Depuis la perte de ce palace sur les rails, à l’heure de la démocratisation du transport aérien, la nostalgie est restée intacte.

Certaines versions dépoussiérées des chères dormeuses d’Agatha Christie (comme le Venice-Simplon-Orient-Express) sont maintenant sur le marché. Mais le projet Grand Tour entend se démarquer, en commençant par un très petit nombre de touristes, seulement 30 par semaine. Dès le printemps 2023, ils pourront emprunter des trains de luxe pour un circuit de 4 000 km à travers la France. Et puisqu’il s’agit bien d’une « croisière », les trains marqueront (comme les paquebots), des « escales » pendant six jours (et cinq nuits) de voyage. Épernay, Reims, Beaune, Annecy, Avignon, Aix-en-Provence, Arcachon, Pauillac et Chenonceau, chaque étape sera l’occasion de rencontrer de grandes figures et personnages historiques, toujours dans l’esprit du Puy du Fou. Le tracé du train a été élaboré en collaboration avec SNCF Réseau qui met la ligne de train à disposition de l’entreprise. 12 voitures d’occasion ont été récemment acquises pour l’exploitation des trains. Ils ont fait l’objet d’une profonde rénovation mécanique et technique chez Arlington Fleet à Somain. L’opération sera déployée en grande partie en 2022 avant de démarrer les essais dynamiques en ligne, pour une certification qui est attendue au printemps 2023. En plus des voitures, Grand Tour louera également ses propres moteurs de traction, par l’intermédiaire d’une société ferroviaire détenue conjointement par le Puy du Fou et Rail Participations, société créée il y a tout juste un an.

Côté passager, le confort et le luxe seront certainement importants. Chaque cabine sera spacieuse, de 10 à 30 m2, de véritables chambres d’hôtel comprenant salle de bain avec douche et toilettes. Deux voitures-restaurants gastronomiques et une voiture-bar seront à la disposition des touristes qui disposent d’une quinzaine d’équipiers au service.

Évidemment, tout cela a un coût, à partir de 4 900 euros par personne, la pré-réservation a été ouverte. Le Grand Tour devrait remplir 2023 de 600 touristes au cours de cette première année.

Cet article est extrait du RAIL PASSION n°292 qui porte sur :

Quel spectacle aller voir ?

Notre top 5 des événements à voir en ce moment à Paris !

Sur le même sujet :
La jeune entreprise VéloLéger propose une application mobile qui accompagne le cycliste…

Quel hôtel choisir au Puy du Fou ?

L’hôtel dans le parc est superbe. Vous avez le choix entre la Villa Gallo-Romaine, les Iles Clovis (chambres sur pilotis sur le thème des Vikings), le Camp du Drap d’or (style Renaissance) et le Logis de Lescure (haut de gamme). Pour la saison prochaine, un hôtel sur le thème du château sera construit.

Quelle est l’histoire du Puy du Fou ?

Le Puy du Fou est un complexe de loisirs français à thème historique situé dans la ville d’Epesses, en Vendée. Fondée en 1989 par Philippe de Villiers, elle associe La Cinéscénie et Grand Parc. Un de ses fils, Nicolas de Villiers, en est le président depuis 2004.

Qui a créé le Puy du Fou ? ENQUÊTE – Le parc de loisirs du Puy du Fou, créé il y a quarante ans par Philippe de Villiers, alors devenu élève à l’ENA, est une incroyable réussite qui s’exporte aujourd’hui dans le reste du monde. Bâtie sur le bénévolat, l’entreprise génère des profits considérables.

Comment est né le Puy du Fou ?

En 1977, Philippe de Villiers, alors étudiant, a l’idée de faire un grand spectacle comme un film, qui raconte l’histoire du département français de la Vendée. Le scénario s’étend alors à toute l’histoire de France et la première Cinéscénie est née.

Pourquoi on appelle le Puy du Fou ?

Le Puy du Fou est le nom du lieu où le château « Cinescenie » est aussi le Grand Parc. Il vient du latin « podium » et « fagus » et signifie « au-dessus des hêtres ».

Comment se rendre au Puy du Fou sans voiture ?

KU KAREET. L’idéal pour se rendre au Puy du Fou en train est de choisir la gare TGV d’Angers, à une heure du parc. Desservie par la plupart des lignes nationales à grande vitesse, la gare d’Angers est accessible depuis les grandes villes françaises : Lille, Strasbourg, Marseille et Paris.

Où est le Puits des Fous ?

Comment se rendre au Puy du Fou en transport en commun ?

La gare TGV d’Angers est la plus proche du Puy du Fou. Nous vous conseillons d’organiser votre voyage en train jusqu’à cette gare accessible par toutes les grandes lignes TGV de France (Paris, Marseille, Strasbourg, Lille, etc.).

Quitter la version mobile