Le succès de 100% Santé a fait ses preuves dans les aides auditives

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

La Cour des comptes a publié un premier bilan de 100% Santé près d’un an après sa sortie intégrale. Pour les Aînés de la rue Cambon, les résultats obtenus sont bien en deçà des attentes. Cependant, le système a été très efficace dans certains domaines, ont déclaré les juges.

La mise en place complète de la réforme 100% Santé (qui restait auparavant gratuite) approche de sa première année. La commission sénatoriale des affaires sociales a voulu évaluer l’impact du dispositif à ce stade. Il a ensuite demandé à la Cour des comptes de préparer une première évaluation de la question. Suite à cette demande, un rapport a été publié.

Cet article enseigne qu’en fin d’année 2021, 100% Santé a connu un réel succès dans les aides auditives. Quatre poses d’appareils réalisées sur dix en ont bénéficié entre janvier et novembre 2021. Le nombre de personnes qui en bénéficient devrait augmenter considérablement à l’avenir.

Je trouve la meilleure mutuelle santé

Le reste à charge en optique s’est alourdi

Ce succès a également été observé dans le domaine de la dentisterie. Plus d’une intervention prothétique sur deux (55%) a été réalisée sans frais impayés au cours de la même période. Ces interventions n’ont donc nécessité aucune prise en charge par les mutuelles de santé. En revanche, 100% Santé rencontre des limites dans le domaine de l’optique. La Cour des comptes précise :

La juridiction financière ajoute que le dispositif se manifeste même par une augmentation des frais supportés par les patients. Un phénomène tout à fait contraire au but auquel il sert. N’oubliez pas que 100% Health a été créé pour réduire les frais restants sur plusieurs garanties.

À Lire  Assurances professionnelles et indépendants

Ce principe a été noté par les sages de la rue Cambon tout au long de leur rapport. En revanche, son appel a soulevé plusieurs questions, notamment quant à son coût.

L’équilibre financier du 100 % Santé se fonde sur des bases fragiles

Les économies envisagées n’avaient pas été en mesure de couvrir les surcoûts en 2021, comme prévu :

Selon François Couton, directeur général délégué d’Harmonie Mutuelle, cette situation s’avère insupportable dans le temps. La Cour des comptes semble partager son avis. L’équilibre financier du système repose sur des bases optiques extrêmement optimistes, indique-t-il clairement dans son rapport. Critiquant le DSS ou Département de la sécurité sociale, le tribunal rappelle que ces fondations ont été constituées par :

Selon elle, le DSS supposait un développement nul alors que le marché avait augmenté pendant de nombreuses années. Mentionnée dans le rapport, la Fédération Nationale de la Mutualité Française a évalué l’écart entre la réalité et les projections. L’écart atteint 195 millions d’euros pour l’an dernier, selon ses calculs.

Or, le papier cite ce même DSS pour produire une estimation anticipée de 100% santé entre 2019 et 2023. Il chiffre cet impact financier pour l’assurance complémentaire santé à 80 millions. Quant à l’assurance maladie obligatoire, elle s’élève à 87 millions d’euros.