Les « jardiniers » du cannabis, trafiquants en herbe de plus en plus…

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Après être devenu agriculteur, il y a ceux qui entrent dans la logique des commerçants. C’est une production locale et en pénurie qui alimente les ventes d’herbe achetée par le public « plus âgé et socialement intégré », selon l’OFDT.

Les photos de recherche ressemblent à des catalogues de jardin. Nous voyons des plantes en pot aux feuilles luxuriantes, dorées sous des halos de sodium ; parfois, aussi, alignement de plantes herbacées dans le sol, où le soleil est assez généreux. De tels cas se sont multipliés ces derniers mois en région française – dans les villes comme à la campagne. Les cultivateurs interrompus par des descentes de police ou de gendarmerie partagent une spécialité commune : le cannabis. La poursuite de la production locale stimule les ventes d’herbe, consommée par un nombre croissant de fumeurs.

La dernière démolition de la plantation illégale a eu lieu au centre-ville de Maubeuge (Nord). Le 6 décembre 2022, à 6h du matin, la police judiciaire (PJ) a perquisitionné une zone commerciale qui était en train d’être labourée comme champ de culture. Après sept mois d’enquêtes, resserrant le groupe criminel soupçonné de faire du commerce à Maubeuge ainsi que dans la métropole lilloise, les agents de la PJ ont découvert le butin : 2 000 plants de cannabis en pleine maturité. « Un kilo de résine de cannabis, un kilo d’herbe, 6.260 euros en espèces et un pistolet 6,35 mm ont également été saisis », a précisé le parquet de Lille. Les cinq principaux suspects ont été inculpés pour « production et fabrication de stupéfiants » et « association de malfaiteurs ».

Logiques « industrielles »

D’autres saisies récentes, à plus petite échelle, prennent parfois des détours inattendus avant d’arriver à destination. A Montgeron, dans l’Essonne, c’est une odeur âcre qui a alerté la police, le 12 octobre 2022, avant que leurs chiens renifleurs ne prennent le relais et marquent le pas devant la culture du cannabis qui prospérait sous le sol d’un immeuble. A Lourdes (Hautes-Pyrénées), quelques jours plus tôt, une intervention après une violente bagarre en pleine rue a permis de retrouver chez l’un des duellistes une chambre de culture de cannabis remplie de 18 pieds. À l’été 2022, les douaniers picards ont repéré le domaine de 83 pieds, à Doullens (Somme), géré par un père, grâce à une vue aérienne de Google Maps.

À Lire  Le bien-être. Un été sans vacances : nos conseils pour mieux vivre au travail

« Ces saisies de stupéfiants relèvent d’une cartographie particulière, avec de nombreuses opérations dans le Nord – notamment dans [« l’outback »]- salles, dans le Sud-Est et en Nouvelle-Aquitaine », souligne Christian de Rocquigny, directeur adjoint de l’Office antidrogue. Les gens partent de chez eux et gagnent plus que leur consommation personnelle, voire plus que leur cercle d’amis. implique.»

Il vous reste 61,35% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un appareil à la fois

Ce message sera affiché sur d’autres appareils.

Parce que quelqu’un d’autre (ou vous) lit Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment arrêter de voir ce message ?

En cliquant sur  »  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message sera affiché sur d’autres appareils. Ce dernier restera connecté à ce compte.

Pas. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais l’utiliser à des moments différents.

Vous ne savez pas qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de changer votre mot de passe.

Votre abonnement ne permet pas de lire cet article

Pour plus d’informations, veuillez contacter notre service commercial.

Colomiers. Un espace bien-être au centre de santé Allégorie
Ceci pourrez vous intéresser :
Depuis l’ouverture du Centre Médical Allégorie, de nombreuses spécialités se sont implantées…