Les paquebots de croisière reviennent en Nouvelle-Calédonie

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Publié

le 10/04/2022 à 14:01, mis à jour le 10/04/2022 à 17:31

Les paquebots sont bannis des eaux calédoniennes depuis le début de la pandémie. Leur retour soulève de nouvelles questions.

Pour la première fois depuis deux ans et demi, un bateau de croisière a fait escale en Nouvelle-Calédonie le 4 octobre, mais plusieurs lieux ont refusé d’accepter à nouveau le type de tourisme qui était très développé dans l’archipel jusqu’à la crise sanitaire du Covid. .

Le paquebot australien Pacific Explorer a accosté à Nouméa avec 1 900 passagers à bord en raison de l’ouverture des frontières maritimes au tourisme annoncée par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie le 28 septembre. C’est la première fois depuis le 16 mars 2020, et l’interdiction aux navires de croisière d’entrer dans les eaux de la Nouvelle-Calédonie a été imposée en raison de la crainte de propagation du Covid-19. La relance a été marquée par la cérémonie d’usage et la présence de Marguerite Fitzgerald, présidente de Carnival Australia, qui a annoncé que 20 navires de la compagnie feraient escale en Nouvelle-Calédonie d’ici la fin de l’année, avec 150 escales prévues d’ici 2023. Un autre géant du secteur, Royal Caribean, devrait prochainement proposer à nouveau des croisières vers la Nouvelle-Calédonie.

L’île des Pins à l’écart… pour le moment

Lire aussi Quand partir en Nouvelle-Calédonie ? Météo, climat… La meilleure période par région

La crise sanitaire a suscité de nombreuses interrogations sur le tourisme de croisière, jugé non durable. Un débat auquel la Nouvelle-Calédonie ne peut échapper. La réouverture de l’escale de Lifou, la plus importante des îles Loyauté, n’aura pas lieu à l’heure prévue, au mieux au mois de novembre, à la demande des autorités régulières.

Autre escale très fréquentée, l’île des Pins en Province Sud, ne recevra des paquebots qu’en 2023 et à un rythme bien inférieur à celui d’avant la crise sanitaire, avec entre 150 000 et 200 000 croisiéristes débarquant annuellement sur cette île de 1 500 habitants. Cependant, les croisiéristes sont une option pour ces îles éloignées des centres économiques. « Nous devons résoudre l’équation complexe entre la protection de l’environnement et le développement au profit de notre population », a souligné le responsable coutumier lors de la cérémonie d’accueil de l’explorateur du Pacifique. Le tourisme de croisière s’est considérablement développé en Nouvelle-Calédonie au cours de la dernière décennie, accueillant jusqu’à 200 navires et 500 000 touristes par an.

Lire aussi Six bonnes raisons de s’évader vers le joyau touristique de la Nouvelle-Calédonie, l’île des Pins

Ceci pourrez vous intéresser :
Quelles sont les productions des chantiers navals de Saint-nazaire ? Chantiers de…

Comment pollué un bateau de croisière ?

VOIR AUSSI – Merveilles des îles australiennes

Selon AtmoSud, les bateaux de croisière, « déviant » des activités maritimes, représentent 39% des émissions de dioxyde d’azote (NOx), un polluant de l’air, dans la métropole marseillaise, derrière le trafic routier (45%).

Comment les navires polluent-ils la mer ? Les plus courantes sont les émissions de particules fines (dioxyde de carbone, soufre, etc.) après l’utilisation de carburants de très mauvaise qualité, tandis que les plus courantes sont les déversements d’hydrocarbures de certains navires et d’autres dégazages.

Où vont les déchets des navires de croisière ? Les déchets générés à bord doivent être jetés dans une décharge ou brûlés lors du retour à terre. Cependant, certaines entreprises ne respectent pas cette interdiction.

Est-ce qu’un bateau de croisière pollue plus qu’un avion ?

Quelles sont les principales pollutions et nuisances causées par les déplacements fluviaux et maritimes ? Les émissions de soufre sont les plus nocives. Selon l’Organisation Maritime Internationale (OMI), les navires ont émis 10 millions de tonnes d’oxyde de soufre (SOx) dans l’air en 2012, soit 12% des émissions résultant de l’activité humaine (c’est-à-dire liées à l’activité humaine).

De plus, selon l’Agence européenne pour l’environnement, les ferries émettent près de trois fois moins d’émissions de COâ que les avions : environ 60 g de COâ par kilomètre et passager, contre 160 g par avion.

À Lire  Glaciers de Patagonie, désert d'Atacama, volcans du Costa Rica... Le grand tour de l'Amérique en croisière aérienne.

Qu’est-ce qui pollue le plus un bateau ? Les déversements d’hydrocarbures sont le plus souvent associés à la pollution causée par les navires. Bien que les marées noires soient moins fréquentes que la pollution due aux activités quotidiennes, elles ont un impact dévastateur.

Où vont les eaux usées des bateaux de croisière ?

Quel est le moyen de transport le plus polluant ? Avion : L’avion est le moyen de transport le plus polluant et celui qui produit le plus de gaz à effet de serre.

Selon lui, les eaux usées habituellement rejetées dans l’océan Pacifique par l’industrie des croisières contiennent des polluants, notamment des bactéries coliformes fécales, de l’ammoniac et des métaux lourds, qui sont nocifs pour les organismes et les écosystèmes aquatiques.

Où va l’eau des toilettes sur le bateau ? Un WC marin dispose d’un réservoir d’eau propre ou d’un système de pompage pour la récupération d’eau de mer, qui est évacuée de l’eau de la cuvette vers un réservoir d’eau sale ou vers la mer après passage dans un bain ou un moulin.

Où vont les eaux usées des bateaux de croisière ?

Où vont les excréments des bateaux ? Les excréments des marins vont à la mer, tout comme ceux des poissons, des mammifères marins et des oiseaux.

Selon lui, les eaux usées habituellement rejetées dans l’océan Pacifique par l’industrie des croisières contiennent des polluants, notamment des bactéries coliformes fécales, de l’ammoniac et des métaux lourds, qui sont nocifs pour les organismes et les écosystèmes aquatiques.

Où vont les excréments des bateaux ? Les excréments des marins vont à la mer, tout comme ceux des poissons, des mammifères marins et des oiseaux.

Où vont les eaux usées des paquebots ? Les eaux usées non broyées et non désinfectées doivent être rejetées à plus de 12 milles nautiques de la terre la plus proche, car on pense généralement que l’action des micro-organismes en pleine mer permet l’absorption et la neutralisation des eaux usées non traitées.

Ou vider les eaux noires d’un bateau ?

Où va l’eau des toilettes sur le bateau ? Un WC marin dispose d’un réservoir d’eau propre ou d’un système de pompage pour la récupération d’eau de mer, qui est évacuée de l’eau de la cuvette vers un réservoir d’eau sale ou vers la mer après passage dans un bain ou un moulin.

La vidange du réservoir d’eaux noires du bateau peut se faire à la station de pompage du port. Ce service peut être payant ou gratuit, selon le catalogue de services proposé par l’opérateur portuaire.

Comment vidanger l’eau sale d’un bateau ? Si vous êtes en mer, dans une zone où le rejet d’eau sale est autorisé : Rincer le réservoir aussi régulièrement que possible, cela signifie ouvrir les vannes, remplir le réservoir (par le nable de pont) avec de l’eau douce et le vider par les passe-coques.

Qui conduit un bateau de croisière ?

Ou vider l’eau sale? Les aires d’entretien des caravanes disposent également des équipements nécessaires et permettent une évacuation et une vidange faciles. Le drain peut également être canalisé dans les toilettes.

Un pilote de navire est un marin qui est autorisé à aider le capitaine à guider le navire dans des passages difficiles, à entrer ou à sortir d’un port, ou même à naviguer sur une voie maritime difficile (comme le fleuve Saint-Laurent).

Comment s’appelle le cockpit d’un navire ? Le cockpit d’une embarcation de plaisance est l’espace extérieur à la cabine à partir duquel le voilier ou le bateau à moteur est dirigé.

Qui commande un paquebot ?

Qu’est-ce qu’un travail sur un bateau de croisière ? – Service (postes mixtes) : serveur, sommelier, barman, majordome, responsable de la restauration, traitement, concierge. – Cuisine (postes essentiellement masculins) : cuisinier, pâtissier, boucher, boulanger – Hôtellerie (essentiellement féminine) : hôtesse, hôtesse de l’air, femme de ménage, caissière, blanchisseuse, réceptionniste…

Le capitaine est le chef de l’expédition en mer. Le représentant de l’armateur est responsable du navire, de sa cargaison et/ou des passagers.

Quel est le métier de skipper ? Le skipper propose le transport de passagers sur des voiliers. Il peut également piloter le voilier pour le compte d’un tiers (organisme ou particulier). Un skipper professionnel assure d’abord le transport payant des passagers vers une destination pré-fixée.