Site icon bip-perpignan

Les perspectives du marché du cannabidiol d’ici 2025

Xerfi a récemment mené une nouvelle étude sur le sujet suivant : « Le marché du CBD en France – Légalisation, essor des boutiques CBD et des marques spécialisées, nouveaux entrants : quelles perspectives pour 2025 ? ». Découvrez, ci-dessous, les principales conclusions de Benoît Samarcq, directeur d’études.

Un marché boosté par les nombreuses vertus du CBD

Le marché du cannabidiol connaît une croissance continue en France depuis 2018, le nombre de points de vente passant de 400 à près de 2 000 unités, dont près de la moitié en franchise. Ces magasins spécialisés dans la vente de CBD ont évidemment contribué à faire connaître le produit auprès des consommateurs français. Le secteur a également été dynamisé par l’évolution de la réglementation.

Cependant, le véritable potentiel du marché dépendra de sa capacité de démocratisation. A ce jour, plus de la moitié des ventes de CBD sont générées par la commercialisation de fleurs à fumer et de résine.

Ayant déjà démontré son efficacité grâce à ses multiples vertus (anxiolytiques, anti-inflammatoires, etc.) dans de nombreux domaines (complément alimentaire, cosmétique, boissons, e-liquides et autres produits alimentaires, etc.), le CBD promet un bel avenir.

Face à ces nouveaux points de vente et si la molécule parvient à se démarquer davantage de l’image controversée du cannabis, le marché français du CBD pourrait plus que doubler pour atteindre 900 millions d’euros d’ici 2025 (contre 400 millions en 2022), selon Xerfi. prévisions. .

Ceci pourrez vous intéresser :
Se baigner dans la jungle est devenu une pratique populaire ces dernières…

Les circuits de distribution du marché

La plupart des marques CBD sont vendues dans les magasins CBD, qui est également le premier canal de distribution du marché. Selon Xerfi, la dynamique du marché, l’image controversée du produit et sa cible de clients plutôt jeunes et férus de réseaux sociaux pourraient conduire au lancement de DNVB (Digital Native Vertical Brand), c’est-à-dire de marques et d’entreprises 100% digitalisées depuis sa création. création.

En phase avec la croissance du marché, des dizaines de sites de vente en ligne ont vu le jour depuis 2018. Internet est également un canal de vente essentiel pour les nombreux magasins indépendants.

Il convient également de noter que les marques qui ont réussi à convaincre les grandes épiceries et les pharmacies de lancer ou d’élargir leur offre de produits au cannabidiol sont rares. Pour le moment, les distributeurs testent l’opportunité d’entrer sur ce marché avec une offre très limitée.

Vers le développement d’une filière d’extraction du cannabidiol

La culture du chanvre à usage industriel (isolants, papier, ordures…) est autorisée depuis 1990 en France et en développement continu depuis. Entre 2010 et 2022, les surfaces cultivées ont plus que doublé pour atteindre 21 700 hectares, faisant de la France le premier pays producteur de chanvre en Europe, bien devant l’Allemagne et l’Italie.

L’exploitation des feuilles et des fleurs étant interdite jusqu’en 2021, l’activité des plantations de chanvre se concentrait uniquement sur la transformation des tiges de chanvre. Par conséquent, les extraits de CBD utilisés en France sont massivement importés.

De plus, il faut rappeler que les investissements industriels n’ont pas été favorisés par l’incertitude réglementaire que la France a connue ces dernières années. Cela dit, pour Xerfi, la France dispose d’un atout important qui pourrait jouer en faveur du développement du marché du CBD et, notamment, de la mise en place rapide d’une filière d’extraction du cannabidiol : ses nombreux spécialistes de l’extraction de principes actifs d’origine naturelle dans le industries de la parfumerie et de la cosmétique.

CBWEED, la franchise de CBD à connaître !

CBWEED est né à Forlì, en Italie, en 2017 et n’a cessé de croître pour compter environ 100 points de vente en Europe.

Avec la volonté de poursuivre son maillage territorial en France, le réseau recherche des franchisés, hommes ou femmes, dynamiques, autonomes, organisés, entreprenants, ambitieux et avec la fibre commerciale et l’esprit de service.

Pour ouvrir une franchise CBWEED, un investissement extérieur total de 20 000 euros sera nécessaire. Un droit d’entrée de 15 000 euros est également demandé pour rejoindre le réseau.

Quitter la version mobile