Les principales assurances pour une entreprise – Finances pour tous

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Quelle que soit sa taille, son secteur d’activité, sa localisation… une entreprise est amenée à souscrire des contrats d’assurance pour faire face à divers risques. Certains peuvent être obligatoires, d’autres sont utiles. Petite vue.

La couverture par l’assurance de divers types de dommages potentiels est l’un des éléments clés de la gestion des risques d’une entreprise. Cette vision globale est l’élément clé de la relation (directe ou indirecte – cas des courtiers) avec le ou les assureurs.

Table des matières

Entreprises : les assurances obligatoires

Entreprises : les assurances obligatoires

Ils peuvent être divisés en 2 catégories :

L’absence de contrat correspondant à l’assurance obligatoire peut entraîner des poursuites pénales pour l’entreprise et ses mandataires sociaux (amendes et peines d’emprisonnement).

Les assurances obligatoires pour toutes les entreprises

L’assurance des véhicules de l’entreprise

Quel que soit le type de véhicules utilisés par l’entreprise, qui permettent le transport de personnes ou de marchandises (voitures, engins de chantier, etc.), l’assurance doit couvrir les dommages causés aux tiers et aux biens par ces véhicules (responsabilité civile routière).

Un sujet connexe aux obligations d’assurance : la protection sociale des collaborateurs

La couverture des accidents et maladies du travail

L’obligation de souscrire est indépendante du nombre de salariés pour couvrir :

Parmi les postes couverts : les frais médicaux et paramédicaux, les revenus de remplacement en cas d’arrêt de travail ou d’incapacité de travail (versés par l’URSSAF), les pensions aux allocataires en cas de décès, etc.

Elle est facultative pour les travailleurs indépendants (commerçants, artisans, libéraux, etc.) qui ont de toute façon intérêt à souscrire volontairement une assurance individuelle pour couvrir ces risques.

La couverture des protections complémentaires

Les salariés sont également tenus de souscrire à :

La retraite complémentaire des salariés

Si ses salariés sont couverts par le régime général de sécurité sociale, l’entreprise est tenue de souscrire à une retraite complémentaire conformément à la convention collective.

L’assurance obligatoire pour certaines entreprises…mais recommandée pour toutes

Même si la loi n’impose pas la souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle pour toutes les entreprises, celle-ci reste néanmoins obligatoire pour de nombreux secteurs d’activité… et quasi indispensable pour toutes. Il couvre potentiellement les 3 axes : biens, activités, personnes.

De nombreux métiers sont intéressés. Une liste (non exhaustive) est tenue par Bpifrance.

Parmi les secteurs concernés :

Cette assurance couvre les conséquences pécuniaires des dommages physiques, matériels et immatériels que l’exploitation de l’entreprise (ex. machines, employés, etc.) pourrait causer à des tiers (ex. client, employé, riverain, etc.).

Si une entreprise se voit refuser l’assurance d’un contrat obligatoire, elle peut s’adresser à la Centrale Tarification (BCT) qui définira dans quelles conditions l’entreprise sollicitée sera tenue de couvrir le risque. C’est un peu le même principe que le « droit au compte » pour ouvrir un compte bancaire.

Indépendants : quelle banque en ligne choisir ?
Lire aussi :
Depuis 2015, les entreprises indépendantes sont tenues d’ouvrir un compte bancaire dédié…

Les assurances facultatives mais qui peuvent se révéler très utiles

Les assurances facultatives mais qui peuvent se révéler très utiles

Diverses assurances peuvent être utiles à l’entreprise. Mais, comme pour le secteur privé, attention au cumul des garanties et surtout aux coûts induits, les prix des contrats varient notamment en fonction d’un certain nombre de variables :

autres dispositifs de gestion des risques mis en place par l’entreprise (moyens de protection, d’alerte, de prévention, etc.).

Les assurances concernant les biens de l’entreprise

C’est l’équivalent d’une assurance de biens et de dommages (incendie, accident, risques divers) pour les particuliers.

Ils peuvent concerner des bâtiments, des véhicules, des stocks

L’assurance sur les lieux (bureaux par exemple) est obligatoire si l’entreprise est locataire. Et plus que recommandé aux autres…

L’entreprise devra choisir les types de sinistres couverts car, si certains d’entre eux sont systématiquement intégrés comme certaines catastrophes naturelles (tempête par exemple), ce n’est pas le cas pour tous, ni pour toutes les causes.

En plus de l’assurance obligatoire du véhicule, des couvertures complémentaires peuvent être exigées telles que celle des marchandises transportées, le besoin de véhicules de remplacement, les dommages internes, etc.

Un contrat d’assurance peut également garantir les actifs immatériels de l’entreprise et notamment son système d’information et ses données (piratage, etc.).

L’assurance concernant les pertes d’exploitation

En cas d’accident bloquant la production de l’entreprise, elle couvre, pendant une durée maximale définie contractuellement (souvent entre 1 et 3 ans) :

Il vise donc à rétablir l’entreprise dans sa situation financière en l’absence de sinistre.

Des garanties complémentaires peuvent être définies dans des cas particuliers : blocage d’un sous-traitant essentiel, etc.

Les causes des dommages garantis (ex : incendie, vandalisme…) sont précisées dans le contrat. Pour être adéquate, cette assurance doit tenir compte des caractéristiques de production de l’entreprise (mono/multi-sites, flux réduits, équipements clés, possibilité de sous-traitance, etc.).

Cette assurance peut également couvrir la baisse de la valeur marchande d’une entreprise en cas de sinistre.

Ces assurances sont souvent trop chères, ce qui explique pourquoi elles sont rarement souscrites. C’est un enjeu important dans le secteur agricole.

Des assurances concernant des personnes

L’Assurance Responsabilité Civile des Dirigeants d’Entreprise couvre les dirigeants d’entreprise contre les fautes involontaires dans le respect des lois réglementaires, dans certains actes de gestion, etc.

L’assurance « homme clé » protège contre l’indisponibilité (maladie et décès) d’un salarié (souvent un cadre ou un spécialiste) indispensable à l’activité de l’entreprise – tant pour effectuer le remplacement, que pour faire face aux dépenses (perte d’exploitation, remboursement d’emprunts bancaires, etc.).

D’autres contrats peuvent concerner, le cas échéant, des activités annexes : cantine, médecin du travail, comité social et économique (ancien comité d’usine)…

Diverses autres assurances possibles

Il n’est pas possible de lister toutes les assurances qu’une entreprise peut souscrire en fonction de son activité. Quelques types de contrats plus courants :

Et l’assurance multirisque professionnelle ?

Pour les PME comme pour les professions libérales, commerçants et artisans (et associations), les compagnies d’assurances proposent désormais un « package » appelé contrat multirisque professionnel, qui couvre notamment les assurances obligatoires énumérées ci-dessus (notamment pour les assurances libérales professions réglementées) et autres garanties :

Même si un tel contrat semble « standard », il doit être personnalisé pour chaque entreprise en fonction de sa situation (taille, statut, etc.) et de son activité (chiffre d’affaires, métier, etc.). Il est nécessaire de vérifier qu’il protège correctement les actifs de l’entreprise (outils de travail, actifs financiers, etc.) et les personnes qui la composent. Et, bien sûr, comparer le coût avec les contrats jugés indispensables par l’entreprise.

Comment calculer le coût d’une assurance prêt immobilier ?

Comment calculer le coût d'une assurance prêt immobilier ?

Calculer le coût d’une assurance de prêt n’est donc pas compliqué : pour connaître le coût mensuel, il suffit de multiplier le taux d’assurance par le capital emprunté et de diviser ce résultat par 12 mois.

Comment calculer le montant de l’assurance prêt hypothécaire? Calculer le taux d’assurance en fonction du capital emprunté Pour calculer les mensualités, multipliez le taux d’assurance par le montant emprunté, puis divisez le résultat par 12. Avec ce système de calcul, le taux d’assurance est fixe, il ne changera pas pendant toute la durée du remboursement durée du prêt.

Comment calculer le coût de l’assurance ?

Calcul en fonction du capital emprunté Prenons par exemple la souscription d’un prêt de 150 000 € à 1,10 % sur une durée de 20 ans, avec un taux d’assurance fixé à 0,30 % : l’assurance sur la mensualité par an est de 450 € (150 000 x 0,30) / 100 et 37,50 € par mois 450 €/12.

Quel est le coût moyen d’une assurance emprunteur ?

Des études montrent que les taux moyens d’assurance emprunteur pour les contrats bancaires sont de l’ordre de 0,25 % du capital emprunté pour les assurés de 25 ans, contre 0,45 % pour les assurés de 45 ans (pour les prêts de 20 ans).

Comment calculer l’assurance d’un véhicule ?

Les critères liés à votre profil généralement pris en compte dans les statistiques des assureurs sont :

  • Ton âge.
  • Votre sexe.
  • Votre situation familiale.
  • Votre situation professionnelle
  • Votre lieu de résidence.
  • Votre type de licence.
  • Son ancienneté

Quel est le prix moyen d’une assurance prêt immobilier ?

Des études montrent que les taux moyens d’assurance emprunteur pour les contrats bancaires sont de l’ordre de 0,25 % du capital emprunté pour les assurés de 25 ans, contre 0,45 % pour les assurés de 45 ans (pour les prêts de 20 ans).

Quelle est l’assurance de prêt la moins chère ?

Assureur30 ans50 ans
Médecin de Malakoff0,08 %0,34 %
Surfutura0,11 %0,35 %
Swiss Life0,11 %0,32 %
Avril0,12 %0,34 %

Quel est le taux moyen d’une assurance emprunteur ?

Sur un contrat individuel proposé par un intermédiaire : une personne âgée de 20 à 45 ans peut bénéficier d’un taux inférieur à 0,06 % sur le capital résiduel ; une personne âgée de 45 à 65 ans peut s’attendre à un taux moyen de 0,21 % ; une personne de plus de 65 ans verra son taux augmenter, atteignant en moyenne 0,62 %.

Comment calculer mensualité assurance prêt immobilier ?

Pour calculer les mensualités d’assurance, multipliez le taux d’assurance défini par la banque par le montant du principal emprunté, puis divisez le résultat par 12 (nombre de mois de l’année).

Comment calculer une mensualité formule ?

Mensualité = [capital × (taux / 12)] / [1 – (1 (taux / 12) – (12 × nombre d’années de remboursement))] Une mensualité d’emprunt est une somme versée périodiquement, c’est-à-dire tous les mois, et ne doit pas dépasser son taux d’endettement du demandeur de prêt.

Quelle loi prévoit un droit de substitution de l’assurance emprunteur dans les 12 mois suivant la signature de l’offre de prêt ?

Quelle loi prévoit un droit de substitution de l'assurance emprunteur dans les 12 mois suivant la signature de l'offre de prêt ?

La loi Hamon vous permet de résilier votre assurance dans les 12 mois suivant la signature du contrat initial. Depuis 2022, la loi Lemoine a encore simplifié les démarches en permettant la résiliation intra-annuelle (à tout moment) de son assurance de prêt.

Qu’est-ce que la Loi Assurance Emprunteur Hamon ? La loi Hamon, promulguée le 26 juillet 2014, a secoué le monde de l’assurance. Grâce à ce texte législatif, le souscripteur d’un prêt immobilier a la possibilité de changer l’assurance de l’emprunteur dans les douze mois suivant la signature du prêt auprès de sa banque.

Comment changer assurance emprunteur loi Hamon ?

Pour changer d’assurance, votre banque doit accepter et valider le nouveau contrat, que votre assurance-crédit soit souscrite avec ou non. Vous devrez donc lui adresser, par lettre recommandée avec accusé de réception, le nouveau contrat accompagné des conditions générales.

Quelle loi pour changer d’assurance emprunteur ?

La loi Hamon autorise l’emprunteur à changer d’assurance dans un délai de 12 mois à compter de la signature de l’offre de prêt. Ce remplacement de l’assurance emprunteur est possible sans frais ni pénalités (pour les contrats conclus à partir du 26 juillet 2014).

Comment changer d’assurance en cours de prêt immobilier ?

Envoyer une demande de résiliation du contrat d’assurance stipulé, par lettre recommandée avec accusé de réception, au plus tard 15 jours avant l’échéance annuelle du contrat de prêt. Le nouveau contrat d’assurance proposé en remplacement doit être joint à ce courrier.

Qu’est-ce que la loi Bourquin ?

L’objectif de la loi Bourquin est de donner aux emprunteurs un délai plus long pour se mettre en concurrence entre différents assureurs, et ainsi trouver une assurance de prêt immobilier plus compétitive avec des garanties équivalentes.

Quelles sont les conditions pour changer d’assurance emprunteur via la loi Bourquin ?

La seule condition qui persiste est le respect de l’équivalence des garanties. Deux conditions sont requises : le respect d’un préavis de 2 mois avant cette échéance et, bien évidemment, le remplacement de l’ancien contrat par une nouvelle assurance avec des garanties au moins équivalentes.

Quand Peut-on resilier son assurance de prêt immobilier ?

Vous pouvez résilier votre contrat d’assurance : à partir du 1er juin 2022, tous les emprunteurs qui souscrivent un contrat d’assurance de prêt immobilier peuvent le modifier à tout moment.

Quelles sont les conditions pour changer d’assurance emprunteur via la loi Bourquin ?

La seule condition qui persiste est le respect de l’équivalence des garanties. Deux conditions sont requises : le respect d’un préavis de 2 mois avant cette échéance et, bien évidemment, le remplacement de l’ancien contrat par une nouvelle assurance avec des garanties au moins équivalentes.

Quand Puis-je changer d’assurance de prêt immobilier ?

La loi Hamon autorise l’emprunteur à changer d’assurance dans un délai de 12 mois à compter de la signature de l’offre de prêt. Ce remplacement de l’assurance emprunteur est possible sans frais ni pénalités (pour les contrats conclus à partir du 26 juillet 2014).

Comment faire pour changer d’assurance emprunteur ?

Envoyer une demande de résiliation du contrat d’assurance stipulé, par lettre recommandée avec accusé de réception, au plus tard 15 jours avant l’échéance annuelle du contrat de prêt. Le nouveau contrat d’assurance proposé en remplacement doit être joint à ce courrier.

Comment annuler une assurance banque ?

Pour ce faire, il est nécessaire : de donner un préavis de deux mois pour résilier l’assurance ; présenter à votre prêteur (souvent une banque) un nouveau contrat d’assurance avec des garanties au moins égales ou supérieures à celles du contrat en cours.

Comment résilier un contrat d’assurance ? Vous pouvez envoyer un courriel simple ou électronique à votre assureur. La résiliation prend effet un mois après la réception du sinistre par l’assureur. Ce dernier doit vous rembourser les sommes versées en trop.

Quelles assurance Peut-on resilier à tout moment ?

Les assurances habitation, les assurances auto, les mutuelles ou complémentaires santé et les assurances affinitaires (comme l’assurance téléphone portable) peuvent être résiliées à tout moment de l’année, à la fin de la première année du contrat. Il n’est pas nécessaire d’attendre la date anniversaire du contrat.

Comment résilier un contrat d’assurance avant la date anniversaire ?

Ce que dit la loi : Article L 113-12 du Code des assurances « L’assuré a le droit de résilier le contrat au bout d’un an, en adressant une lettre recommandée à l’assureur au moins deux mois avant la date d’expiration. [ Â € ¦] Le droit à la résiliation annuelle du contrat doit être mentionné dans chaque police.

Puis-je résilier mon contrat d’assurance à tout moment ?

En vertu du droit de la consommation, vous pouvez désormais résilier votre assurance à tout moment après le premier anniversaire de votre contrat, sans frais et sans motif.

Quand Peut-on resilier assurance prêt ?

Vous pouvez résilier votre contrat d’assurance : à partir du 1er juin 2022, tous les emprunteurs qui souscrivent un contrat d’assurance de prêt immobilier peuvent le modifier à tout moment.

Comment changer assurance prêt conso ?

Il est possible de changer d’assurance crédit consommation chaque année à tout moment, contrairement à l’assurance crédit immobilier où le changement de contrat d’assurance doit intervenir à la date anniversaire de la stipulation du contrat de prêt, en respectant un préavis de 2 mois.

Est-ce que l’assurance est obligatoire pour un prêt ?

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire ? La banque auprès de laquelle vous sollicitez un prêt peut exiger une assurance emprunteur. Dans ce cas, vous devrez souscrire un contrat d’assurance emprunteur.

Comment enlever une assurance facultative d’un crédit ?

Assurance facultative Vous pouvez résilier le contrat à l’échéance annuelle. Vous devez envoyer une lettre recommandée ou une lettre recommandée électronique à l’assureur au moins 2 mois avant la date d’échéance.

Comment résilier assurance facultative credipar ?

Comment puis-je résilier mon contrat ? Vous pouvez résilier le contrat quand vous le souhaitez par courrier. Si votre courrier parvient à Crédipar 30 jours avant la date de débit de la cotisation, il peut être annulé ; sinon elle sera encaissée et la caution vous sera remise pendant un mois supplémentaire.

Comment annuler assurance crédit ?

Exemple de lettre de résiliation de l’assurance de prêt et soumission La résiliation de l’assurance emprunteur doit être obligatoirement faite par lettre recommandée de résiliation avec accusé de réception. La lettre notifiant la résiliation de l’assurance doit être adressée à l’assureur, prêteur ou non.

Qu’est-ce que la garantie invalidité Aeras ?

La garantie invalidité spécifique Aeras est définie par référence au tableau des invalidités annexé au Code des pensions civiles et militaires, en cas d’incapacité professionnelle totale et si le degré d’incapacité fonctionnelle, conformément au tableau, est au moins de 70 %.

Qu’est-ce que l’assurance aviation ? La convention AERAS a pour objet de faciliter l’accès à l’assurance des personnes dont l’état de santé ne leur permet pas d’obtenir une couverture d’assurance aux conditions normales du contrat, c’est-à-dire sans majoration de prix ni exclusion de garanties.

Qui peut bénéficier de la convention Aeras ?

La Convention AERAS permet à tout souscripteur d’une assurance emprunteur de bénéficier de la généralisation des bonnes pratiques de collecte d’informations.

Quelles sont les 2 conditions requises pour que le dossier puisse être étudié dans le cadre de l Aeras ?

Certains critères doivent être remplis par les emprunteurs éligibles à la convention AERAS. Celles-ci sont les suivantes : Le contrat d’assurance requis doit expirer avant le 71e anniversaire de l’assuré (pour un homme de 40 ans, une durée maximale de prêt de 30 ans sera exigée, par exemple).

Quand s’applique la convention Aeras ?

(1) La Convention AERAS (Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) vise à faciliter l’accès à l’assurance et au crédit des personnes ayant ou ayant eu des problèmes de santé. Elle s’applique, sous certaines conditions, aux assurances de prêt à la consommation, à l’immobilier et aux professionnels.

Quand s’applique la convention Aeras ?

La Convention Aeras s’applique lorsque l’assureur exige de l’emprunteur qu’il fournisse des informations sur son état de santé (questionnaire ou examen médical) afin de lui octroyer l’assurance emprunteur.

Quelles sont les conditions pour pouvoir bénéficier de la convention Aeras dans le cadre d’une demande de crédit consommation de 14 000 € dans notre établissement ?

Congrès AERAS, qui sont les intéressés ?

  • L’emprunteur doit être âgé de 50 ans maximum.
  • la durée du crédit doit être inférieure ou égale à 4 ans.
  • le montant du prêt ne doit pas dépasser 17 000 €.

Quel est le principal objectif de la convention Aeras ?

Les objectifs de la convention AERAS La convention AERAS vise à faciliter l’accès à l’assurance des personnes dont l’état de santé ne leur permet pas d’obtenir une couverture d’assurance aux conditions types du contrat, c’est-à-dire sans majoration tarifaire ni exclusion de garantie.

Quelle assurance couvre l’invalidité ?

La Garantie Invalidité Permanente ou Totale (IPT) : intervient lorsque l’Assuré est dans l’impossibilité d’exercer sa profession antérieure pour cause d’accident ou de maladie. Selon le barème prévu au contrat, il doit avoir un degré d’invalidité supérieur ou égal à 66 %.

Quelles prestations couvre l’assurance maladie invalidité ?

L’assurance maladie et invalidité obligatoire couvre les soins de santé, les allocations d’incapacité de travail et d’invalidité, les allocations de maternité, de paternité et d’adoption.

Quels sont les avantages d’être en invalidité ?

Que permet la pension d’invalidité ? La pension d’invalidité permet de compenser la perte de salaire liée à la réduction du temps de travail. Elle est accordée à titre provisoire, donc si la personne peut reprendre le travail normalement après plusieurs mois/années, la pension d’invalidité est suspendue.

Comment Emprunter quand on a eu un cancer ?

Cinq ans après leur rétablissement, les anciens patients atteints de cancer et d’hépatite C pourront obtenir un prêt hypothécaire aux mêmes conditions que tous les emprunteurs. Cette disposition sera étendue à d’autres maladies chroniques.

Est-il possible de souscrire un contrat d’assurance emprunteur lorsque l’on a ou a eu un problème de santé ? Vous pouvez assurer votre prêt immobilier même en cas de risque de santé aggravé Un grave problème de santé, et tout un projet immobilier risque d’être remis en cause. Entre déni et surcoût de l’assurance de prêt, les personnes présentant un « risque aggravé de santé » se retrouvent souvent démunies.

Comment emprunter quand on a un cancer ?

Obtenir une hypothèque contre le cancer est possible. Pour les candidats à l’immobilier atteints d’un cancer, il existe heureusement la convention dite AERAS (Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé).

Comment emprunter de l’argent quand on est malade ?

Opter pour une assurance individuelle (autre que celle proposée par la banque prêteuse) est souvent la plus efficace. Certaines structures se sont également développées avec des associations de patients (diabète, maladies inflammatoires chroniques, cancer du sein…)

Quelle assurance quand on a un cancer ?

Le cancer fait partie des Affections de Longue Durée (ALD), prise en charge à 100% par l’assurance maladie sur la base des tarifs de la sécurité sociale. Pour obtenir ce changement de statut et de droits, le médecin doit remplir un formulaire appelé protocole de soins.

Quelle banque ne demande pas de questionnaire de santé ?

Le Crédit Mutuel et le CIC ne demanderont plus de questionnaire de santé pour contracter un crédit. C’est une bonne nouvelle pour les millions de Français qui n’ont pas eu accès au crédit immobilier pour cause de maladie ou de problème de santé.

Quels examens médicaux pour prêt immobilier ?

Tests sanguins, numération formule sanguine, sérologie hépatite, analyse d’urine ou encore électrocardiogramme. Effectuez ces tests dans un centre agréé par l’assureur afin qu’ils soient pris en charge et que le tout soit envoyé directement à votre compagnie d’assurance.

Qui garde le questionnaire de santé ?

Il appartient à l’assuré, qui a accès à son dossier médical, de communiquer les éléments médicaux relatifs à l’état de santé à l’origine de son arrêt de travail ou de son invalidité ainsi que les informations permettant au médecin traitant de l’assurance pour évaluer la durée de son incapacité.

Comment emprunter de l’argent quand on est malade ?

Opter pour une assurance individuelle (autre que celle proposée par la banque prêteuse) est souvent la plus efficace. Certaines structures se sont également développées avec des associations de patients (diabète, maladies inflammatoires chroniques, cancer du sein…)

Puis-je emprunter si je suis malade ?

Si vous avez un problème de santé et que vous souhaitez emprunter, vous serez concerné par la convention « Assurances et prêts avec risque aggravé de santé » (Aeras). Ce système, en vigueur depuis janvier 2007, devrait faciliter l’accès au crédit des personnes malades ou handicapées. les prêts en question.

Comment emprunter avec une maladie ou un handicap ?

Adressez-vous à un assureur spécialisé dans les risques aggravés de santé ET NON, si vous vous adressez à un assureur spécialisé. En effet, un bon courtier peut vous aider à trouver une solution adaptée au meilleur prix, quelle que soit votre maladie.

À Lire  Assurance RC Pro pour travailleur indépendant