L’offre « repos libre » a fait l’objet d’une première évaluation par les assureurs

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Début 2021, le Plan 100% Santé s’est soldé par un relatif échec en ce qui concerne les soins optiques. Une réalité différente a été observée pour les aides auditives ou les prothèses dentaires. En effet, plusieurs Français ont bénéficié d’un remboursement intégral de la part de leurs mutuelles complémentaires et de la sécurité sociale.

En 2021, la réforme de la santé à 100% élaborée par le gouvernement a été achevée. Un mécanisme pour garantir un remboursement intégral en cas de port de lunettes, ainsi que d’audition ou de dentier. Sur ce point, les mutuelles ont présenté le 20 janvier un premier rapport sur ce dispositif.

L’offre ne semble pas avoir livré les résultats escomptés pour un soutien financier dans l’optique l’an dernier. Le taux de dépassement de 100% de santé n’était que d’environ 5% pour les montures. Quant aux lentilles, elles étaient d’environ 7 %.

Le reste à charge moyen pour les lunettes s’est agrandi

Au printemps 2021, les acteurs craignaient déjà que cette formule ne soit peu proposée par des opticiens qui avaient mal financièrement. Un courtier en mutuelle familiale, notamment, reconnaît qu’il ne s’agit pas d’une offre faite par des opticiens lors de leur vente. Mais, explique-t-il, le consommateur s’oriente aussi plus facilement vers des montures à portée un peu plus élevée :

A cet égard, l’Union nationale de la complémentaire santé (Unocam) note une augmentation du remboursement résiduel moyen par patient. En raison de l’augmentation des coûts des montures et des verres, celui-ci est passé à 172 euros. Par rapport à début 2019, il a ainsi gagné 40 euros.

À Lire  Assurance froid et climatisation pendant dix ans : explications et coût

>> CLIQUEZ ICI POUR VOIR LES MUTUELLES SANTE <<

La directrice adjointe de la santé de la Mutualité française, Delphine Hernu, regrette :

Selon elle, c’est un point d’attention pour les assureurs-maladie, car ils doivent économiser sur l’optique. Ceci en échange de dépenses supplémentaires substantielles en dentisterie ou en audio. Cependant, il n’y a pas eu d’économie, poursuit-elle.

Voir l’article :
Posté le 29.01.2021 à 12:30, Mis à jour le 02.02.2021 à 17:46Grâce…

Les Français sont plus nombreux à s’équiper en prothèses auditives

En revanche, la note était réduite pour les Français qui avaient besoin de prothèses dentaires. Début 2021, le montant résiduel moyen s’élevait à 259 euros. Ainsi, une baisse de 75 euros a été constatée par rapport à la même période en 2019. Selon Unocam, l’offre 100% Santé a concentré 51% des ventes de cet équipement durant les six premiers mois.

Les Français, qui attachent peu d’importance à leur audition, ont également bénéficié de plus de soins grâce à la réforme. Les assureurs révèlent que par rapport à la pré-application de l’offre, un pourcentage plus élevé d’adhérents :

Selon eux, ce phénomène signifie que l’accès aux soins auditifs s’est amélioré. Cependant, cette situation vaut également dans le monde entier, selon le président de l’Unocam, Marc Leclère :