Maison de la Radio : un projet de rénovation atypique et complexe

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

L’opération de rénovation historique des locaux de la Maison de la Radio et de la Musique de Paris, qui comprenait 4 sections et des travaux annexes, s’est achevée par l’attribution de la dernière place à l’appel d’offres lancé en 2009. le nouveau livré correspond à l’étape 3, c’est-à-dire les travaux de reconstruction de la base et de la grande couronne IGH, qui ont été achevés après 40 mois. La commission de sécurité a rendu un avis favorable le 14 novembre. Les travaux d’aménagement des nouveaux locaux seront réalisés directement par les équipes de Radio France. L’aventure commence en 2009, lorsque le ministre de la Culture de l’époque Frédéric Mitterrand lance officiellement une campagne de rénovation des locaux du siège de Radio France. Ce projet vise à moderniser les locaux ouverts au début des années 1960 pour assurer un haut niveau de confort, de qualité de vie au travail et de sécurité aux résidents, mais aussi à offrir de nouveaux équipements comme un immense auditorium de 1 460 places. Ce projet de rénovation et de reconversion de grande envergure a nécessité le découpage des travaux en plusieurs phases impliquant les différents bâtiments de la Maison de la Radio et de la Musique (grande couronne, petite couronne/tour centrale et bâtiment ERP). le parking souterrain était géré par les fondations Spie batignolles. Les travaux ont été livrés avant le début de la restauration des bâtiments de Radio France. Spie batignolles ile-de-france et d’autres unités du groupe Spie batignolles (Spie batignolles partésia, Sedib et France Sols) se sont vu confier la construction des quatre tranches de ce projet. L’unité 1 a été livrée fin septembre 2011, l’unité 2 en novembre 2014 et l’unité 4 en 2018. Chacune de ces unités, fonctionnant en lots séparés, a été achevée à Spie batignolles Phase 3, qui a commencé exactement 10 ans après l’émission de la RFI , est la dernière brique de cette campagne d’aménagement des locaux de la Maison de la Radio et de la Musique. Son achèvement dépendait de la réception de la part.4, qui a eu lieu en 2018. Les travaux ont porté sur la construction de la grande couronne IGH, comprenant la création de nouveaux studios, dont la chaufferie (salle de percussion), le réaménagement des locaux. sous-sol, premier étage et 10 étages supérieurs (construction, coupe-feu murs, traitement acoustique, etc.), d’une surface totale de 32 000 m². Au programme également, la création de nouveaux flux de circulation, comme la couronne des instruments assurant le passage entre la chaufferie et l’auditorium, deux nouvelles passerelles vitrées assurant la liaison entre les grandes et petites couronnes du 5e étage. Sont également rénovés les halls attenants aux studios de création, la devanture qui ouvre le bâtiment sur la rue avec ses larges baies vitrées de 6m de haut et se caractérise également par de nombreuses œuvres d’art datant de l’ouverture de 1963. La petite couronne a été modifiée avec une extension de l’escalier de base pour permettre la connexion à la tour centrale. Ces travaux ont nécessité de soutenir l’escalier existant (rétablissement de la charge de tout l’escalier Agora) pour créer un nouvel escalier sur trois niveaux, du R-1 au R+1. Pour assurer une parfaite qualité acoustique dans tous les studios de Radio France avec ses 7 radios nationales, chaque salle est conçue comme un caisson à l’intérieur d’une salle plus grande.Le premier caisson est posé sur plusieurs de leurs ressorts, ajustés en fonction des différentes charges supportées. Chaque étage a été coulé avec des boîtes à ressort directement connectées, puis soulevé pour séparer le nouveau plancher de l’ancien qui le supportait. Cette technique permet de séparer complètement les murs de chaque pièce des pièces adjacentes, empêchant la propagation des sons et des vibrations. Plusieurs défis Compte tenu du délai entre l’appel d’offres initial et le démarrage de la phase 3, un certain nombre d’ajustements ont été apportés pour répondre aux évolutions techniques, aux besoins de la Maison de Radio et de Musique avant le démarrage des travaux début 2019. Par exemple, le cercle de roseaux entre les studios et l’auditorium a fait l’objet du nouveau plan d’aménagement. L’occupation constante de ses usagers sur le chantier avec l’obligation de réduire significativement les nuisances liées aux travaux, notamment les nuisances acoustiques causées par l’activité radiophonique du bâtiment, a nécessité l’organisation précise du planning des travaux en étroite collaboration avec Radio France. . La Maison de la Radio et de la Musique, dédale de couloirs circulaires et de dizaines de kilomètres de réseaux, la rend atypique bâtiment ancien, particulièrement difficile à rénover. Il a fallu deux ans de recherche et de synthèse pour préparer le lieu et surtout rénover, créer et raccorder les fils électriques, les réseaux de plomberie, la sécurité incendie… entre les différentes pièces et bâtiments. Des travaux ont donc été entrepris pour préserver les différents organes vitaux de la Maison de la Radio et de la Musique, afin que les studios ne soient jamais interrompus par plusieurs transmissions qui s’échangeaient entre les premiers. soi-disant et nouveau. Phase 3 : Maître d’ouvrage : Radio France Architecte : AS Architecture Studio Maître d’œuvre : SRA & EgisOPC : GEMOContrôle technique : QualiconsultBE, studio acoustique : Lamoureux Travaux par lots en groupement confié à Spie batignolles ile-de-france avec ADS Démantèlement : Démolition, curage, gros œuvre, étanchéité, protection incendie structure, fondations spéciales, réseaux souterrains, VRD , charpente métallique .

Personne qui intervient dans un débat, au cours d’un débat. 2. Une personne qui intervient dans tout processus.

Qui prend en charge l’étude de sol ?

Le vendeur du terrain est celui qui paie financièrement l’étude de sol G1 PGC (considérez un coût moyen de 1000 €) et le met à la disposition de l’acheteur lors de la vente. L’acquéreur doit alors procéder à une étude de terrain G2 avant de construire son ouvrage.

Qui doit faire l’étude de sol, l’acheteur ou le vendeur ? A partir du 01.10.2020, en cas de vente d’un terrain à bâtir non bâti, une étude géotechnique préalable (étude de sol) doit être soumise par le vendeur. Cette étude de sol est également obligatoire lors de la signature de tous les contrats liés à la construction d’une maison.

Combien coûte une étude de sol ? Le prix d’une étude de sol est compris entre 1 000 et 2 000 euros, en fonction de différents critères : superficie du terrain, localisation, degré de pente et projet de construction. Le prix est plus élevé si plusieurs échantillons ou des études approfondies sont nécessaires.

À Lire  L'amour est dans le pré : Thierry montre sa maison en construction et inquiète ses prétendants

Qui s’occupe des analyses de sol? Qui peut faire une analyse de sol ? Selon la législation française, le vendeur du terrain est responsable de l’étude du sol. Ce dernier doit donc faire appel au bureau d’études thermique pour une expertise de type G1.

Qui doit payer l’étude géotechnique ?

Les frais liés à l’étude géotechnique sont à la charge du vendeur du terrain, ou à défaut par le client (CCH art L 112-22, tl 1 et 2 nouveau). Le décret en Conseil d’Etat doit définir les conditions d’application de ce régime.

Qui doit faire l’étude de sol, l’acheteur ou le vendeur ? Lors de la vente d’un terrain, une étude de sol est réalisée par le vendeur et présentée à l’acquéreur, si le bien vendu est un terrain à bâtir situé dans une zone considérée comme à risque de retrait-expansion.sols argileux et dont le risque a été identifié comme moyen ou élevé.

Qui doit payer une étude de sol G2 ?

Qui doit payer une étude de sol ? Le vendeur du terrain prend en charge financièrement l’étude de sol G1 PGC (coût moyen 1000 Euros) et le met à disposition de l’acquéreur lors de la vente. L’acheteur doit effectuer une étude de sol G2 avant la construction.

Qui doit payer une étude de sol ? Le vendeur du terrain est celui qui paie comptant l’étude de sol G1 PGC (considérez un coût moyen de 1 000 €) et le met à la disposition de l’acheteur lors de la vente. L’acquéreur doit alors procéder à une étude de terrain G2 avant de construire son ouvrage.

La formation G2 est-elle obligatoire ? 1. Le relevé géotechnique G2 PRO est obligatoire : vrai ! Le DTU Fondation 13.1 émis en septembre 2019 a rendu obligatoire l’étude géotechnique G2 PRO.

Quel est le coût d’une Etude géotechnique ?

Le prix d’une étude de sol est compris entre 1 000 et 2 000 euros, en fonction de différents critères : superficie du terrain, localisation, degré de pente et projet de construction.

Quand une étude géotechnique est-elle obligatoire ? Depuis le 1er octobre 2020, la loi ELAN prévoit l’obligation de fournir une étude géotechnique du sol dans le cas de la vente d’un terrain à bâtir non bâti et dans le cas d’un contrat lié à la construction d’un immeuble d’habitation.

Quel est le coût d’une étude de sol G2 ?

A voir aussi :
Les maisons conteneurs sont des constructions modulaires, écologiques et économiques. La question…

C’est quoi une entreprise de terrassement ?

En d’autres termes, un artisan ou chef d’entreprise nivelle, perturbe le sol dans le but d’effectuer des travaux. Une entreprise de terrassement est donc une entreprise qui exécute des activités préparatoires à des travaux de construction ou des travaux spéciaux pour des travaux de construction.

Pourquoi faire appel à une entreprise paysagiste ? Il est préférable de faire appel à une entreprise de terrassement, car le terrassement comporte de nombreux risques que seul un professionnel peut gérer.

Qui travaille le sol ? Terrassement : Définition Toutes ces opérations sont réalisées par un professionnel du terrassement ou de l’entreprise de terrassement. Grâce à ses connaissances et à l’aide d’engins de chantier spécifiques, il défriche le sol, ou creuse aux endroits stratégiques pour poser les fondations.

Quel est le rôle des terrassements ? Les travaux de terrassement peuvent être définis comme l’ensemble des opérations de préparation du terrain : excavation, tranchée, enlèvement de terre, transport de déchets et autres opérations préalables à la construction, l’aménagement ou l’aménagement d’un espace extérieur.

Quels sont les différents types de terrassement ?

Quels sont les principaux types de terrassement ?

  • Construction des fondations : Terrassements de type classique. …
  • Terrassements en surface. …
  • Les fouilles du canal : une intervention classique. …
  • Fouilles faites par une pelleteuse. …
  • Remblai en terre. …
  • Evacuation de terre ou de gravats.

Qu’elle est la définition de earthwork ? A. â Tous les travaux de creusement, de transport, de battage de terre pratiqués pour modifier la topographie du terrain, pour permettre la construction ou le renforcement de certains ouvrages. Outils, machines, engins de terrassement ; entrepreneur en terrassement.

Qui fait le terrassement ?

Les marines sont aussi appelés cueilleurs, cantonniers, ouvriers de la voie publique ou encore ouvriers de la terre.

Qu’est-ce qu’un travail de terrassement ? Un terrassier creuse des tranchées, des fondations ou des excavations pour préparer un terrain à la construction ou à l’aménagement urbain : rues, trottoirs, routes. Sur le chantier, le creuseur est un professionnel qui agit en premier.

Qui s’occupe de l’aménagement paysager? Qui fait ce genre de travail ? Les travaux de terrassement, métier relativement méconnu, sont bien maîtrisés par les marins : ils sont spécialisés dans les travaux de terrassement et peuvent effectuer toutes sortes de travaux de préparation de chantier.

Quel matériel pour un terrassement ?

Quelle machine pour déplacer la terre ? La machine la plus utilisée pour les travaux de terrassement est une pelle et une mini-pelle. Sur pneus ou sur chenilles, ce sont les engins les plus courants sur les chantiers.

Quels matériaux de terrassement ? Tout savoir sur les matériaux de terrassement

  • Tasse. Avec une durabilité moyenne, son coût est relativement faible. …
  • Asphalte. Bonne longévité, coût initial faible à moyen. …
  • Dallage en béton Le matériau de revêtement le plus populaire. …
  • Béton. …
  • Pierre naturelle.

Quel est le budget terrassement ? Le prix des travaux de terrassement varie en fonction des opérations à réaliser, de la surface à traiter ou encore de la nature du sol. Cependant, sur la base des dernières offres de prix, il est possible de déterminer la fourchette moyenne des terrassements traditionnels de 25 à 55 euros le mètre carré HTVA.

Quel est le rôle d’un entrepreneur en bâtiment ?

Personne qui planifie, organise et gère la construction, l’entretien ou la rénovation d’objets divers (bâtiments, routes, ponts, aéroports, etc.) dans le cadre de projets résidentiels, commerciaux ou industriels.

Quels sont les devoirs d’un entrepreneur ? Missions de l’entrepreneur Il a une idée, lance son projet, puis poursuit son activité en prenant les bonnes décisions et en s’adaptant en permanence aux évolutions de son marché. Les missions d’un entrepreneur sont diverses et peuvent fortement varier selon son domaine d’activité.

Quel est le rôle d’un entrepreneur en construction? Entrepreneur dont l’activité principale est la planification, l’organisation, la coordination, l’exécution ou l’exécution totale ou partielle de travaux de construction. Maître de projet, il supervise toutes les étapes de la conception à la livraison en veillant au respect des délais et des budgets.

Comment être un bon entrepreneur en construction ? Entrepreneur automobile : statut simplifié Vous devez remplir le formulaire PO CMB Micro-Entrepreneur Cerfa n° 15253*03 et le transmettre à votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE). En tant que professionnel de la construction, vous appartenez aux métiers d’artisans.