Marseille : le Wonder of the Seas, le plus grand paquebot du monde, bloqué par des militants en canoës

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Des membres du groupe Stop Croisières sont parvenus à bloquer le Merveille de la Mer, actuellement le plus gros paquebot du monde, alors qu’il tentait de rejoindre le port de Marseille, mardi 14 juin. Il est finalement arrivé sain et sauf, après l’intervention des garde-côtes.

Une douzaine de douzaines sur le plus grand paquebot du monde ! Ce mardi 14 juin, des militants du groupe Stop Cruises ont tenté de barrer la route vers le port de Marseille au Wonder of the Seas, un paquebot géant de la Royal Caribbean Cruise Line.

A l’aide de douze bateaux légers reliés à une citerne d’eau flottante, les militants ont attendu la Merveille des mers, haute de 362 mètres et haute de vingt étages, à l’entrée du port de la cité phocéenne.

ud83dudd34 Le navire « Wonder of the Seas » est bloqué à l’entrée du port de Marseille par des militants pic.twitter.com/oCQif7TIIs

Mais ce sont surtout les quatre moteurs diesel du Wonder of the Sea, capables de consommer 270 tonnes de carburant par jour, qui posent problème aux militants du groupe Stop Cruises. Ce mardi, leur réunion vise à trouver « les bons gestes face à cette industrie navale ».

« On ne veut pas voir la Merveille des mers dans le port de Marseille », a déclaré à l’AFP un militant, précisant que le projet était mené en collaboration avec le groupe rebelle Extinction Rebellion.

De la mer et de la route, vous pouvez lire CROISIÈRES CRIMINELLES sur la banderole que les militants ont déployée ce matin pour nous soutenir dans ce combat, lire nos arguments, être avec nous, nous aider financièrement : https://t.co/DJgdIWSvbX pic.twitter.com/vdt5mQrnGG

À Lire  Français, El Dorado dans les voitures

Le Miracle of the Seas s’est finalement arrêté à Marseille avec 2h30 de retard sur l’escale du jour, et après l’intervention des forces de l’ordre. Les agents de la sécurité maritime ont arrêté l’un des militants, et il a été remis à la police pour entrave à la circulation.