Matthias Giraud saute de l’Aiguille du Gouter en un saut ! – Informations sportives – Ski – Biathlon

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Un saut monstrueux dans le vide

Matthias Giraud, qui détient le record du monde du plus haut saut réalisé en ski base jump (Mont-Blanc – juin 2019), s’est envolé du Dôme du Goûter à 4 304 m d’altitude.

Ceci en skiant un sérac de 80 m perché au-dessus de la paroi rocheuse de l’Aiguille et du Couloir Direct Ouest pour ensuite sauter dans les airs à 4 000 m, ouvrir le parachute et voler entre l’Aiguille du Goûter et l’Aiguille de Bionassay.

Bien qu’il ait eu ce projet en tête depuis 10 ans, le Français a dû attendre les 5 dernières années pour trouver le créneau parfait afin que toutes les conditions soient réunies pour des raisons de sécurité, la moindre erreur sur les skis ou dans les airs ça pouvait être mortel.

Observer les vents et l’évolution du sérac était essentiel, notamment parce qu’en raison du changement climatique et de l’augmentation de la température, la glace change constamment.

Voir l’article :
publié le 05/07/2022 à 11:01, Mis à jour le 05/08/2022 à 09:14Le…

Matthias Giraud :

« Le vent et les conditions météorologiques très variables au cours des deux dernières semaines ont affecté la neige, mais des conditions plus stables sont revenues avec la récente pression atmosphérique élevée.

Le léger vent de nord de 10 à 20 km/h sur le Dôme m’a gêné mais une poche d’air calme sous le sérac m’a permis d’ouvrir mon parachute en toute sécurité. Cependant, une ouverture rapide du parachute était nécessaire en raison de l’air d’altitude 30% plus mince, entraînant une perte d’altitude rapide dans le couloir.

À Lire  Meilleures applis de musculation : notre top 5

Le vent venant du nord par l’Aiguille du Goûter a également poussé mon parachute vers l’arête sud du Couloir Ouest Direct avec seulement 20 mètres de marge.

En volant entre l’Aiguille du Goûter et l’Aiguille de Bionnassay vers le glacier de Bionnassay, j’ai dû négocier un fort vent anabatique ou « vent de pente ascendante ». Ce fut un vol mouvementé jusqu’à l’atterrissage sous le Refuge du Goûter sur le flanc nord du glacier. »

« J’ai grandi en skiant à Saint-Gervais face au Mont-Blanc. Je l’ai admiré toute ma vie et je me suis même fait tatouer le dos après mon saut en 2019.

La réalisation de nombreuses premières descentes de saut à ski de base dans le monde et plus particulièrement dans le massif du Mont-Blanc transforme mes rêves d’enfant en réalité, une approche moderne et créative de l’alpinisme.

Ce premier saut à ski de base sur l’Aiguille du Goûter est un moment de grande fierté pour moi. C’est la voie classique vers le sommet du Mont-Blanc et une immense paroi rocheuse chargée d’histoire.

Un grand merci à Kevin Gourgues, Alex Perinet et Stefan Laude qui m’ont accompagné dans ce projet. »