Médecins de ville, urgences hospitalières : à Bordeaux, « on est tous à…

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Face à la triple épidémie de grippe, de Covid et de bronchiolite, le système de santé s’effondre de toute part. Les soignants souffrent autant que les patients. Les appels à la grève se multiplient, les réorganisations d’urgence ne suffisent plus.

Dans ce centre médical, situé à Lormont, près de Bordeaux, cinq patients se présentent dès leur ouverture. Vous n’avez pas besoin de rendez-vous ici. Dans la salle d’attente, des patients qui n’ont pas pu avoir leur médecin ou qui ont été mis à l’écart par des urgences débordées.

Était rempli. Le personnel manquait. Il n’y avait qu’un seul médecin de garde toute la journée. C’était vraiment alarmant.

Le docteur Abdallah Achouri dit comprendre ses collègues. Il complète et, parfois, assiste les patients référés par l’urgence de la clinique privée d’en face.

Nous essayons de nous adapter au flux, de répondre aux besoins de la situation

Docteur Abdallah Achouri, médecin généraliste

Mais le système de santé doit faire face à une triple épidémie. La grippe d’abord. Le ministre de la Santé, François Braun, a évoqué ce matin « une explosion de cas, avec aussi des cas graves, qui fait que les services de réanimation sont globalement saturés ». Le virus Covid « circule moins » mais le niveau d’infection des bronchiolites est « très élevé », a-t-il expliqué à la presse. Le ministre de la Santé ne cache pas son inquiétude : « c’est la semaine de tous les dangers ». D’autant que le collectif Doctors for Tomorrow demande aux médecins généralistes de fermer leurs cabinets toute la semaine.

A Bordeaux, le CHU a ouvert une salle modulable pour réaliser un premier dépistage. Le plan blanc, lancé fin octobre, ne suffit plus.

Une salle de tri temporaire aux urgences du CHU de Bordeaux (28/12/22)

© photographie amateur

Au service de réanimation pédiatrique, le syndicat Sud Santé appelle à une grève illimitée.

Les symptômes sont les mêmes au centre hospitalier de Sud Gironde, qui réorganise ses urgences depuis lundi 26 décembre. Il est obligatoire d’être envoyé avant 15h pour être reçu dans la journée. Dans un communiqué, le directeur note que les tensions sont telles que « les leviers habituels comme l’intérim et la réorganisation interne des services ne suffisent pas à soulager les équipes sur place »

Des hôpitaux qui manquent de personnel et de lits, des médecins généralistes qui réclament notamment une augmentation de leurs honoraires. L’ensemble du système de santé est sous pression. La triple épidémie pose un problème plus structurel :

Ce sont toutes les mêmes revendications qui ont été portées sur la table depuis vingt ans. À un moment donné, nous sommes à la fin de la journée. On a l’impression qu’on ne nous entend pas dans la médecine de ville. Il ne s’agit pas de critiquer la médecine publique. Tout le monde est en difficulté et tout le monde s’effondre.

Docteur Karl Moliexe Porte-parole SOS Médecins Bordeaux

Invité du journal France 3 Aquitaine, Benoît Elleboode, le directeur général de l’agence régionale de santé écarte le risque d’implosion :

Aujourd’hui, le système de santé est surchargé en Nouvelle-Aquitaine, mais il n’est pas encore saturé.

Benoît Elleboode, directeur général de l’ARS Nouvelle-Aquitaine

Il est basé sur trois indicateurs.

Nous avons une grosse augmentation, +20% du nombre d’appels. Il faut donc renforcer le Samu.

Qui appeler quand on a pas de médecin ?

Benoît Elleboode, directeur général de l’ARS Nouvelle-Aquitaine

Le week-end du Nouvel An est traditionnellement un pic pour les urgences. Les effectifs de SOS Médicos dans l’agglomération bordelaise seront multipliés par trois.

Le SAMU est un service médical d’urgence que vous pouvez appeler en composant le 15 sur votre téléphone. Selon la gravité de vos symptômes et le degré d’urgence, une personne formée et compétente vous dirigera vers un médecin par téléphone.

Comment trouver un médecin qui accepte les nouveau patient ?

Qui appeler un médecin ? Gratuit, le 116 – 117 apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient : avis médical, orientation vers un médecin généraliste ou centre médical de garde, prise en charge immédiate par le SAMU si nécessaire.

  • Que faire si vous ne trouvez pas de médecin ? Si vous n’avez pas de médecin traitant ou si votre médecin traitant n’est pas disponible, vous pouvez contacter un organisme territorial coordonné s’il en existe un près de chez vous.
  • Vous pouvez trouver plus rapidement un médecin qui accepte de nouveaux patients en filtrant les résultats de la recherche en fonction du motif du rendez-vous.

Rendez-vous sur doctolib.fr.

Cliquez sur Prendre rendez-vous.

Comment faire quand on a plus de médecin ?

Pourquoi les médecins n’acceptent-ils pas de nouveaux patients ? Résultat : 44% d’entre eux déclarent refuser de nouveaux patients. La raison ? Ils en ont déjà trop pour 71%, quand 14% expliquent avoir l’intention de prendre leur retraite prochainement. 9 % des médecins généralistes ont indiqué qu’ils préféraient connaître le patient avant de l’inclure dans son dossier.

À Lire  Covid-19 : Qu'est-ce qui va changer à la fin de l'état d'urgence ?

Comment savoir quel médecin reçoit de nouveaux patients ? L’assurance maladie propose un annuaire de la santé sur son site Web, qui répertorie les médecins en fonction de leur spécialité, de leur situation géographique et du type d’honoraires. Il vous suffit de prendre rendez-vous avec le médecin de votre choix. Astuce Malynx !

Lire aussi :
Afin de ne pas remplir les urgences et d’offrir aux résidents un…

Où aller quand on est malade ?

Contacter le médiateur de la CPAM Cela se fait via votre compte Ameli dans l’onglet « Mes démarches » ou par courrier en joignant le questionnaire « Difficulté d’accès à un médecin traitant »â téléchargeable sur le site de la caisse. Il apportera des conseils adaptés à la réalité locale.

  • Que faire quand aucun médecin ne voit de nouveaux patients ? Si votre recherche est infructueuse, vous pouvez contacter votre conciliateur d’assurance maladie. Sa mission principale est d’examiner les litiges entre les caisses d’assurance maladie et les usagers. Le conciliateur peut également être contacté si vous rencontrez des difficultés pour déclarer un médecin traitant.
  • Comment consulter un patient ? saluer le malade
  • accueillir le patient et s’assurer de son identité s’il s’agit d’un nouveau patient ;

présentez-vous et expliquez votre rôle;

Intéressez-vous à votre patient et soyez attentif à son confort.

Quel est le plus grand CHU ?

Quand peut-on aller aux urgences ? Rendez-vous à l’urgence la plus proche si votre vie ou celle d’un de vos proches est en danger ou si votre état ou celui d’un de vos proches nécessite des soins immédiats. Par exemple : Vous avez beaucoup de difficulté à respirer ou des douleurs intenses à l’abdomen ou à la poitrine.

Quand aller à l’hôpital ? Par conséquent, rendez-vous aux urgences pour toute douleur soudaine et intense, accident pouvant entraîner des complications (fractures, brûlures, coupures) ou tout symptôme inquiétant (diarrhée sanglante, maux de tête violents, signes de maladie ou d’accident vasculaire cérébral), forte fièvre, gonflement , …

L’hôpital de la Pitié-Salpêtrière est le plus grand hôpital français par sa superficie. Dans ses 90 bâtiments répartis sur 33 hectares, on retrouve 77 services regroupés en 10 zones, dont les urgences.

Que sont les CHU en France ? Les CHU français sont implantés dans plusieurs anciennes capitales régionales dont ils tirent leur nom : Amiens, Angers, Besançon, Bordeaux, Brest, Caen, Clermont-Ferrand, Dijon, Fort-de-France, Grenoble, La Réunion, Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Nîmes, Paris, Pointe-à-Pitre, …

Qui appeler quand on a mal ?

Quel est le premier hôpital universitaire de France ? Dans son palmarès des hôpitaux pour 2021, le magazine Le Point classe le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Toulouse comme premier hôpital de France.

Quels sont les plus grands hôpitaux universitaires de France ? Dans le classement français, parmi les 10 premiers, on retrouve 3 hôpitaux parisiens (La Pitié Salpêtrière en tête, l’hôpital européen Georges Pompidou et l’hôpital Saint Joseph).

Si le 15 ou le 112 est indiqué, appelez immédiatement le SAMU par les numéros 15 ou 112. Si le 15 ou le 112 n’est pas indiqué, appelez immédiatement votre médecin ou rendez-vous aux urgences les plus proches. En cas de doute, n’hésitez JAMAIS à appeler le 15 ou le 112.

Quand appeler 15 douleurs ? Des situations qui justifient toujours l’appel 15 Douleur persistante à la poitrine ou au bras gauche. Difficulté à respirer. Un accident de la circulation. La présence d’un corps étranger inséré et impossible à retirer dans une partie du corps.

Quel est le nom du CHU de Bordeaux ?

Quand appeler le 18 ou le 15 ? Samu (service d’assistance médicale d’urgence), par exemple, en cas d’infarctus, composez le 15. Pompiers, par exemple, en cas d’incendie ou d’accident de la circulation, composez le 18.

Qui appeler pour un avis médical ? 116 117, COMMENT ÇA MARCHE ? Un opérateur me répond et ouvre un dossier, évalue la nature de l’appel et me met en contact avec un médecin. envoi d’un véhicule de secours en cas d’urgence Celui-ci répond à l’appel ; Il m’écoute, me conseille et m’oriente vers la solution adaptée à mon état de santé.

Comment prendre des nouvelles d’un proche aux urgences ?

Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bordeaux.

Quel est le nombre d’hôpitaux universitaires en France ? Centre Hospitalier Universitaire (CHU) : 122 établissements – Sanitaire-Social.

L’actualité téléphonique est disponible 24h/24. Lors de votre première visite, un numéro de téléphone correspondant au secteur d’hospitalisation de votre proche vous sera communiqué. Une infirmière vous répondra et pourra vous donner des nouvelles qui seront forcément brèves.

Comment savoir si un proche a été admis aux urgences ?

Une visite aux urgences est-elle considérée comme un séjour à l’hôpital ? La réponse du spécialiste Non, une hospitalisation c’est a priori au moins une journée passée à l’hôpital.

Comment accueillir le patient ? – Accueillir le patient avec une formule polie et un sourire. – Présentez-vous en donnant votre nom et votre rôle. – S’informer et vérifier l’identité du patient en lui faisant épeler ses nom et prénom et indiquer sa date de naissance. le nom de la personne de confiance et de la personne à prévenir).

Appelez simplement le 01.40.27.40.27. C’est un nombre à surveiller tout de suite.