Metaleurop : campagne de mesure de la plombémie des enfants de moins de 18 ans

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Une campagne de dépistage a été lancée dans les communes autour de l’entreprise Metaleurop pour connaître la teneur en plomb du sang des mineurs.

Près de deux décennies après la fermeture de la fonderie Metaleurop à Noyelles-Godault, dans le Pas-de-Calais, les inquiétudes persistent. Les craintes visent désormais les jeunes des communes environnantes, qui pourraient encore être exposés à des cas de saturnisme, saturnisme aigu ou chronique.

Bien que 20 ans se soient écoulés depuis la fermeture de l’entreprise, la pollution n’a pas quitté les sols, pas même le quotidien des habitants. A tel point qu’à Evin-Malmaison, Courcelles-lès-Lens, Noyelles-Godault, Dourge et Le Foret une campagne de dépistage a été lancée le 15 juin auprès des moins de 18 ans. Une prise de sang pour détecter d’éventuelles traces de plomb dans le corps des 7 600 mineurs invités à se rendre au labo.

Cette détection de saturnisme, réalisée par l’Assurance maladie, reçoit un accueil mitigé de la part des parents des enfants concernés par cette campagne.

« On ne va pas revendre nos maisons

"On ne va pas revendre nos maisons

Il y a des « pour ». Comme ce père de deux enfants qui vont à l’école dans l’un des villages en question. « C’est très important de faire ça, confie-t-il au micro de BFM Grand Lille. Parce que ça va indiquer la teneur en plomb de votre sang. » Un autre interviewé acquiesce, rappelant que l’accès à la pelouse de certaines écoles avait tout bonnement été interdit après la détection d’un taux de plomb alarmant.

Ensuite, il y a les démissionnaires. Ces parents qui refusent de prélever le sang de leur enfant pour que, par conséquent, ils restent sur ces terres. C’est le cas de Marie-Line, qui accepte de témoigner, le visage caché.

À Lire  Assurance professionnelle : assurance de l'activité

Marie-Line décide d’attendre. « On le fait et on verra dans le temps si tout se passe bien », conclut-il. Le président de l’association « Pour l’intérêt général Evinois », Bruno Adolphi, mise sur la pédagogie pour sensibiliser les parents, et peut-être, qui sait, les faire revenir sur leur décision.

Rentrée scolaire : Est-il recommandé ou obligatoire pour votre enfant d'avoir une mutuelle ou une assurance spéciale étudiant ?
Sur le même sujet :
L’une des choses les plus importantes pour une famille est de préparer…

5800 enfants pourraient être malades

5800 enfants pourraient être malades

« Le plomb est une maladie furtive et silencieuse, rappelle le président de l’association « présent.

L’émission Vert de rage, diffusée sur France 5, estime que 5 800 enfants ont été touchés par le saturnisme à Évin-Malmaison et Courcelles-lès-Lens, Noyelles-Godault en 60 ans.