Modèle SKODA RS : sport et tradition

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

RS, ces deux lettres sont synonymes de « Rally Sport » et de haute performance chez SKODA depuis près de 50 ans. Le constructeur automobile tchèque souhaite poursuivre sa série de succès dans la catégorie Rally2 avec la FABIA RS Rally2, le dernier-né de la famille SKODA RS. Depuis 2000, cette désignation est également utilisée pour identifier les modèles sportifs de série du constructeur. Le portefeuille actuel comprend l’OCTAVIA RS, ainsi que le SUV KODIAQ RS entièrement électrique et l’ENYAQ COUPÉ RS iV. Les modèles RS illustrent comment les véhicules de sport et de production bénéficient mutuellement du transfert de technologie.

Johannes Neft, membre du comité de développement technique de SKODA AUTO, déclare : « RS. Chez SKODA, ces deux lettres représentent des décennies de tradition du sport automobile et d’innombrables victoires sur les circuits et rallyes internationaux. En tant que nouveau membre de la famille RS, la nouvelle FABIA RS Rally2 a tous les atouts pour poursuivre cette success story. Dans le même temps, nos modèles de la série RS offrent des performances et une sportivité exceptionnelles depuis plus de 20 ans. »

Table des matières

RS – le succès en sport automobile made in Mladá Boleslav

Abréviation de « Rally Sport », la désignation « RS » a été introduite par SKODA en 1974 pour les prototypes de rallye SKODA 180 RS et 200 RS. Le constructeur automobile a présenté la légendaire 130 RS en 1975, qui occupe toujours une place particulière dans l’histoire de l’entreprise en raison de ses nombreux succès en sport automobile. Développé pour la course, le coupé à deux portes basé sur le modèle de la série SKODA 110R ne pèse que 720 kilogrammes grâce à sa construction légère avec des parties de carrosserie en aluminium (toit et garniture de porte extérieure) et en polymère renforcé de fibres de verre (GRP) (aile ). et capot avant). Jusqu’en 1983, le modèle à propulsion arrière de 140 ch 1,3 litre a remporté de nombreux succès sur les circuits internationaux et les pistes de rallye. En 1977, la SKODA 130 RS, également connue sous le nom de « Porsche de l’Est », a terminé première et deuxième de sa catégorie au mythique Rallye de Monte-Carlo et a également remporté le Rallye de l’Acropole. Sur circuit, il remporte le championnat d’Europe des voitures de tourisme en 1981.

A voir aussi :
L’Est Républicain, en tant que responsable de traitement, collecte des informations sous…

La FABIA RS Rally2 rappelle les succès de la 130 RS

Dans sa désignation, l’actuelle FABIA RS Rally2 rappelle les succès de la 130 RS et ramène la légendaire combinaison de lettres sur les étapes de rallye. Le successeur de la FABIA Rally2 evo, voiture de rallye la plus performante de sa catégorie, bénéficie de l’aérodynamisme de pointe de la FABIA actuelle et de la quatrième génération de série, ainsi que de sa carrosserie particulièrement rigide. Son nouveau moteur turbo de 1,6 litre est basé sur le 2.0 TSI de la série de moteurs EA888 que SKODA monte également dans les OCTAVIA RS et KODIAQ RS.

Le best-seller OCTAVIA – le premier modèle RS de série

Depuis plus de deux décennies, SKODA utilise également cette appellation pour les versions sportives des versions haut de gamme de certains véhicules de série. Lancée en 2000, la SKODA OCTAVIA RS était équipée d’un moteur turbo de 1,8 litre développant 180 ch (132 kW), d’une suspension sport et d’un aileron arrière impressionnant. Elle était initialement disponible en berline, puis une version COMBI est sortie deux ans plus tard. Depuis lors, SKODA a également proposé des versions RS des deux variantes de carrosserie de l’OCTAVIA. La deuxième génération de l’OCTAVIA RS, lancée en 2005, était équipée d’un moteur essence 2.0 TFSI développant 147 kW (200 ch). De plus, la gamme a été élargie pour inclure un moteur diesel de 2,0 litres de 125 kW (170 ch). La première combinaison du 2.0 TDI de 135 kW (184 ch) avec transmission intégrale remonte à la troisième OCTAVIA RS, commercialisée dès 2013. La puissance du moteur essence 2.0 TSI a augmenté par rapport aux 162 kW (220 ch) d’origine ) à 180 kW (245 ch) pendant sa période de production. La quatrième génération, présentée en 2020, a apporté avec elle la première OCTAVIA RS iV à propulsion hybride rechargeable, offrant une puissance totale de 180 kW (245 ch).

Évolution du portefeuille de modèles RS

Suite au succès de la première OCTAVIA RS, SKODA a élargi la famille RS en 2003 pour inclure une FABIA RS, équipée d’un moteur 1.9 TDI de 96 kW (130 ch). En 2010, la société a lancé la variante RS de la FABIA de deuxième génération. Le moteur essence 1,4 litre de 132 kW (180 ch) était doté d’une double charge via un compresseur et un turbocompresseur, ainsi que d’une boîte de vitesses DSG à 7 rapports assurant la transmission de puissance. Pour la première fois, la FABIA RS était également disponible en version COMBI. Sorti en 2018, le KODIAQ RS est devenu le premier modèle SUV de la famille SKODA RS. Le SUV 7 places comportait initialement un 2.0 TDI à double suralimentation, délivrant 176 kW (240 ch). Depuis la révision du modèle en 2021, le KODIAQ RS est équipé d’un moteur essence 2.0 TSI de 245 ch (180 kW). Le premier modèle RS entièrement électrique de la marque, l’ENYAQ COUPÉ RS iV, a rejoint la gamme en 2022. Avec une puissance système de 220 kW (299 PS)*, il s’agit actuellement du modèle de production le plus puissant de la gamme SKODA. Et dans un avenir proche, SKODA ajoutera un autre modèle à la famille RS.

ENYAQ COUPÉ RS iV – au sommet de la gamme actuelle de SKODA

Complétant la gamme de modèles actuelle, l’ENYAQ COUPÉ RS iV propose un large éventail d’équipements de série, dont Crystal Face et ses 131 LED qui éclairent les nervures verticales de la calandre SKODA, ainsi qu’un bandeau lumineux horizontal. Les quatre roues sont entraînées par deux moteurs électriques. Ceux-ci propulsent le premier modèle RS tout électrique de SKODA de 0 à 100 km/h en seulement 6,5 secondes, avec une vitesse de pointe de 180 km/h.

Les sélections de design RS Lounge et RS Suite sont disponibles pour l’intérieur de l’ENYAQ COUPÉ RS iV. Les sièges noirs du salon Design Selection RS sont recouverts de tissu en microfibre Suedia et présentent des passepoils et des coutures contrastées vert citron. Les surpiqûres contrastées sur le volant sport multifonction chauffant gainé de cuir avec écusson RS sont de couleur assortie. Le tableau de bord est également garni de daim noir avec des surpiqûres décoratives. La Design Selection RS Suite en option ajoute des accents visuels avec du cuir perforé noir, des passepoils gris et des surpiqûres contrastées, non seulement sur les sièges mais aussi sur le volant sport multifonction gainé de cuir. Le tableau de bord en similicuir est également rehaussé de surpiqûres contrastées.

*Puissance électrique maximale de 220 kW : puissance maximale pouvant être disponible pendant 30 secondes maximum, déterminée conformément à la norme UN-GTR.21. La puissance disponible dans chaque situation de conduite dépend de plusieurs facteurs, dont la température extérieure, l’âge de la batterie haute tension, ainsi que sa température, son niveau de charge et son état. La pleine puissance n’est disponible que si la température de la batterie haute tension est comprise entre 23 et 50 °C et que son niveau de charge dépasse 88 %. La pleine puissance peut ne pas être disponible si ces paramètres ne sont pas respectés. La température de la batterie peut être indirectement influencée dans une certaine mesure par la fonction de climatisation stationnaire et le niveau de charge peut être ajusté dans le véhicule. La puissance actuellement disponible est affichée sur l’affichage des performances de conduite du véhicule. Pour maintenir au mieux la capacité de la batterie haute tension, un objectif de charge de 80% est préconisé pour une utilisation quotidienne (pouvant être porté à 100% avant de longs trajets par exemple).

SKODA OCTAVIA RS : le best-seller sportif

La quatrième génération de l’OCTAVIA RS est disponible en versions essence et diesel Modèle sportif haut de gamme qui est proposé en berline ou COMBI, en traction ou en traction intégrale ; jusqu’à 180 kW (245 ch) Accents noirs exclusifs pour les versions RS sur la carrosserie et dans l’habitacle L’OCTAVIA RS a poursuivi le succès des modèles RS de SKODA en 2000. Depuis lors, le constructeur automobile tchèque a proposé une version RS de son best-seller pour chaque génération de modèle, que ce soit en berline ou en COMBI. La motorisation est désormais plus variée que jamais, avec des moteurs essence et diesel, ainsi que cinq combinaisons de moteurs.

Pour la première fois dans sa quatrième génération, trois options de moteur et cinq combinaisons de transmission sont disponibles pour l’OCTAVIA RS. L’OCTAVIA RS équipée d’un moteur essence 2.0 TSI développe 180 kW (245 ch) et est disponible avec une boîte manuelle à 6 rapports ou une DSG à 7 rapports. Avec ce dernier, l’OCTAVIA RS accélère de zéro à 100 km/h en 6,7 secondes, avec une vitesse de pointe de 250 km/h. La puissance du 2.0 TDI de la génération actuelle du modèle est de 147 kW (200 ch), associée à une boîte de vitesses DSG à 7 rapports de série. L’OCTAVIA RS 2.0 TDI est disponible avec une traction avant ou une transmission intégrale en option.

La calandre caractéristique de SKODA et des accents visuels en noir brillant

Un certain nombre de détails visuels permettent d’identifier la SKODA OCTAVIA RS au premier coup d’œil comme un modèle sportif de haut niveau. La calandre et les rétroviseurs extérieurs SKODA sont finis en noir brillant, tandis que le tablier arrière est doté d’un réflecteur rouge qui s’étend sur toute la largeur du véhicule, dans le plus pur style RS. En plus de la direction progressive, qui fait partie de l’équipement standard, la suspension sport améliore également le comportement dynamique du véhicule. Les modèles à moteur à combustion sont abaissés de 15 millimètres. Le contrôle adaptatif du châssis DCC est disponible en option.

Intérieur sportif et airbag central

Les finitions sportives noires et carbone dominent l’intérieur de l’OCTAVIA RS. Le volant sport multifonction plat à trois branches, recouvert de cuir perforé, porte le logo RS. Les sièges sport avant avec appuie-tête intégrés sont de série et recouverts de tissu noir; les coutures rouges ou grises ajoutent un contraste de couleur aux sièges et au tableau de bord. Des sièges sport ergonomiques avec sellerie associant microfibre de Suède et cuir, réglage de la profondeur d’assise et fonction massage sont disponibles en option. Un airbag central innovant situé entre les deux sièges avant empêche le conducteur et le passager avant de se heurter en cas d’accident, notamment en cas de choc latéral.

SKODA KODIAQ RS : premier SUV dans la famille RS

Moteur à essence 2.0 TSI plus léger de 60 kilogrammes pour plus de puissance et d’efficacité Nouvelles roues de 20 pouces, tablier avant spécifique RS et accents visuels noir brillant Intérieur exclusif de style RS et sellerie noire Suedia avec surpiqûres contrastées En 2018, SKODA a présenté le KODIAQ RS , le premier SUV de la famille RS, avec un moteur diesel biturbo de 176 kW (240 ch). À l’époque, la voiture démontre ses ambitions sportives en établissant un record du tour pour les SUV à sept places sur la mythique Nordschleife du Nürburgring. Depuis que le constructeur automobile tchèque a mis à jour la technologie de son grand SUV en 2021, le KODIAQ RS est encore plus sportif et plus efficace ; son moteur essence 2.0 TSI actuel développe une puissance de 180 kW (245 ch) et pèse plus de 60 kilogrammes de moins que son prédécesseur.

À l’été 2018, avant sa présentation officielle, la SKODA KODIAQ RS a bouclé un tour de la Nordschleife du Nürburgring, soit 20,832 kilomètres, en 9:29,84 minutes. Ce temps record pour un SUV à sept places a démontré de manière impressionnante à quel point un véhicule de cette catégorie peut être sportif. Le premier SUV de la famille SKODA RS était équipé d’un moteur diesel biturbo de 2,0 litres, le plus puissant de l’histoire de la marque, développant 176 kW (240 ch). De série, une boîte DSG à 7 rapports et une transmission intégrale transmettaient le couple maximal de 500 Nm.

Le nouveau moteur permet à la voiture de passer de 0 à 100 km/h en 6,5 secondes

A partir de 2021, le KODIAQ RS est propulsé par un moteur essence 2.0 TSI générant 180 kW (245 ch). Le nouveau bloc est plus léger de plus de 60 kilogrammes que son prédécesseur, tandis que la nouvelle boîte de vitesses DSG à 7 rapports permet d’économiser 5,2 kilogrammes supplémentaires. Cela rend le SUV à traction intégrale encore plus dynamique et améliore ses performances : le KODIAQ RS passe de 0 à 100 km/h en 6,5 secondes et atteint une vitesse de pointe de 234 km/h. La tenue de route sportive est également soutenue par la direction progressive de série associée au contrôle adaptatif du châssis DCC, tandis que le son du moteur est particulièrement riche grâce au Dynamic Sound Boost.

Une garniture noire exclusive à la RS pour une présence visuelle dynamique

Les accents noirs SKODA distinctifs sur la carrosserie et la calandre, ainsi que de nombreux détails visuels, rendent le KODIAQ RS immédiatement reconnaissable en tant que membre de la famille SKODA RS. Les phares matriciels Full LED de série attirent également l’attention. L’arrière est doté du réflecteur RS caractéristique sur toute la largeur du véhicule. Sporty Black domine également l’intérieur du KODIAQ RS, qui est livré en standard avec un tableau de bord numérique avec des affichages personnalisés et un volant sport multifonction plat à trois branches, enveloppé de cuir perforé et décoré de surpiqûres rouges. Les sièges sport avec appuie-tête intégrés sont recouverts de daim noir avec des surpiqûres rouges contrastantes. Le logo RS y est également brodé en rouge. Les sièges avant sont réglables électriquement et disposent d’une fonction de mémoire, ainsi que d’une surface d’assise extensible ; Une sellerie en cuir noir est disponible en option.

SKODA FABIA RS Rally2 : un modèle inédit et gagnant

Basé sur la plate-forme MQB-A0, avec un nouveau moteur turbo de 1,6 litre. L’aileron arrière de la FABIA RS Rally2 RS génère deux fois plus d’appui que son prédécesseur. La voiture de rallye bénéficie de la meilleure aérodynamique de sa catégorie et d’une rigidité de carrosserie supérieure de série. FABIALe FABIA Rally2 RS est conçue pour fonctionner avec un carburant 100% durableLa SKODA FABIA RS Rally2 est basée sur la quatrième génération de FABIA. SKODA Motorsport a développé la voiture de rallye à partir de zéro, en s’inspirant des nombreuses optimisations apportées au modèle de série. Par exemple, la FABIA RS Rally2 bénéficie d’un package aérodynamique très efficace ; l’aileron arrière redessiné génère près de deux fois l’appui aérodynamique de son prédécesseur. La répartition du poids a également été optimisée et la FABIA RS Rally2 est équipée d’un nouveau moteur basé sur le 2.0 TSI de la série EA888. À première vue, la nouvelle peinture SKODA Motorsport Mamba Green établit un parallèle avec les modèles de la série RS, l’OCTAVIA RS et l’ENYAQ COUPÉ RS iV.

Michal Hrabánek, directeur de ŠKODA Motorsport, déclare : « Lors du développement de la FABIA RS Rally2, nous avons appliqué toute l’expérience acquise avec son prédécesseur à succès. Nous avons optimisé chaque détail. Dans le même temps, nous avons pu construire sur la nouvelle base parfaite qu’est le nouveau modèle de production FABIA et profiter de l’équilibre amélioré ainsi que d’un aérodynamisme très efficace. Nous sommes fiers d’avoir réussi ensemble à améliorer encore la voiture de rallye la plus performante de sa catégorie. »

La SKODA FABIA RS Rally2 apporte le design saisissant de la quatrième génération de la FABIA sur les scènes de rallye internationales. Le modèle de rallye porte également les phares plats et acérés de la voiture de production, qui s’étendent jusqu’à la grande calandre hexagonale SKODA. Les phares et les feux arrière mettent des accents visuels avec leur technologie LED. Les prises d’air latérales sur le pare-chocs avant et les lignes du drapeau tchèque sur les portes avant sont également un clin d’œil au modèle de production FABIA. La peinture Mamba Green établit un parallèle visuel avec l’OCTAVIA RS et l’ENYAQ COUPÉ RS iV.

À Lire  Prix ​​National de la Construction Bois : l'EHPAD de Liffol-le-Grand distingué

L’aileron arrière nouvellement développé génère presque deux fois plus d’appui

La FABIA RS Rally2 bénéficie également des avantages technologiques du modèle de série. Le meilleur coefficient de traînée de sa catégorie a été un excellent point de départ pour les experts de ŠKODA Motorsport lorsqu’ils ont dû développer un ensemble aérodynamique de haute performance. Grâce à une attention méticuleuse aux détails, cet aileron arrière unique génère près de deux fois l’appui aérodynamique du modèle précédent. Cela offre un avantage considérable sur la piste, car une force d’appui plus élevée permet d’atteindre des vitesses plus élevées dans les virages. La FABIA RS Rally2 est équipée de série d’entrées d’air, les « rideaux d’air ». Associés à la lame de pare-chocs avant, ils assurent une efficacité aérodynamique optimale à l’avant ainsi qu’un flux d’air plus rapide et une pression plus faible sous le véhicule.

Nouveau moteur turbocompressé de 1,6 litre conçu pour fonctionner avec de l’essence 100 % renouvelable

La FABIA RS Rally2 est propulsée par un nouveau moteur turbocompressé à quatre cylindres de 1620 cm3. Ce moteur, à calage variable des soupapes et doté d’un nouveau turbocompresseur, a été développé sur la base du 2.0 TSI de la série EA888 et développe environ 214 kW (289 ch). Par rapport à son prédécesseur, le couple maximal de 430 Nm de la FABIA RS Rally2 est disponible sur une plage de régime plus large, et une boîte de vitesses séquentielle à 5 rapports distribue la puissance aux quatre roues. Conformément à la réglementation FIA, le réservoir de carburant de 82,5 litres est en caoutchouc résistant aux chocs et est équipé d’un nouveau purgeur de sécurité. Une coque en composite carbone-Kevlar offre une protection encore meilleure. Tout au long de la saison 2022, le Championnat du Monde des Rallyes FIA (WRC) utilise un carburant 100% durable basé sur des matières premières modernes et des composants renouvelables de haute pureté. Les carburants durables sont dérivés de biodéchets et de carburants électroniques synthétiques. Pour produire ces carburants de compétition, on utilise des énergies renouvelables, issues de l’électrolyse de l’hydrogène « vert » ainsi que du CO2, qui est extrait de l’air et récupéré des procédés industriels. Ensuite, l’essence 100% renouvelable est fabriquée en laboratoire sans aucun composant d’origine fossile.

SKODA FABIA RS Rally2 : un châssis optimisé et une meilleure répartition des masses

Un châssis optimisé adapté aux exigences spécifiques du rallye Une tenue de route plus stable grâce à une carrosserie plus large et un empattement plus long Essais routiers menés à travers l’Europe dans diverses conditions climatiques Par rapport à son prédécesseur, la FABIA RS Rally2 offre des améliorations significatives. La voiture de rallye bénéficie d’une meilleure répartition du poids et d’un meilleur équilibre grâce à sa carrosserie plus large et à son empattement plus long que la FABIA standard. Le châssis et les autres composants ont également été renforcés pour répondre aux exigences spécifiques du rallye.

Bien avant sa présentation en juin 2022, SKODA Motorsport a soumis la FABIA RS Rally2 à une batterie de tests extrêmement exigeants dans diverses conditions climatiques. Il a fallu près d’un an pour préparer la voiture à une utilisation en rallye dans diverses conditions météorologiques et sur le tarmac, la terre et la neige. Cela impliquait des tests à partir de l’été 2021, en République tchèque, en France, en Italie, en Croatie, en Allemagne, en Belgique et en Espagne, ainsi que dans des conditions hivernales extrêmes dans le nord de la Finlande.

Une carrosserie plus large et un empattement plus long pour une meilleure répartition du poids

Le châssis de la FABIA de production actuelle a permis à SKODA Motorsport d’optimiser davantage la maniabilité de la version rallye. La FABIA RS Rally2 bénéficie d’une carrosserie plus large de 48 millimètres par rapport à la génération précédente et, surtout, d’un empattement plus long de 94 millimètres. Cela rend le véhicule plus flexible et améliore en même temps la stabilité à l’arrière. Par rapport à la version précédente, le réservoir de carburant a été déplacé et l’espace supplémentaire dans le compartiment moteur a été utilisé pour installer un refroidisseur intermédiaire plus grand.

Châssis retravaillé pour répondre aux exigences spécifiques du rallye

Le châssis FABIA RS Rally2 a été conçu pour répondre aux exigences du rallye. Par rapport à la FABIA Rally2 evo, la course de rebond des amortisseurs est plus longue et les jambes de force MacPherson sont plus rigides. De plus, les ingénieurs ont réduit le niveau de friction dans les amortisseurs. L’empattement plus long a également conduit au développement d’une nouvelle cinématique de suspension. En plus de la conception différentielle, les caractéristiques de changement de vitesse de la transmission et la durabilité de divers composants ont également été optimisées pour, entre autres, réduire les coûts d’exploitation. Il s’agit notamment des axes de broche, du système de freinage et des faisceaux de câbles. Le règlement technique FIA ​​interdisant l’utilisation d’aides électroniques à la conduite pour améliorer la motricité, seuls les différentiels mécaniques à glissement limité sont autorisés sur les trains avant et arrière ; un différentiel central supplémentaire n’est pas autorisé.

Réactions positives des pilotes d’essai

La maniabilité améliorée a également impressionné les pilotes d’usine SKODA, qui ont activement participé au développement de la FABIA RS Rally2. Après avoir poussé la FABIA RS Rally2 à la limite sur les routes de gravier extrêmement cahoteuses de Fontjoncouse dans le sud de la France peu avant sa première mondiale, le Norvégien Andreas Mikkelsen, Champion du Monde des Pilotes FIA WRC2 en titre et Champion d’Europe des Rallyes La FIA a déclaré : « La nouvelle SKODA FABIA RS Rally2 est plus rapide et au moins aussi fiable que sa devancière. Mikkelsen a également piloté la FABIA RS Rally2 en tant que voiture de tête du Rallye de Bohême en juillet 2022.

Pilotage facile grâce au pavé tactile et aux boutons du volant

Outre des performances accrues, la FABIA RS Rally2 est désormais plus facile à conduire. Un grand écran principal donne à l’équipage un meilleur aperçu des valeurs vitales des capteurs, ainsi que de nouvelles fonctionnalités telles que la lecture vidéo. L’intérieur bénéficie également d’un nouveau panneau de commande central à écran tactile avec interphone intégré. Le conducteur peut accéder à de nombreuses fonctions directement à l’aide des boutons du volant, et le bouton de démarrage du moteur est également intégré au volant. Un accès rapide est donc possible si, par exemple, le moteur doit être redémarré après un tête-à-queue.

SKODA FABIA RS Rally2 : technologie de pointe et sécurité maximale

Nouveau moteur d’environ 214 kW (289 ch) basé sur le 2.0 TSI de la série EA888 Transmission séquentielle à 5 vitesses qui permet des changements de vitesse en quelques millisecondes Arceau de sécurité en acier de 35,8 mètres et protection contre les chocs latéraux en fibre de carbone, Kevlar et Mousse absorbant l’énergie SKODA Motorsport a développé un nouveau moteur pour la FABIA RS Rally2 et a encore optimisé le groupe motopropulseur éprouvé. Le moteur turbo de 1,6 litre est basé sur le 2.0 TSI de la série EA888 et développe une puissance d’environ 214 kW (289 ch). Le couple maximal de 430 Nm est réparti entre les quatre roues via une boîte de vitesses séquentielle à 5 rapports. La meilleure protection possible pour le pilote et le copilote est assurée par une cage de sécurité tubulaire en acier de 35,8 mètres et un système de protection contre les chocs latéraux fabriqués à partir de divers matériaux de haute technologie.

SKODA Motorsport a développé un nouveau moteur pour la FABIA RS Rally2. Le règlement Rally2 de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) exige un moteur turbo de 1,6 litre basé sur un moteur de série pour les véhicules de cette catégorie. SKODA a donc utilisé le 2.0 TSI avec collecteur d’échappement intégré de la série de moteurs EA888 comme base. La même famille de moteurs est utilisée dans les KODIAQ RS et OCTAVIA RS. Le quatre cylindres présente des orifices d’admission et d’échappement redessinés, des pistons et des chambres de combustion optimisés, ainsi qu’un calage variable des soupapes pour améliorer considérablement la préparation du mélange et le processus de combustion. Le système de lubrification nouvellement conçu assure une lubrification efficace du moteur en utilisant moins d’huile. Les ingénieurs ont également révisé le système d’échappement qui comprend un nouveau turbocompresseur et développé un refroidisseur intermédiaire innovant et un circuit de refroidissement avec une capacité de refroidissement accrue. La FABIA RS Rally2 bénéficie également d’un nouveau logiciel de gestion moteur. Le diamètre de la bride à air est de 32 millimètres, conformément au règlement technique FIA ​​pour la catégorie Rally2. Cela se traduit par une puissance moteur d’environ 214 kW (289 ch) et un couple maximal de 430 Nm.

Transmission de la puissance par une boîte de vitesses séquentielle à 5 rapports

La boîte de vitesses séquentielle, spécialement conçue pour le rallye, dispose de cinq rapports selon les spécifications FIA et permet au pilote de changer de vitesse en quelques millisecondes en utilisant uniquement le levier de vitesses. Bien que la FABIA RS Rally2 dispose d’un embrayage mécanique, celui-ci n’est utilisé que pour le démarrage, le stationnement ou la conduite à basse vitesse. L’embrayage de débrayage entre les essieux avant et arrière est désormais actionné de manière électro-hydraulique lorsque le frein à main est tiré et ne verrouille les roues arrière que dans les virages serrés des étapes de rallye. La commande électro-hydraulique est une nouvelle technologie développée pour la FABIA RS Rally2, son prédécesseur ne disposant que d’un embrayage de débrayage à commande hydraulique. Pour une accélération optimale sur les circuits de rallye serrés et sinueux, la FABIA RS Rally2 a un rapport de vitesse relativement court, offrant une vitesse de pointe d’environ 200 km/h.

Protection complète de l’équipage

Les mesures et équipements utilisés pour protéger le pilote et le copilote d’une voiture de rallye diffèrent considérablement de ceux d’un modèle de série. En plus des sièges de course avec protection de la tête intégrée et des harnais de sécurité à six points, ils comprennent des caractéristiques mécaniques telles qu’un arceau de sécurité et une protection sophistiquée contre les chocs latéraux. Une structure d’absorption d’énergie composée de mousse et de panneaux de porte composites est installée entre le revêtement extérieur de la porte et l’intérieur. La structure des panneaux composites est prédéfinie : cinq couches de carbone et une couche de Kevlar. La couche de Kevlar est plus proche du pilote et du copilote et les protège des fragments de carbone tranchants qui peuvent provoquer un accident. La mousse absorbante doit être approuvée par la FIA et avoir le volume minimum spécifié dans la réglementation afin de réduire l’énergie de l’impact et donc les forces exercées sur le corps humain. Pour des raisons de sécurité, les vitres latérales de la FABIA RS Rally2 ne sont pas en verre mais en polycarbonate léger et peuvent être facilement retirées, conformément à la réglementation FIA.

Arceau de sécurité en acier chromé haute résistance

Les ingénieurs de ŠKODA Motorsport ont également utilisé des calculs informatiques pour développer une nouvelle barre anti-roulis pour la FABIA RS Rally2, composée d’un total de 35,8 mètres de tubes en acier au chrome-molybdène à haute résistance. Il se compose de tubes longitudinaux, transversaux et diagonaux dans les ouvertures de porte, sous le toit, autour du pare-brise et derrière les sièges. Les dimensions et le matériau de la cellule de sécurité sont définis dans le règlement technique FIA. Dans le FABIA RS Rally2, SKODA Motorsport va bien au-delà de ces exigences. En cas d’accident, l’arceau de sécurité garantit un espace de survie pour le conducteur et le passager, même si la carrosserie est fortement endommagée. L’arceau de sécurité est soudé au châssis lors de l’assemblage de la carrosserie, avant le montage des panneaux latéraux et du toit. Ce procédé permet une précision de fabrication encore plus grande, ainsi qu’un meilleur ajustement et une meilleure solidarité avec la carrosserie. Pour mieux répartir les forces générées lors d’un choc latéral, les deux côtés de la carrosserie de la FABIA RS Rally2 sont reliés par la structure de support du siège et un rail supplémentaire. Les renforts dans les ouvertures de porte sont également encore plus robustes que ce qui est exigé par la FIA. Pour optimiser la résistance des points d’attache supérieurs du harnais de sécurité, la FABIA RS Rally2 a été équipée d’un tube de cage supplémentaire de chaque côté du véhicule.

L’histoire de SKODA Motorsport : une série de titres et de succèsLe constructeur automobile tchèque revient sur 121 ans de tradition du sport automobileLa légendaire SKODA 130 RS remporte la victoire dans sa catégorie au Rallye de Monte-Carlo en 1977SKODA FABIA Rally2 et Rally2 evo sont parmi les voitures de rallye les plus titrées au monde dans leur catégorie avec plus de 1 900 victoires sur circuits et pistes de rallye à travers le monde. Parmi les légendes de la longue histoire de la marque dans le sport automobile figure la SKODA 130 RS, qui a célébré une double victoire dans sa catégorie au célèbre Rallye de Monte-Carlo en 1977, établissant la tradition RS de la marque. De 2015 à 2022, les Rally2 et Rally2 evo ont dominé la catégorie WRC2 en rallye. Avec plus de 1 900 victoires, douze victoires en championnat du monde et de nombreux autres titres régionaux et nationaux à travers le monde, elles font partie des voitures de rallye les plus titrées au monde dans leur catégorie.

L’histoire du sport automobile de SKODA, comme l’histoire de l’entreprise elle-même, a commencé sur deux roues, avec la moto Slavia Type B. En novembre 1899, quatre ans après avoir fondé l’entreprise, Václav Laurin et Václav Klement ont ajouté les premières motos avec leurs vélos. En juin 1901, ils bouclent leur première course, une course longue distance de 1 196 kilomètres entre Paris et Berlin, disputée en trois étapes. Après la Première Guerre mondiale, la marque basée à Mladá Boleslav engage ses premières voitures en course et remporte son premier grand succès en janvier 1936, lorsque la SKODA POPULAR termine deuxième du mythique Rallye de Monte-Carlo dans la catégorie des voitures sous-dimensionnées de 1500 cm³. .

Succès d’après-guerre

Après la Seconde Guerre mondiale, SKODA est rapidement revenue à la course. En juillet 1948, trois SKODA 1101 Tudor ont célébré une triple victoire dans la catégorie des voitures de tourisme de moins de 1,1 litre lors de la relance de la course des 24 Heures de Spa en Belgique. L’OCTAVIA d’origine a ensuite remporté sa catégorie trois fois de suite au Rallye de Monte-Carlo de 1961 à 1963.

Les premières voitures de course RS et la légendaire SKODA 130 RS

Les premières voitures de course RS de SKODA dans les années 1970 ont inauguré un autre chapitre couronné de succès dans l’histoire du sport automobile : 1974 a vu la création de deux prototypes de rallye, les SKODA 180 RS et 200 RS. En 1975, la SKODA 130 RS remplace ces deux modèles. Surnommée la « Porsche de l’Est », elle célèbre une double victoire de classe au Monte-Carlo 1977. Le coupé remporte trois fois sa classe au Rallye de l’Acropole (1978, 1979 et 1981). La SKODA 130 RS a également connu un grand succès sur le circuit, remportant le titre des constructeurs au Championnat d’Europe des voitures de tourisme en 1981. La SKODA 130 LR révisée a continué à participer à divers rallyes jusque dans les années 1980, prenant la sixième place au classement général. du Rallye Sanremo 1986, par exemple, et remportant le classement général du Rallye de Turquie, partie intégrante du Championnat d’Europe, la même année.

Trois décennies de succès en rallye pour SKODA

SKODA est entrée dans les années 1990 avec plusieurs nouveaux modèles. Tout d’abord, la FAVORIT a remporté quatre victoires consécutives dans sa catégorie au Rallye Monte-Carlo, de 1991 à 1994, les deux dernières étant des doubles victoires. Son successeur, la FELICIA, a également triomphé à Monte Carlo en 1997. Sur la base de ces succès, SKODA a décidé d’entrer dans la catégorie reine du Championnat du Monde des Rallyes en 1999 avec l’OCTAVIA WRC, la première voiture de rallye à quatre roues motrices SKODA. Elle a été remplacée en 2003 par la FABIA WRC, basée sur la FABIA de première génération. Le constructeur automobile a présenté son successeur en 2009 avec la version rallye FABIA SUPER 2000. La voiture a remporté une victoire de catégorie à Monte-Carlo en 2013 et quatre autres podiums entre 2010 et 2015.

FABIA Rally2 et Rally2 evo : les véhicules de rallye les plus titrés dans leur catégorie

En 2015, SKODA a présenté la FABIA R5, qui est devenue par la suite la voiture de rallye la plus titrée au monde dans sa catégorie, dominant la catégorie WRC2. Suite à un changement de réglementation, ce modèle à quatre roues motrices basé sur FABIA de troisième génération a été renommé FABIA Rally2. En 2019, SKODA Motorsport a lancé la FABIA R5 evo (aujourd’hui connue sous le nom de FABIA Rally2 evo), une version améliorée de son modèle à succès. En octobre 2022, les plus de 470 unités (au total) des deux modèles construits par SKODA Motorsport ont ajouté plus de 1 900 victoires, dont quatre victoires au Rallye de Monte-Carlo, et 4 650 podiums dans 14 440 événements dans le monde. SKODA Motorsport y sus equipos clientes celebraron un total de doce títulos de campeonato mundial en las categorías de pilotos y equipos con el FABIA R5/Rally2 y sus versiones evo, y ganaron muchos otros títulos en Europa, Asia-Pacífico y en campeonatos nacionales de todo le monde.