Modification des conditions d’accès au service d’ambulance adultes, pédiatrie et gynécologie en Sarthe

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Depuis plusieurs semaines, les établissements de santé sarthois connaissent, comme dans toute la France, d’importantes tensions sur les ressources humaines et une forte sollicitation de ses services d’urgence. Afin d’assurer les urgences vitales et de prodiguer aux patients des soins adaptés à leurs besoins, les modalités d’accès aux services d’urgence seront modifiées.

A partir du 4 juillet 2022, l’accès aux urgences adulte, pédiatrique et gynécologique de la Sarthe ne se fera qu’après règlement du SAMU (appel au 15).

En vue des vacances d’été et dans un contexte que vous avez déjà dans la Sarthe, l’ARS Pays de la Loire travaille depuis plusieurs semaines avec les établissements de santé et les professionnels de la Sarthe pour anticiper les difficultés et trouver des solutions pour assurer la continuité et la continuité de soins et garantir la qualité de la prise en charge des patients (voir notre dossier de presse du 15 juin 2022 : « Le plan d’action de l’ARS et de ses partenaires pour assurer la continuité des soins en Pays de la Loire cet été »).

Sécuriser les prises en charge des urgences vitales et offrir aux patients une réponse adaptée à leur besoin

Sécuriser les prises en charge des urgences vitales et offrir aux patients une réponse adaptée à leur besoin

A partir du 4 juillet 2022, les établissements de santé sarthois modifieront les conditions d’accès à leurs services d’urgences adultes, pédiatriques et gynécologiques : l’accès à ces services ne se fera qu’après règlement du Service de soins médicaux d’urgence (SAMU : appel 15) ou du Service d’accès à l’assistance (SAS : appelez le 116-117), situé au même endroit et travaillant ensemble.

Cette réglementation médicale nous permet d’offrir aux patients une réponse adaptée à leurs besoins :

Il assure ainsi la prise en charge des urgences vitales, en priorisant les urgences les plus graves et les patients à risque d’évolution défavorable de leur état de santé.

La réponse du SMUR, 24h/24 et 7j/7, reste une priorité et continue d’être assurée.

De plus, les équipes paramédicales d’urgence de Montval-sur-Loir et de Saint-Calais réduisent le délai de prise en charge de certaines urgences vitales avant l’arrivée d’une équipe du SMUR.

Depuis le 27 juin 2022, une troisième équipe paramédicale d’urgence est installée, en journée et hors ouverture du SMUR, au Pôle Santé Sarthe et Loir (PSSL).

À Lire  Sevrage tabagique : conseils téléphoniques, stratégie qui marche

Comment apprendre à mon enfant à démêler ses cheveux ?
Sur le même sujet :
Marre d’entendre votre enfant gémir parce que vous lui avez fait mal…

Une forte implication des médecins libéraux pour apporter une réponse 24h/24 aux besoins de soins non-programmés

Une forte implication des médecins libéraux pour apporter une réponse 24h/24 aux besoins de soins non-programmés

Dans la Sarthe, après que l’ARS a validé son expérimentation, le Service d’accès à la santé (SAS) est opérationnel depuis novembre 2021 et ne cesse de se développer. Ce service, accessible en appelant le 15 ou le 116 117, vise à garantir une réponse téléphonique 24h/24 aux usagers pour les soins non programmés (soins liés à la médecine de ville et pouvant être reportés jusqu’à 48 heures) et les urgences avérées.

Un règlement des médecins libéraux est établi de 9 heures à minuit, tous les jours dans les locaux du SAMU-Centre 15, afin d’apporter une réponse adéquate, par voie d’avis médical téléphonique, ou d’orientation vers des consultations de médecine générale ou de garde. centres médicaux.

La mobilisation des professionnels de santé libéraux est particulièrement forte dans le département de la Sarthe, puisque plus de 60 % d’entre eux cotisent au système (moyenne nationale de 30 %).

Des parcours patients coordonnés à l’échelle départementale

Des parcours patients coordonnés à l’échelle départementale

Après un traitement d’urgence, les patients nécessitent, dans certains cas, une hospitalisation dans un service spécialisé (cardiologie, médecine, suivi et rééducation, etc.). Lorsque cela est possible, les patients sont d’abord transférés vers l’établissement de santé le plus proche de leur domicile. Cependant, en fonction des lits disponibles, notamment en période de forte pression de capacité, ils peuvent être pris en charge dans un centre de santé situé en dehors de leur zone de résidence. La priorité est d’offrir des soins sécuritaires et de qualité, adaptés aux besoins du patient.

Rappel des principes généraux en cas de problème de santé

Rappel des principes généraux en cas de problème de santé

Si des symptômes apparaissent, vous devez d’abord consulter votre médecin.

En cas d’absence ou d’indisponibilité du médecin assistant, vous pouvez également aller voir le pharmacien, qui vous conseillera, ou contacter le domicile ou le centre de santé le plus proche pour demander un rendez-vous.

En cas d’absence ou d’indisponibilité du médecin assistant en journée, ou lorsque sa consultation est fermée (après-midi, week-end ou jours fériés), il est possible de joindre le médecin de garde en appelant le 116 117.

Ne vous rendez pas aux urgences avant d’avoir reçu un avis médical en appelant le 15.

En cas d’urgence vitale, composez le 15.