Mon enfant ne veut pas dormir, que dois-je faire ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Votre enfant refuse de dormir ? Retrouvez les conseils de notre professeur senior.

Votre enfant pleure-t-il, se met-il en colère ou vous ignore-t-il à l’heure du coucher ? Il est temps d’agir, car la fin de journée est le moment le plus important pour récupérer pour le lendemain ! Notre enseignante et enseignante senior Deborah Cohen-Tenoudji vous éclaire.

Dans cet article je vous propose d’aborder un sujet qui touche (mouvement, colère, folie) de nombreux parents : l’heure du coucher ! Si, selon leur âge, ils doivent dormir entre 10h et 13h, il n’est pas toujours facile de respecter ce temps de sommeil. Voici trois choses à considérer pour vous aider à définir une heure de coucher sans stress :

1. Leur montrer que c’est important, y compris pour vous

Fatigue, anxiété, dépression : nous ressentons souvent toutes ces choses dans notre vie de mères actives. Lorsque nos enfants ne dorment pas facilement, ces sentiments augmentent ou deviennent insupportables. Avant que les enfants ne soient récupérés à l’école, nous nous inquiétons déjà de la soirée qui nous attend : « Allez vous brosser les dents ! », « Mets ton pyjama ! »…

A lire aussi 6 recettes originales pour faire manger des légumes aux enfants

Si, tant bien que mal, la soirée des enfants se passe bien, on profite enfin d’un peu de temps pour soi… bon dîner, lecture ou trois épisodes d’affilée de notre série préférée là-bas, peu importe : la soirée est à nous ! Étonnamment, plus nous montrons à nos enfants que ce moment est important pour nous, plus ils nous respectent.

Mon premier conseil est, dans l’ensemble, si vous fixez l’heure du coucher de vos enfants, vous y arriverez !

Sur le même sujet :
Horoscope Rat Côté amour, vous ferez des efforts pour renforcer vos liens…

2. La face cachée de nos enfants

2. La face cachée de nos enfants

Où est passé notre bel enfant, pendant que sa femme se roulait en boule devant nous pour ne pas s’endormir ?

À Lire  Ce que vous pouvez faire pour prendre soin de vous gratuitement à l'aéroport (et ce que vous ne savez pas)

Lorsque l’anxiété du sommeil s’accumule, les enfants deviennent extrêmement fatigués et perdent le contrôle de leurs émotions et de leur comportement. A l’école, c’est dur d’être fort quand on passe quelques nuits avec seulement 8h de repos… Pourtant, c’est à nous de développer la force de l’enfant.

Malheureusement, l’apparition soudaine d’une faiblesse cache leur vraie nature et les empêche d’exprimer la vérité qu’ils ont. Il faut briser ce cercle vicieux au plus vite !

Mon deuxième conseil : pour commencer, essayez de vous fixer comme objectif de vous coucher 30 minutes d’abord pendant une semaine, vous apprécierez les résultats !

3. Le coucher ça se prépare… à 15h30

3. Le coucher ça se prépare... à 15h30

Non, ce n’est pas pendant la douche des enfants qu’on se demande si on leur prépare des spaghettis bolognaise ou des boulettes de poisson… Si vous êtes un « dernier moment », je vous conseille de vous faciliter la tâche !

A lire aussi Limiter le temps d’écran chez les adolescents : comment les sensibiliser ?

De même, ce n’est pas à l’heure du dîner que l’on fixe dans sa tête l’heure du coucher. Il faut prévoir pour y arriver !

Autre conseil : des jeux silencieux, des sons doux et l’extinction de l’écran sont à commander afin de réduire le stress au fil de l’heure et d’apaiser l’esprit de toute la famille.

Mon dernier conseil, si vous êtes vraiment avec vos enfants et que votre tête n’est pas ailleurs, en conscience, vous aurez moins de pouvoir pour contrôler la situation et il sera plus facile d’obtenir la coopération de vos enfants. Et la compatibilité est le maître mot pour un temps de sommeil parfait !

Notre experte

Deborah Cohen-Tenoudji est la créatrice du blog inspirationsmamans.com. Elle offre des programmes de formation aux parents pour reprendre confiance en elle et ses enfants.