Montpellier : Marc Lavoine dans une pièce de théâtre, Festival du film chrétien

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Triptyque théâtral complet de Julien Bouffier au Domaine d’O, Motorhome, vans aménagés et spectacles de vans, performances musicales autour de Victor Hugo au Carré Rondelet, Christian Film Festival, Marc Lavoine au Corum : découvrez notre sélection d’événements pour ce week-end vendredi 20, samedi 21 et dimanche 22 janvier.

Marc Lavoine en concert au Corum

Chanson. « Il avait l’oeil d’un pistolet, il avait un regard meurtrier, il a tiré le premier, m’a touché, c’était foutu. » Qui n’a pas flotté au-dessus de cette douce mélodie, véritable ode à l’amour, pour ceux qui s’en souviennent ? C’était en 1985. Quatorze albums plus tard, Marc Lavoine revient avec « Adulte Ever », un morceau hybride et élégant qui doit beaucoup à la scène, notamment à la rencontre entre le chanteur et Darko, son dernier guitariste de tournée.

Divers thèmes sont abordés tels que la fausse certitude du monde adulte, la foudre, la douleur et bien sûr l’amour qui apparaissent en toute cohérence dans les chansons. Ne gâchons pas notre plaisir de communiquer avec l’un des chanteurs les plus emblématiques de sa génération.

La dernière apparition de Marc Lavoine à Montpellier remonte au 40e anniversaire de la Fête de la Musique, le 21 juin sur l’Esplanade de l’Europe. Encouragé, il a accompagné un autre grand musicien de la scène française, Axel Bauer. Dans une version épurée de « Night Cargo ».

> Marc Lavoine chez Corum, vendredi 20 janvier à 20h, à partir de 25,50 €.

Conseil d'action – Sec : de grandes ambitions pour Yves Saint Laurent
Ceci pourrez vous intéresser :
Publié le 06/09/2022 à 13:31, mise à jour le 06/09/2022 à 17:44Le…

C’est parti pour le Festival du cinéma chrétien

Rabelais. Pendant une semaine, de ce vendredi 20 janvier au 27 janvier, le centre de Rabelais, sur l’esplanade Charles-de-Gaulle, accueille le 25e Festival du cinéma chrétien.

Le top départ sera café philo à 18h ce vendredi après-midi avant la projection à 20h de « Qui chante là », un film de 1980 sur un étrange trajet en bus en Yougoslavie en 1941. Un drame autant qu’une comédie. Et surtout, l’entrée gratuite à ces deux événements, tout comme la participation.

Samedi et dimanche, différents longs métrages suivront (« L’Épouvantail », « Sankara ne meurt pas », « Cléo de 5 à 7 », « Coureur », « Haut des dieux » ou encore « Entre les deux côtes »). Notes Lundi 20h, « Taxi Driver ».

> Centre Rabelais, 27 boulevard Sarrail. Jusqu’à 6 € d’entrée. Pass  : 30 €.

Camping-car, van et fourgon tiennent salon

S’échapper. Du jeudi au dimanche, camping-cars, fourgons et camionnettes font le show au parc des expositions de Montpellier. Des nouveautés pour l’année, des véhicules prêts à l’emploi et un stand dédié au haut de gamme de la catégorie ont été annoncés.

À Lire  Corée du Sud Portugal Pronostic paris match Coupe du monde

Vingt-cinq enseignes se déplaceront pour rencontrer leurs clients habituels, mais aussi des particuliers qui souhaitent découvrir ce mode de tourisme, ou enfin franchir le pas. Au total, 250 modèles seront visibles.

L’événement montpelliérain fait suite aux événements qui se déroulent du 12 au 15 janvier à Perpignan. Le dédoublement des événements autour de ce véhicule reflète une tendance qui perdure depuis plusieurs années maintenant. Et la récente crise sanitaire n’a fait qu’amplifier ce phénomène de consommation. Preuve  : en 2021, plus de trente mille camping-cars étaient immatriculés en France.

Cette envie de vacances moins lointaines mais plus libres va aussi de pair avec une volonté de réduire son empreinte carbone. Et ce n’est pas la hausse du prix du carburant qui a changé la donne. La tendance observée est à l’opposé de celle observée avec les véhicules particuliers. Quant au marché de l’occasion et compte tenu des prix (parfois astronomiques) du neuf, ils sont en très bon état. L’installation de camionnettes, voire de monospaces ou de breaks par des entreprises spécialisées est également une alternative de plus en plus demandée.

Victor Hugo, classique !

> Entrée et stationnement gratuits. Invitation recommandée. De 10h à 19h jusqu’au dimanche.

Rond-point carré. Une programmation insolite ce week-end sur la scène du théâtre Carré Rondelet avec une prestation très musicale sur le thème : « Victor Hugo, le géant en un siècle ».

Idée originale : l’homme, à la fin de sa vie, raconte son histoire. Trois artistes se partagent l’affiche  : le comédien Pierre Jouvencel, ainsi que les musiciens Géraldine Catil (accordéon) et Valentin Catil (violoncelle) pour une performance conçue pour le festival off d’Avignon.

Des mythes réécrits

> Carré Rondelet, 14 rue de Belfort, Spectacle ce vendredi et samedi à 21h, dimanche à 17h30 A partir de 16,80 €.

Domaine de l’O. C’est parti pour trois heures de représentations vendredi et samedi au théâtre Jean-Claude-Carrière, au Domaine d’O. Au programme  : triptyque théâtral complet de Julien Bouffier  : « Andy est parti », « Erreur » et « De tes yeux ».

L’auteur « pose des questions d’engagement et de radicalité en réécrivant des mythes antiques comme Antigone et Orphée, selon les organisateurs. Un triptyque interactif et immersif qui plonge le public au cœur de l’histoire de l’anticipation. Le spectacle est présenté pour la première fois en entier. Par la société Adesso e sempre.