MSC Croisières, le bon élève de l’écosystème

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Un horizon dégagé pour MSC Croisières, qui clôture l’exercice 2022 avec une croissance au-delà des estimations les plus optimistes. Le croisiériste mène l’une des orientations les plus volontaristes du secteur en matière de transition écologique, la premiumisation du « produit croisière » pour aller vers un mix d’expériences à tous les étages. Forbes s’est entretenu avec Patrick Pourbaix, PDG de la France, pour un état des lieux.

2022 a-t-elle marqué la reprise du secteur ?

Patrick Pourbaix : Absolument. Le phénomène « Revenge Travel » se poursuit et profite aussi bien aux compagnies aériennes qu’aux voyagistes et croisiéristes. Cette reprise a mis en lumière de nouveaux comportements de consommation, on assiste de plus en plus à des réservations tardives, jusqu’à 15 jours avant le départ. Du jamais vu dans le monde des croisières ! L’été par exemple, on a fini la saison à 90% par rapport à 2019, cette piste était exponentielle jusqu’à cet hiver où on termine l’exercice au-delà des 100%. Voyager est une liberté fondamentale à laquelle nous sommes attachés. Le voyage est ce qui a créé l’histoire du monde.

Après, il y a une question essentielle de concilier transition écologique et écosystème, et en tant que croisiériste nous faisons notre part.

L’écologie est justement le sujet qui agite les débats quand on parle de croisières. Quelles sont vos initiatives concrètes pour verdir votre flotte ?

Nous ne ménageons aucun effort pour limiter notre empreinte grâce à nos différentes mesures, nous avons aujourd’hui 0,1% d’émissions de particules fines sur la dernière génération de navires. Il existe des filtres capables de détruire le CO₂ à l’aide de catalyseurs spéciaux. Pour filtrer la fumée, nous utilisons la technologie « scrubber » qui nettoie les contaminants. A ce jour, cette innovation spécifique n’a pas encore été adoptée par l’ensemble de la filière. A notre grand regret. Dans la feuille de route de MSC Croisières, nous nous engageons à atteindre l’objectif ambitieux d’atteindre zéro émission d’ici 2050 avec une étape intermédiaire fixée à -40 % d’ici 2030. Sur la base de nos progrès actuels et de notre politique proactive, nous y serons à partir de 2027.

Notre industrie nous permet de jouer sur plusieurs facteurs, comme la rapidité. Ceci est par exemple impossible dans les airs pour des raisons évidentes de sécurité. En réduisant la vitesse, en limitant l’accélération, cela génère moins d’émissions atmosphériques. La peinture blanche de nos navires a également fait ses preuves ! Nous utilisons de nouveaux polymères pour améliorer la glissade d’eau sur le bateau, résultat : cela permet d’économiser 10 % de carburant ! De plus, nous avons marqué une nouvelle étape dans le secteur avec l’inauguration de notre paquebot MSC World Europa. Ce navire a les plus faibles émissions de CO₂ par tonne de toute la flotte mondiale de navires hauturiers, « c’est un record du monde », comme l’a expliqué Laurent Castaing, directeur général des Chantiers de l’Atlantique, lors de la cérémonie. Livraison.

Propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL), le carburant le plus propre aujourd’hui, le MSC World Europa combine les exigences écologiques avec la même expérience de croisière. Nos ingénieurs ont également réussi à alimenter en électricité certaines parties du bateau (chauffage des cabines, production d’eau chaude sanitaire…) grâce à une pile à combustible alimentée au GNL. En effet, toutes ces technologies vertueuses ont été revues par l’organisme mondial de référence, Bureau Veritas, qui dans son rapport classe objectivement le MSC World Europa comme le navire de croisière le moins polluant au monde.

Nous voulons toujours montrer que le prochain navire fera mieux que le précédent.

MSC Croisières est le bon élève de cet écosystème. Comment réagissez-vous aux propos radicaux tenus cet été par le maire écologiste de Marseille, Benoît Payan, engagé dans une chasse aux bateaux de croisière ?

Il ne parlait pas d’une interdiction d’organiser des croisières à Marseille, mais d’interdire l’accès à tous les navires les plus polluants. J’appelle moi-même à une telle initiative car nous devons tous considérer ce sujet comme central. Déjà en 2018 nous avions pris des engagements forts lors du Blue Maritime Summit, donc je suis tout à fait d’accord pour culpabiliser ceux qui ne font pas d’effort. Chez MSC, nous sommes des « transitionnistes hyperactifs »: nous dépensons beaucoup d’argent pour y arriver.

Se pose aussi la question des villes saturées de tourisme de masse comme Venise ou Dubrovnik. Sur les 30 millions de touristes qui visitent Venise, seulement 1 million sont des croisiéristes. Je suis désolé que nous soyons désignés comme le principal bouc émissaire. Nous n’avons jamais eu à quitter Venise ! Aujourd’hui, nous transitons par le port de Marghera, ce qui est bien car il est plus proche de l’aéroport. Et pour reprendre l’exemple de Marseille, lorsque 4 000 passagers débarquent, ils se diluent rapidement dans la ville et ses environs. Il n’y aura jamais des milliers de croisiéristes en même temps dans le vieux port : ils partent en excursion dans la ville et la région. Ceci avec tout cela peut générer des avantages financiers.

Enfin, pour vous donner un aperçu du sujet : avant Covid il y avait 350 paquebots de croisière sur un flux mondial de 70 000 avions commerciaux réguliers. La proportion de croisiéristes est inférieure à 4 % ! Il convient de souligner ces chiffres insuffisamment connus.

Les premiers croiseurs sont-ils revenus ? Quel est le profil type aujourd’hui et les itinéraires populaires ?

Oui, ils sont définitivement de retour ! 93% des croisiéristes primo-croisiers reviennent, un taux de fidélité exceptionnel ! D’un voyage à l’autre, c’est une nouvelle aventure à partager avec une autre personne si vous le souhaitez. Le plus beau d’entre eux est le « voyage en tribu » entre générations : des grands-parents aux petits-enfants. Sur nos bateaux de croisière, la moyenne d’âge des croisiéristes est de 42 ans, une tranche d’âge que nous avons en commun avec un célèbre club français… Penser que la croisière attire principalement les seniors est complètement faux et dépassé.

Patrick Pourbaix : « Chez MSC Croisières, nous sommes des transitionistes hyperactifs ! Notre dernier navire, le MSC World Europa vient d’établir un record mondial en se positionnant comme le moins polluant du secteur. Nous combinons les exigences écologiques avec la même expérience de croisière.«

Sur l’autre partie de votre question, la Méditerranée depuis Marseille enregistre toujours un volume important. Puis la Caraïbe avec les Antilles françaises connaît un franc succès depuis la levée des restrictions sanitaires. Il existe deux marchés distincts : Metropolis et le marché local des Antillais partant en croisière. Les Antillais sont de plus en plus friands de cette façon de voyager. En hiver, ils planifient ainsi leurs vacances car les prix sont bas, contrairement aux prix pratiqués par les hôtels, qui explosent avec l’arrivée des touristes fuyant vers le soleil. Le forfait tout compris de nos croisières est très populaire.

Même si tous les voyants sont au vert dans votre activité, vous êtes toujours interpellé par la « spécificité française ». Pourquoi sommes-nous en désaccord avec d’autres marchés ?

Les Français connaissent très peu les croisières par rapport à leurs voisins européens. Quelques chiffres pour vous éclairer : le monde de la croisière c’est 30 millions de voyageurs, parmi ce nombre le marché nord-américain rassemble la moitié de lui-même. Le reste est ¼ capté par l’Europe et l’autre ¼, le reste du monde. Si on regarde la proportion d’Européens, le marché allemand représente 2,5 millions, les Anglais : 2,3 millions, puis on retrouve les Italiens et les Espagnols en dessous de la barre des 2 millions. Les Français n’atteignent que 600 000 croisiéristes chaque année. Cette sous-représentation ne vient pas du fait que nos compatriotes profiteraient moins d’une croisière, mais plutôt d’une méconnaissance du produit.

Les Français font des amalgames avec plusieurs choses pour entretenir les idées reçues. Ils gardent le sentiment que seuls les retraités apprécient la croisière, que le produit est cher et aussi que la promiscuité nuit à l’expérience. Comme historiquement nous n’avons pas eu d’entreprise française pour soutenir la communication sur le développement de ce marché, les stéréotypes persistent. La croisière moderne peut être comparée aux clubs de vacances d’aujourd’hui : c’est un produit hybride car on part autant pour les mille et une expériences qui vivent sur le bateau que pour les destinations visitées.

Tous les retours que nous avons montrent que lorsque vous partez en famille ou à plusieurs, chacun vivra à son rythme, explorant tout ce qu’il aime sans jamais ressentir la lourdeur, la promiscuité et le mal de mer ! Les bateaux sont à l’avant-garde dans ce domaine. Bref, le plus grand défi est de faire faire le premier pas aux Français, après quoi ils seront conquis !

<<< A lire aussi : « Pourquoi Bernard Arnault croit encore au marché de la croisière

Comment choisir une croisière en Méditerranée ?

Quelle est la meilleure croisière en Méditerranée ? Regent Seven Seas Cruises, simplement l’excellence Votre expérience à bord reflètera la conduite de l’entreprise ; rien n’est impossible à bord d’un navire Regent Seven Seas Cruises.

À Lire  EN IMAGES, EN IMAGES. Découvrez le camp d'été sur l'île de loisirs de Cergy-Pontoise

Comment choisir une bonne croisière ? Il y a principalement deux critères à prendre en compte à ce niveau : la capacité et le style de décoration (luxueux ou classique). Il existe trois types de navires : petits (avec environ 1 000 passagers), moyens (moins de 3 000 passagers) et grands (avec plus de 3 000 passagers).

Où s’asseoir sur un bateau de croisière ? TROUVER L’EMPLACEMENT IDÉAL En règle générale, les agences de voyages recommandent de choisir une cabine située au centre du navire ponté, c’est-à-dire composée de cabines, au-dessus et au-dessous.

Quelle est la meilleure période pour faire une croisière en Méditerranée ?

En Méditerranée, de mai à septembre, vous profiterez d’un temps radieux et de températures élevées, mais les navires seront beaucoup plus remplis et auront des familles plus nombreuses. Les prix seront également plus élevés.

Quel est le meilleur moment pour faire une croisière ? Lorsque vous voyagez entre les mois de juin et août, les températures les plus douces peuvent monter jusqu’à 15°C et vous aurez plus de chances de pouvoir admirer la beauté de la faune comme les ours polaires ou les baleines.

Combien coûte une croisière en Méditerranée ? En moyenne, une croisière pas chère en Méditerranée de 8 jours vous coûtera 1 338 € pour deux personnes, soit 669 € par personne.

Quelle compagnie choisir pour une croisière pas chère sur la Méditerranée ?

Les compagnies de croisières qui proposent des croisières pas chères en Méditerranée sont les suivantes :

  • MSC Croisières.
  • Compagnie de croisière norvégienne.
  • Casquette pleine.
  • Royal Caribbean.
  • Croisière de célébrité.
  • Cunard.
  • CroisiEurope.
  • Croisières Azamara.

Quel est le meilleur site pour réserver une croisière ?

Vidéo. Le plus grand paquebot du monde est parti des Chantiers de l'Atlantique
Voir l’article :
Par sudouest.fr avec AFPPublié le 11/05/2021 à 19:35Le «Wonder of the Seas»,…

Quelle différence entre Costa et MSC ?

La différence essentielle : MSC s’adresse principalement aux couples et aux familles Costa. J’ai pratiqué les 2 compagnies, en couple et aussi avec les enfants. Tout dépend de ce que vous attendez de votre croisière : les MSC sont plus calmes que les Costa, où le brouhaha peut être écrasant.

Qu’est-ce que la société MSC ? Notre société Basée à Genève, en Suisse, MSC Croisières fait partie du groupe MSC, le premier conglomérat de transport et de logistique avec plus de 300 ans d’héritage maritime. MSC Croisières emploie plus de 20 000 personnes et vend des croisières dans de nombreux pays du monde.

Quel pont choisir sur un bateau de croisière ? En règle générale, les agences de voyages recommandent de choisir une cabine située au centre du navire à pont vivant, c’est-à-dire composée de cabines, au-dessus et au-dessous.

Quels sont les meilleurs bateaux de croisière ?

Quelle compagnie de croisière choisir ?

  • Ligne Cunard. Depuis plus de 180 ans, Cunard vous fait vivre des voyages vraiment exceptionnels où tout n’est que luxe, calme et douceur. …
  • Costa Croisières. …
  • Compagnie de croisière norvégienne. …
  • Holland America Line. …
  • Croisières en Océanie. …
  • Croisières Regent Seven Seas. …
  • Seabourn. …
  • Expéditions Quark.

Quelle est la meilleure croisière ? Royal Caribbean En premier lieu, nous retrouvons la compagnie de croisières phare, Royal Caribbean.

Quel est le coût d’une croisière du tour du monde ?

Combien coûte une croisière autour du monde ? Offrez-vous le voyage d’une vie en croisière avec un tour du monde complet à partir de 13 000 €/personne pour 115 jours à bord en pension complète.

Combien de temps durera le tour du monde 20-23 proposé par Costa Croisières ? Logitravel présente le nouveau Tour du Monde Costa Croisières 2023. Découvrez ce nouvel itinéraire de 115 jours au départ de Marseille le 12 janvier 2023. Pour le tour du monde complet de 128 jours, vous le retrouverez au départ de Venise le 6 janvier 2023.

Quel est le prix d’une croisière autour du monde MSC en 2022 ? Quel budget dois-je prévoir pour un tour du monde lors d’une croisière MSC ? Le prix d’une croisière autour du monde MSC en 2022 varie selon le type de cabine choisi. Ainsi, les prix varient de 25 000 euros par personne à 100 000 euros par personne.

Comment trouver une croisière du tour du monde pour célibataire ?

Entreprises spécialisées dans les croisières mondiales pour célibataires

  • Les croisières Regent Seven Seas;
  • Compagnie de croisière norvégienne ;
  • croisières de célébrités ;
  • Royal Caraïbes ;
  • Croisières Costa ;
  • Club Med.

Quel est le prix d’une croisière en Méditerranée ?

En moyenne, une croisière pas chère en Méditerranée de 8 jours vous coûtera 1 338 € pour deux personnes, soit 669 € par personne.

Quel est le meilleur moment pour faire une croisière ? Lorsque vous voyagez entre les mois de juin et août, les températures les plus douces peuvent monter jusqu’à 15°C et vous aurez plus de chances de pouvoir admirer la beauté de la faune comme les ours polaires ou les baleines.

Quelle est la meilleure période pour partir en croisière en Méditerranée ? En Méditerranée, de mai à septembre, vous profiterez d’un temps radieux et de températures élevées, mais les navires seront beaucoup plus remplis et auront des familles plus nombreuses. Les prix seront également plus élevés.

Comment s’appelle le dernier bateau de croisière ?

Le Wonder of the Seas, dernier né des Chantiers de l’Atlantique, quittera Saint-Nazaire le vendredi 5 Novembre, vers 17h. Un géant à 362 m.

Quel est le plus gros bateau du monde en 2022 ? L’Icon of the Seas, océan aux statistiques ahurissantes, fait frémir les compteurs de réservations. Selon Royal Caribbean International, le navire de 365 mètres de long et 2 085 cabines enregistre déjà un nombre record.

Quel est le plus grand navire actuel ? Le paquebot le plus long à ce jour est Harmony of the Seas, long de 362,12 mètres, tandis que le navire jumeau Wonder of the Seas est le plus grand paquebot du monde, avec un tonnage de 236 857 GT.

Quels sont les nouveaux navires MSC ? En construction depuis novembre 2018 dans les chantiers italiens de Monfalcone, le MSC Seashore est le nouveau fleuron de la compagnie MSC Croisières.

Comment s’appelle le plus gros bateau de croisière du monde ?

Le Wonder of the Seas compte pas moins de 16 ponts ouverts au public. Ce mastodonte partage le titre de plus grand navire de croisière avec les quatre autres navires de la classe Oasis, tous exploités par Royal Caribbean International : Oasis of the Seas, Symphony of the Seas, Harmony of the Seas et Allure of the Seas.

Quel est le plus grand bateau de croisière d’Europe ? Le MSC World Europa est un navire de croisière, le plus grand paquebot d’Europe en 2022. Il appartient à la société MSC Cruises. À la livraison, c’est le plus grand paquebot européen et le 6e plus grand paquebot au monde (en tonnage), après les paquebots de classe Oasis de Royal Caribbean .

Quel est le plus beau paquebot du monde ? L’Harmony of the Seas Petite sœur du Symphony of the Seas, ce grand paquebot n’en est pas moins incroyable : 16 ponts, espaces verts, patinoire, 10 jacuzzis, 15 bars et lounges, 25 restaurants, courts de tennis… des services exclusifs pour le plaisir de ses 6 350 passagers !

Quel est le nom du plus grand bateau du monde ?

Merveille des mers : 362 mètres Construit aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire entre 2019 et 2021, il sera le plus grand paquebot du monde lors de son inauguration en 2022. Il est équipé de 18 ponts, 24 remontées mécaniques, 2 simulateurs de surf , 1 tyrolienne, 2 murs d’escalade, 1 patinoire, 4 piscines et 1 jacuzzi.

Quel est le plus grand navire de l’histoire ? 362 mètres de long et 66 mètres de large, près de 2 800 cabines, une capacité à bord de plus de 8 000 personnes… autant de chiffres qui décrivent Wonder of the Seas, le plus grand paquebot du monde à ce jour, vertigineux.

Quel est le plus bateau de MSC ?

À 339 mètres, le MSC Seashore est le plus grand navire de MSC Croisières. Il peut accueillir 5 632 passagers et 1 648 membres d’équipage.

Quel est le plus grand bateau de croisière ? Le Wonder of the Seas compte pas moins de 16 ponts ouverts au public. Ce mastodonte partage le titre de plus grand navire de croisière avec les quatre autres navires de la classe Oasis, tous exploités par Royal Caribbean International : Oasis of the Seas, Symphony of the Seas, Harmony of the Seas et Allure of the Seas.

Quel est le plus petit navire MSC ? Celebrity Cruises vient de lancer le plus petit navire de sa flotte, le « Celebrity Flora » (100 passagers), situé aux Galapagos. Plus surprenant encore, MSC a commandé six bateaux d’une capacité inférieure à 1 000 passagers.

Quel est le plus grand navire MSC ? Le MSC Seascape est un navire MSC Croisières appartenant à la classe Seaside. Il offre 13 000 m2 d’espace extérieur et est à ce jour le plus long navire de la flotte. Le MSC Seascape a mis les voiles en 2022.

Quel est le dernier navire MSC ?

Tout droit sorti des chantiers navals Fincantieri de Trieste, le MSC Seascape a été inauguré à New York le 7 décembre au soir devant près de 2 000 partenaires, agences de voyages et journalistes, invités à découvrir le dernier navire de l’armateur MSC Croisières, long de 339 mètres.