Mutuelle de santé : ces points de vigilance dont personne ne parle

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Les mutuelles de santé restent avantageuses, notamment pour les personnes âgées, contrairement aux idées reçues. Nous savons tous que la sécurité sociale ne rembourse pas 100% de nos dépenses de santé. Cependant, certains contrats cachent quelques difficultés. Décryptage !

Les garanties supplémentaires

Une mutuelle serait incomplète sans les garanties complémentaires. Beaucoup pensent qu’ils sont inutiles. Et pourtant, ce n’est pas toujours le cas. La garantie du laissez-passer n’est pas vraiment nécessaire dans les zones rurales et les petites villes. Évitez de tomber dans ce piège. Remplacez cette garantie par une autre plus utile telle que la garantie pour les soins optiques et les soins dentaires.

N’oubliez pas que ces garanties supplémentaires gonflent le coût de la mutuelle santé. C’est pourquoi vous devez en retirer.

Par contre, gardez la garantie hospitalière. Elle couvre une grande partie de vos frais médicaux après un accident. Vous n’avez donc pas à puiser dans vos économies pour y faire face.

Utilisez un comparateur mutuelle santé en ligne pour y voir plus clair !

Ceci pourrez vous intéresser :
La commune renouvelle le partenariat 2022 avec Ma commune ma santé. Ce…

Le tiers payant et les remboursements

Normalement, toutes les formules mutuelles de santé proposées en France doivent inclure un tiers payant. C’est une option très intéressante économiquement. Et pourtant, il est souvent caché aux abonnés. Si votre contrat bénéficie déjà du tiers payant, réjouissez-vous. Autrement dit, aucune avance ne sera demandée pour couvrir certains frais de consultation. Vous avez juste besoin d’avoir une carte essentielle.

À Lire  Pourquoi l'assurance inclusive prend de l'ampleur

Les remboursements font partie des pièges utilisés par certains organismes de santé complémentaire.

En effet, ils ne sont pas toujours présentés explicitement dans les contrats. Lisez et relisez attentivement toutes les lignes de votre contrat pour en savoir plus. Des formules comme « 100 % du tarif convention » ou « 100 % du tarif modéré », hors Sécurité Sociale, sont de très mauvais signes. Cela signifie simplement que le remboursement de vos dépenses de santé n’est pas total.

Les délais de carence et les clauses de révision des tarifs

Le délai de carence est un point important à retenir avant de souscrire à une mutuelle santé. Elle correspond à la période pendant laquelle vos dépenses ne seront pas encore couvertes. Les organisations utilisent cette période d’attente pour tromper leurs clients. Ils doivent donc sortir de l’argent de leur poche en cas de consultations (imprévues) avant cette période.

Les contrats indiquant plus de 6 mois de délai de carence sont à proscrire absolument ! Lisez attentivement les clauses de révision pour éviter d’autres mauvaises surprises comme une augmentation drastique de votre prime après quelques années.

Articles à lire également

A propos de l’auteur

Julien Delarche

Journaliste spécialisé dans l’actualité Senior et Investissement/Retraite.