mutuelle d’orthodontie : à quoi ça sert d’en souscrire une ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

L’orthodontie est une spécialité dentaire qui corrige le mauvais alignement des dents et des os. Alors que les broches sont généralement synonymes d’années d’études, les spécialistes recommandent un rendez-vous à 7 ans. Le but est de savoir le plus rapidement possible si ce type de soins dentaires est nécessaire ou non.

Quels sont les différents types de traitement d’orthodontie ?

Pour traiter une variété de problèmes dentaires, il existe plusieurs traitements orthodontiques pour les enfants en fonction de leur âge et des besoins d’alignement des dents :

Voir l’article :
Après avoir disparu du catalogue et même arrêté la chaîne de production,…

Quels sont les tarifs en orthodontie ?

Les prix des traitements d’orthodontie sont fixés par un chirurgien-dentiste ou un dentiste, contrairement aux consultations et soins dentaires classiques.

Connaître

La première consultation chez un orthodontiste coûte 23 euros. Il n’y a pas de frais supplémentaires. Cette consultation permet au médecin de poser un diagnostic et est remboursée à hauteur de 70% par la Sécurité Sociale.

Hormis la première consultation et les actes radiologiques, tous les actes médicaux et soins orthodontiques sont facturés gratuitement. En orthodontie, la facturation a lieu chaque semestre.

Voici un aperçu du traitement orthodontique et des tarifs qui peuvent être appliqués :

Un devis dentaire écrit et détaillé

Le remboursement est très inégal, tant du côté de la Sécurité Sociale que de l’Assurance Maladie Complémentaire, l’Assurance Maladie demande aux médecins de fixer les tarifs « avec tact et modération » et d’en informer le patient par le biais d’un devis.

Lors de la consultation, l’orthodontiste doit préparer une évaluation dentaire écrite contenant les informations suivantes :

Quelles sont les conditions de remboursement par la Sécurité sociale ?

Il est important de demander un devis à l’orthodontiste afin d’être éligible au remboursement par l’association dentaire. Ce devis fait partie des documents à transmettre à la mutuelle pour connaître les éventuelles garanties.

Pour les enfants âgés de plus de 16 ans

Le fait souvent décrié que la prise en charge des frais d’orthodontie par la Caisse d’Assurances Sociales dépende de l’âge.

Qu’est-ce qu’un accord préalable ?

Seules les interventions d’orthodontie ou d’orthopédie et de dento-faciale (ODF) sont prises en charge par l’Assurance sociale, à condition qu’elles débutent avant l’âge de 16 ans du patient. Ils doivent être soumis à l’agrément préalable de la caisse d’assurance maladie (CPAM).

À Lire  Forte hausse de l'inflation : Posséder une voiture devient un luxe

L’accord préalable est un document qui vous permet de rembourser votre mutuelle. Cette demande est faite par un médecin spécialiste puis transmise à la caisse d’assurance maladie.

Par la suite, la CPAM dispose de 15 jours pour répondre à votre demande :

Pour les enfants de plus de 16 ans

Bon à savoir

Cet accord préalable est valable 6 mois. Par conséquent, le traitement doit être effectué pendant cette période, au risque de ne pas être couvert par une assurance.

Les tarifs et remboursement des traitements d’orthodontie

Les enfants de plus de 16 ans peuvent bénéficier d’une assurance maladie exceptionnelle pour 1 semestre de traitement (non renouvelable), avant l’intervention chirurgicale de la mâchoire.

Contrairement à l’orthodontie pour les moins de 16 ans, l’orthodontie adulte n’est jamais prise en charge par la Sécurité sociale. Il est donc nécessaire d’obtenir le remboursement des frais de traitement orthodontique par la mutuelle.

Les traitements d’orthodontie sont remboursés par la Sécurité Sociale auprès de :

L’assurance est basée sur des tarifs dits « responsabilité ». Ils sont généralement inférieurs aux frais supplémentaires facturés par l’orthodontiste.

Orthodontie et CSS

Les frais d’assurance maladie sont remboursés par semestre avec une couverture maximale de 193,50 EUR par semestre. Le ZUS paie un maximum de 6 semestres.

L’importance de la mutuelle dans la prise en charge des traitements d’orthodontie

* Ces montants ne comprennent pas la contribution forfaitaire de 1 €, qui peut être déduite si les soins sont prodigués par un dentiste. Cette participation ne s’applique pas aux consultations, traitements et actes effectués par un dentiste.

Pour les bénéficiaires de Complémentaire santé solidaire (CSS), les soins orthodontiques sont entièrement pris en charge sous deux conditions :

L’assurance maladie pour les soins d’orthodontie étant souvent insuffisante, la différence entre le montant remboursé et l’acompte peut être prise en charge par la mutuelle d’orthodontie.

Cette prise en charge peut faire l’objet d’une garantie classique, dont la qualité variera selon le niveau de remboursement, voire d’un forfait, souvent annuel, proposant un montant fixe d’indemnisation. Il est donc important de tenir compte des conditions contractuelles lors du choix d’une association dentaire.

L’orthodontie pour adulte

Soyez vigilant s’il y a un délai de carence pour le contrat afin de ne pas vous retrouver sans assurance orthodontie dans les premiers mois de couverture.

Qu’il s’agisse d’adhérer à une nouvelle mutuelle ou de changer de complémentaire santé, il est important de prendre en compte les besoins orthodontiques des enfants comme des adultes. En comparant les offres de santé en ligne, vous vous assurerez de trouver la bonne offre au meilleur prix.

En résumé : tarifs des remboursements par la mutuelle

Si une consultation chez un orthodontiste avant l’âge de 16 ans est indiquée, un traitement peut être nécessaire à l’âge adulte. En effet, un adulte peut bénéficier de soins orthodontiques lorsque :