Mutuelle et Pôle Emploi : où aller si vous êtes au chômage ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Être au chômage ne doit pas vous obliger à négliger votre santé. Après une rupture conventionnelle ou un licenciement, grâce à la portabilité, vous pouvez conserver la mutuelle de votre entreprise jusqu’à la reprise d’un nouvel emploi, dans la limite de 12 mois. Il existe également des solutions pour les demandeurs d’emploi de longue durée qui souhaitent concilier couverture santé et petit budget. Alors quelle mutuelle choisir ? Recevez nos conseils et notre comparatif des sociétés de chômage 2022.

Comparatif des mutuelles pour demandeur d’emploi

Nous avons sélectionné 5 assurances complémentaires santé qui offrent un bon rapport garantie/prix lorsque l’on est au chômage.

Le + : médecine douce, chambre individuelle

Les + : médecine douce, chambre individuelle, implant dentaire

*Devis réalisés en mai 2022. Tarifs et garanties susceptibles d’évoluer.

L’assurance maladie n’est pas obligatoire et il n’existe pas de mutuelle spéciale pour les chômeurs inscrits à Pôle Emploi. Cependant, certains contrats sont plus adaptés que d’autres aux demandeurs d’emploi : en comparant les sociétés d’assurance-emploi, vous pourrez trouver une couverture santé adaptée à vos besoins et à votre budget.

En couple : adhérez à la complémentaire santé de votre partenaire

RiskAssur : Numéro 713 de RiskAssur-hebdo du vendredi 29 juillet 2022 (par RiskAssur, le magazine des Risques et de l'Assurance)
Sur le même sujet :
L’article a été lu 1075 fois, depuis sa publication le 28/07/2022 à…

Peut-on garder sa mutuelle d’entreprise quand on est au chômage ?

Si vous étiez salarié et adhérent d’une mutuelle obligatoire, vous pouvez continuer à bénéficier des garanties santé de votre ancienne société : c’est ce qu’on appelle la portabilité (loi ANI).

Cependant, vous devez remplir les conditions suivantes :

Les bénéficiaires (enfants, conjoint) qui étaient rattachés à votre mutuelle peuvent également bénéficier de la portabilité.

Cela ne vous coûte rien et vous n’avez aucune démarche particulière à faire : c’est à l’employeur d’en informer l’assureur. Vous devez cependant justifier de votre affiliation à Pôle Emploi.

Combien de temps dure la portabilité ?

Quelle mutuelle pour un jeune sans emploi ?

Préserver son capital santé est vital, même quand on est jeune ! Si vous êtes au chômage, vous pourriez avoir plusieurs situations :

À Lire  Un indépendant doit-il prouver son assujettissement à l'impôt ?

Quelle que soit votre situation, il est déconseillé de se priver d’une complémentaire santé : en réalité, la Sécurité Sociale ne prend pas en charge tous les frais de santé.

Qui peut bénéficier de la CSS ou Complémentaire Santé Solidaire ?

La Complémentaire Santé Solidaire a remplacé la CMU-C et l’ACS en 2019. Elle donne accès aux soins à toute personne aux moyens modestes : elle s’applique donc également aux personnes inscrites à Pôle Emploi.

Pour accéder au CSS, vous devez :

ne pas dépasser un plafond de revenus annuels : toutes les ressources des 12 derniers mois sont prises en compte.

source : complaire-sante-solidaire.gouv.fr

Je suis au chômage : puis-je résilier ma mutuelle santé ?

La réponse varie selon la date à laquelle vous avez souscrit votre contrat…

Durant la première année de souscription, la loi vous autorise à résilier votre complémentaire santé en cas de changement de situation. Être au chômage est certes un changement, mais ce n’est pas une raison suffisante pour mettre fin à votre mutuelle. On considère qu’il n’y a pas de changement dans le risque assuré.

Après 12 mois d’engagement, vous pouvez résilier votre mutuelle sans justification. La loi résiliation interannuelle (2020) vous permet de résilier votre contrat gratuitement, quand vous le souhaitez.

Vos questions sur la Mutuelle Pôle Emploi

Si vous étiez salarié, vous avez droit à la portabilité de votre complémentaire santé : vous conservez donc vos garanties santé jusqu’à votre retour au travail, dans la limite d’1 an maximum. Dans les autres cas, vous pouvez souscrire une assurance individuelle ou adhérer à l’assurance maladie de votre conjoint.

Le maintien de votre couverture santé collective ne peut excéder la durée de votre précédent contrat de travail. Par exemple, si vous avez travaillé 7 mois dans l’entreprise avant d’être licencié, vous pouvez conserver votre assurance maladie 7 mois maximum. Dans tous les cas, la portabilité s’arrête après 12 mois ou dès que vous trouvez un nouvel emploi.

Si vous disposez de ressources financières modérées, vous pouvez demander à bénéficier de Complémentaire Santé Solidaire ou CSS (anciennement CMU-C). Celle-ci est attribuée en fonction des revenus de la famille : elle peut être gratuite ou nécessiter une petite contribution financière.